Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Rédaction

Et si... on était tous libyens ?

Parmi les zones d'ombre qui subsistent sur l'affaire de la vente d'un système de surveillance global à la Libye, il y a la présence en territoire libyen de la Direction du Renseignement Militaire évoquée par le Canard Enchaîné. Puis c'est regardant une carte des câbles sous-marin qui constituent le gros du trafic sur Internet que la rédaction de Reflets a connecté un neurone.

Parmi les zones d'ombre qui subsistent sur l'affaire de la vente d'un système de surveillance global à la Libye, il y a la présence en territoire libyen de la Direction du Renseignement Militaire évoquée par le Canard Enchaîné. Puis c'est regardant une carte des câbles sous-marin qui constituent le gros du trafic sur Internet que la rédaction de Reflets a connecté un neurone. A ce stade, tout n'est de notre part que pure hypothèse, mais vous allez voir que malheureusement tout ceci colle très bien, un peu trop bien même à notre goût.

Les relations diplomatiques au beau fixe de la France avec le régime de Kadhafi entre 2006 et 2011 ne sauraient à elles seules expliquer que la France déploie, avec le soutien actif de la direction du renseignement militaire et d'anciens de la DGSE, un système aussi stratégique que le GLINT/EAGLE. Certes, il y a bien quelques intégristes islamistes à aller écouter mais un tel système est parfaitement sur-dimensionné pour écouter la "menace à poils longs" évoquée à demis mots pour expliquer la présence de ce système surpuissant en territoire libyen.

Nous avons donc commencé à nous poser quelques questions. Avec quelques connaissances rudimentaires de TCP/IP, le protocole qui achemine nos communications sur Internet pour faire grossier, on pense d'un coup à la magie des tables de routage. Et quand on connecte cette notion relativement basique avec la carte ci dessous ...

Visiblement, il y a un gros câble...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée