Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Antoine Champagne - kitetoa

Les écoutes massives ? C'est politique mon bon monsieur

Mais pourquoi revenir sans cesse sur les écoutes massives à l'échelle planétaire mises en place par des gouvernements "démocratiques" ? N'y a-t-il pas des choses plus importantes ? Le chômage, la faim dans le monde, la guerre ? Si, bien sûr. Pour autant, les écoutes massives décrites par les documents d'Edward Snowden ne doivent pas être négligées.

Mais pourquoi revenir sans cesse sur les écoutes massives à l'échelle planétaire mises en place par des gouvernements "démocratiques" ? N'y a-t-il pas des choses plus importantes ? Le chômage, la faim dans le monde, la guerre ? Si, bien sûr. Pour autant, les écoutes massives décrites par les documents d'Edward Snowden ne doivent pas être négligées. Elles sont le reflet d'une problématique politique essentielle : la mise en place d'écoutes massives à l'échelle de la planète est le fruit du travail de personnes complètement paranoïaques qui voient en chaque citoyen un délinquant potentiel. Quel cheminement intellectuel peut amener un dirigeant politique à mettre en place un tel système ? A placer potentiellement sur écoute tous ses concitoyens ?

Toute personne à peu près équilibrée ressent un besoin impérieux de fuir une personne présentant des troubles cliniques de paranoïa.

Visiblement pas en politique.

Les électeurs délèguent leur pouvoir à des gens qui font preuve d'une dangereuse et inquiétante paranoïa. Et leur renouvèlent leur confiance, Encore, et encore.

A-t-on voté pour ces gens afin qu'ils se livrent à de telles activités ? Afin qu'ils nous remercient  en nous mettant sur écoute ? Afin qu'ils fassent fi du droit fondamental à la confidentialité de la vie privée ?

Dans privé, il y a ... privé

Ce qui différencie deux êtres humains, ce qui nous caractérise les uns par rapport aux autres, ce n'est pas...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée