Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par bluetouff

Petit retour sur la cession fantoche d'Eagle par Amesys Bull à Advanced Middle East Systems (AMESys)

Parmi les nombreuses questions que nous nous posons encore chez Reflets sur le dossier Amesys, il y en a une que nous n'avons pas beaucoup abordé. Il s'agit de la cession d'Eagle, le logiciel de surveillance global développé par Amesys (I2E à l'époque), qui a été cédé à Advanced Middle East Systems une émanation directe d'Amesys. Il y a comme quelques petits incohérences dans les divers sons de cloches émanant tantôt de Bull tantôt de Bercy, tantôt de Matignon, sur cette "cession" guignolesque.

Parmi les nombreuses questions que nous nous posons encore chez Reflets sur le dossier Amesys, il y en a une que nous n'avons pas beaucoup abordé. Il s'agit de la cession d'Eagle, le logiciel de surveillance global développé par Amesys (I2E à l'époque), qui a été cédé à Advanced Middle East Systems une émanation directe d'Amesys. Il y a comme quelques petits incohérences dans les divers sons de cloches émanant tantôt de Bull tantôt de Bercy, tantôt de Matignon, sur cette "cession" guignolesque. Particulièrement surprenant pour un groupe comme Bull, coté en bourse, et dont l'Etat français est quand même le 3e actionnaire.

Nous vous proposons de revenir sur cet épisode assez singulier, depuis la publication du communiqué de presse de Bull jusqu'à aujourd'hui, où en l'espace de quelques mois, les questions se sont multipliées.

Cédé ou pas cédé ?

Aujourd'hui encore, il subsiste beaucoup de zones d'ombres sur la cession d'Eagle, et ce pour des raisons diverses. Les déclarations des divers intervenants suscitent bien plus de questions qu'elles ne proposent de réponses. Au final, on en vient à se demander si Eagle a réellement été vendu, ou s'il a simplement été transféré à Nexa Technologies sous enseigne Advanced Middle East Systems, dans un autre pays pour qu'Amesys puisse continuer à en faire commerce sous couvert d'une société écran basée aux Emirats Arabes Unis... le tout sous la bienveillante...