Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Antoine Champagne - kitetoa

Expliquez-nous ça monsieur Hollande...

Plus de deux ans que Reflets expose sa théorie abracadabrantesque selon laquelle la France s'est dotée d'une infrastructure lui permettant d'écouter une partie de l'Afrique, mais aussi, n'importe qui dans le monde, en délocalisant ses écoutes, ce qui évite le contrôle tatillon d'un juge, d'une commission ad hoc, bref, les restrictions ennuyeuses posées par un Etat démocratique. Deux ans... Et personne jusqu'ici pour nous suivre dans notre indignation. Personne ou presque.

Plus de deux ans que Reflets expose sa théorie abracadabrantesque selon laquelle la France s'est dotée d'une infrastructure lui permettant d'écouter une partie de l'Afrique, mais aussi, n'importe qui dans le monde, en délocalisant ses écoutes, ce qui évite le contrôle tatillon d'un juge, d'une commission ad hoc, bref, les restrictions ennuyeuses posées par un Etat démocratique. Deux ans... Et personne jusqu'ici pour nous suivre dans notre indignation. Personne ou presque. Jean-Jacques Urvoas pensait qu'en bons complotistes, nous n'avions rien compris. Aziz Ridouan, conseiller de Fleur Pellerin nous traitait de Trolls sur Twitter, sa patronne nous snobait consciencieusement, comme si nos questions étaient déplacées ou celles de complotistes. Le reste du gouvernement aussi, comme un seul homme, comme une seule femme. La presse ? Pas grand chose non plus. Quelques papiers sur Amesys ou Qosmos, mais sans jamais entrer dans le détail de ce qui s'est véritablement mis en place. Bien sûr, les révélations liées aux documents d'Edward Snowden ont un peu changé la donne. "Il y a une actu coco..." Alors la presse nous invite, vient puiser des documents que nous avons publiés il y a des mois pour étayer ses articles. Depuis des semaines nous attendions que des documents Snowden révèlent la part de la France dans l'énorme machinerie qui s'est mise en place pour mettre la planète sur écoutes. Ceci...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée