Maroc : Le meilleur ami de la France se met au DPI grâce à Amesys, la filiale de Bull

Ces temps-ci,  la France exporte les droits de l’homme à un rythme un peu moins soutenu  que ses systèmes de surveillance. Amesys, filiale de Bull, avait été prise la main dans  le sac avec son
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

21 thoughts on “Maroc : Le meilleur ami de la France se met au DPI grâce à Amesys, la filiale de Bull”

  1. Déplorable… Mais le jour où les états feront strictement ce qu’on attends d’eux (gouverner, gérer, etc) sans en faire plus (comme ceci) n’est pas près d’arriver… ! Le pouvoir donne envie du pouvoir, paraît-il.
    Excellent article au demeurant.

      1. Cf votre article précédent évoquant le fait qu’EIG servait à une connexion directe entre Bull et la Libye.
        Des câbles, sous-marins ou pas, entre l’Europe, l’Afrique et l’Asie, il y en a plein.

        Insister sur ce câble comme si il était la colonne vertébrale d’un vaste complot d’écoute des populations, ça dé-crédibilise votre propos qui, lui, mérite d’être connu du grand public.

        Que Bull loue ou non de la capa en L2 vers tel ou tel pays n’est pas le problème. Le problème, c’est que Bull fabrique des armes de guerre, les exporte et aide des régimes pas franchement démocratiques à les utiliser.

  2. l’article ne nous donnes que peu d’informations sur l’implémentation du DPI au Maroc. Les frais sont évalués à 2 millions d’euros; cela signifie que le contrat a été signée ? Ce contrat émane t-il d’un appel d’offre de l’Etat Marocain pour implémenter cette technologie ? Ou bien s’agit il pour le moment que d’un contrat entre deux entreprises privées ?

  3. Mouais 2 millions c’est vaguement le prix d’un mainframe IBM Zsystem un peu equipé. Je pense que ca coute un poil plus d’installer un DPI dans un pays. Je pense qu’au mieux il s’agit d’une avance ou d’un mecanisme pour faire une POC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *