Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

Amesys : vendeur d'armes numériques décomplexé

Demain soir, Canal Plus diffusera un reportage de Paul Moreira sur les vendeurs d'armes numériques. Quelques extraits ont été mis en ligne. retenons pour l'instant celui qui diffuse la parole officielle d'Amesys. Vous vous attendiez à des excuses ? Vous allez en avoir. L'étonnant "directeur commercial" d'Amesys, Bruno Samtmann, récidive. Dans sa première apparition publique, il expliquait à une journaliste télé que le "logiciel" Eagle© servait à traquer les terroristes et les pédophiles.

Demain soir, Canal Plus diffusera un reportage de Paul Moreira sur les vendeurs d'armes numériques. Quelques extraits ont été mis en ligne. retenons pour l'instant celui qui diffuse la parole officielle d'Amesys. Vous vous attendiez à des excuses ? Vous allez en avoir. L'étonnant "directeur commercial" d'Amesys, Bruno Samtmann, récidive.

Dans sa première apparition publique, il expliquait à une journaliste télé que le "logiciel" Eagle servait à traquer les terroristes et les pédophiles. Les opposants libyens dont les communications étaient archivés par les sbires du pouvoir ? Sans doute des pédophiles. Opposants pédophiles qui, une fois leur pays libéré du colonel Kadhafi, sont devenus ministre ou ambassadeur.

Cette fois, la voix officielle d'Amesys se montre un peu plus prudente. Difficile de lutter contre des faits étayés et clairs. Il se montre toutefois relativement décomplexé et se réfugie derrière une espèce d'inculture feinte.

 

Bruno Samtmann, directeur commercial d'Amesys  

Si l'on était désagréables, on dirait que Bruno Samtmann continue de prendre ses interlocuteurs pour des cons. La première fois, il justifiait la vente d'un système d'écoute globale de la population à un dictateur sanglant en prétextant la présence massive de pédophiles en Libye. Cette fois, il fait mine de ne pas savoir que le "client" d'Amesys était Abdallah Senoussi, condamné en France pour son rôle dans...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée