Journal d'investigation en ligne

Société

Le cerveau émet une « onde de la mort »

Mais ce n’est pas forcément la fin...

Lorsque nos neurones cessent d’être approvisionnés en oxygène, notre cerveau produit une « onde de la mort » qui se propage, signalant la fin imminente. Mais une étude qui a mis en évidence cette onde, démontre également qu’il est encore possible de réanimer les neurones avant le grand saut.

par Antoine Champagne - kitetoa

De nouveaux tarifs pour Reflets

Nos tarifs vont augmenter pour la première fois depuis sept ans

Depuis 2011, nous avons pour habitude de régler nos problèmes d’intendance seuls, sans jamais faire appel à une aide extérieure ou à nos lecteurs. Mais nous avons coutume de dire que sans nos lecteurs, nous n’existons pas.

par Rédaction

Paris : une manifestation du 1er mai 2024 relativement calme

Les matraques et les grenades sont toujours là mais les lacrymos ont presque disparu

La manifestation du 1er mai à Paris s'est déroulée dans un calme relatif. Le zbeul, ce sera (peut-être) pour un autre jour.

par Antoine Champagne - kitetoa

JO : tapis rouge pour les industriels de la sécurité et terrain d’expérimentations #3

Quelque 21,5 millions ont été débloqués via France Relance

Emmanuel Macron célèbre dès qu’il le peut les valeurs sportives et la beauté des JO. Mais derrière la com’ et le décorum, c’est l’industrie française de la sécurité qui est boostée avec pour objectif, une amélioration de la balance commerciale…

Dossier
par Thomas Jusquiame

JO 2024 : Interdire la règle des jeux #2

Les cyber-JO sous la surveillance d’Amnesty International

C’est en Nouvelle-Aquitaine dans la ville royale de Rochefort que L’ONG internationale a donné conférence pour exposer ses craintes en matière de surveillance de masse. Le match des cyber-JO de Paris s’arbitre aussi en province…

Dossier
par Eric Bouliere

JO 2024 : le prétexte sécuritaire #1

Une occasion idéale pour répondre aux différents besoins de l’État

Issu d'une étroite collaboration entre la filière industrielle sécuritaire et le ministère de l'Intérieur, un programme en vue des JO 2024 a permis de tester en dehors de tout contrôle démocratique une centaine de dispositifs. Que contient ce programme, quelles innovations ont été testées, et par quelles stratégies l'industrie de sécurité s'organise-t-elle pour déployer ses produits dans notre quotidien ? Réponses dans cette série d'articles.

Dossier
par Thomas Jusquiame

Méandres ou la rivière inventée

Interview de Marie Lusson, sociologue des sciences et autrice de documentaire

S'appuyant sur le travail de thèse de Marie Lusson, notre précédant article questionnait les pratiques de restauration écologique des écosystèmes endommagés. En 2023 et dans la suite de son travail, elle a publié un documentaire qui continue d'explorer notre rapport à la nature qui nous entoure. Entretien.

Entretien
par shaman

Les très chers et très polluants jets privés de Patrick Drahi

Il s’est acheté le plus gros avion d’affaire du marché

Toujours plus haut : Patrick Drahi s’est offert le plus gros avion d’affaires du marché, pour la modique somme de 61,7 millions d’euros. Un joli coucou avec lequel il survole la planète dans tous les sens, générant au passage des milliers de tonnes de CO2.

Dossier
par Antoine Champagne - kitetoa

Le yacht de Patrick Drahi navigue loin des impôts et du droit du travail

Un bateau à 32 millions d’euros

Patrick Drahi était, jusqu’en 2022, propriétaire d’un superyacht acheté presque 32 millions d’euros. Mais même quand il est question de son budget vacances, l’homme d’affaires met en place des montages pour éviter les impôts et autres droits sociaux.

Dossier
par Moran Kerinec, Clara Monnoyeur

Ski : « le business est toujours là »

Mais pour combien de temps et à quel prix ?

La neige, comme les glaciers, disparait peu à peu. A tel point que l’on peut se demander s’il restera un flocon en altitude dans deux générations. Mais cela n’arrête pas l’industrie du ski qui continue à miser sur cette pratique, au risque de s’autodétruire.

Dossier
par Antoine Champagne - kitetoa

À La Clusaz, la retenue de la discorde

Prolonger la saison à tout prix

Comme nombre de stations, La Clusaz mise sur les canons à neige pour tenter de faire la nique au réchauffement climatique. Mais l’idée d’une nouvelle retenue collinaire sur le plateau de Beauregard, un lieu relativement préservé, n’a pas plu à tout le monde. A tel point qu’une ZAD a pris forme et a mis en déroute les partisans des bulldozers.

Dossier
par Antoine Champagne - kitetoa

« Plan neige » : ils ont empoisonné la montagne

Réédité récemment le livre de Danielle Arnaud montre que peu de choses ont changé

Journaliste, Danielle Arnaud avait mené l'enquête en 1975. Son livre titré La neige empoisonnée (par l'argent, l'immobilier, la politique...) vient d'être réédité par un groupe de personnes en lutte contre les développements aberrants en montagne et contre le « tout ski ». Pour Reflets, elle raconte comment est né son livre et ce qui a changé ou pas... Interview.

Dossier
par Antoine Champagne - kitetoa

Homophobie, appel à la haine : peut-on rire avec Papacito ?

C'est dur

Le Youtubeur Papacito, Ugo Gil Jimenez de son vrai nom, a comparu mercredi 28 février devant la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris pour « provocation à la haine », « injures publiques à raison de l’orientation sexuelle » et « provocation non suivie d’effet à une atteinte volontaire à la vie aggravée ». C'était la première fois qu'il comparaissait devant une juridiction pénale. Le parquet a requis six mois de prison avec sursis. Le tribunal rendra sa décision le 28 avril.

par Julien Mucchielli

Au chevet des rivières

Controverses sociotechniques des politiques réparatrices

La crise écologique n'est plus aujourd'hui en débat. À la crise climatique, s'ajoute celle aussi inquiétante de l'effondrement de la biodiversité, mise en avant par le GIEC au fil de ses rapports. Quand il n'est plus le temps de prévenir, il faut bien se mettre à guérir. Encore faudrait-il savoir comment s'y prendre.

par shaman

GL-307 : la grenade qui fait du bruit, au propre comme au défiguré

That's da sound of da police

Nos confrères de Politis révèlent la nature des nouvelles « grenades à effet sonore » dont les forces de l'ordre seront bientôt dotées.

par Jef

Occupations bruxelloises

D'une conférence sur le logiciel libre aux luttes des sans-papiers, itinéraire iconoclaste dans la capitale belge.

Les frontières sont souvent bien illusoires. Nos voisins européens vivent les mêmes crises que nous, y réagissent parfois différemment. Plongées dans le Bruxelles des occupations pour creuser les questions et les réponses belges aux crises du logement et des sans-papiers.

par shaman

La vérité, le droit et le macronisme sont sur un bateau...

Les deux premiers tombent à l'eau et se noient

Les délires sur le mode « faits alternatifs » et « post vérité » ne sont finalement pas réservés à Trump et ses adorateurs. La gestion de la crise des agriculteurs démontre que par peur d'une « Jacquerie », par veulerie, le gouvernement, piloté en sous-main par Emmanuel Macron est capable de s'assoir sur le droit et d'énoncer des mensonges plus gros que l'ego du président lui-même. C'est dire.

par Antoine Champagne - kitetoa

Amélie Oudéa-Castéra : un continuum de gros revenus ?

Une véritable question d’éducation, sans aucun doute

Dans ses premiers discours lancés à l’attention des fonctionnaires de l’Éducation nationale la ministre n’a pas évoqué le problème des salaires qui sont plutôt faibles par rapport à la moyenne Européenne. Peut-elle seulement entrevoir ce genre de difficultés ?

HabiterEnfin ! revient sur le verdict du procès Font Del Rey

Analyse du verdict d'un des premiers procès de marchands de sommeil opérant dans une grande copropriété

Pour mieux comprendre les tenants humains et juridiques de la décision du tribunal de Montpellier, entretien avec le conseil d'administration de HabiterEnfin !, l'association à l'origine de cette affaire.

Dossier
par shaman

Au tribunal de Paris, le petit Noël du crack

Les crackheads dormiront en prison pendant les JO

Vendredi 22 décembre 2023, au tribunal de Paris, une audience de comparution immédiate. La moitié des prévenus sont jugés pour de la revente de crack. Ils vivent tous dans la misère et dormiront tous en prison le soir-même, car les infractions liées au crack sont plus sévèrement réprimées que celles liées aux autres produits stupéfiants.

par Julien Mucchielli