Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking

On s'en fout

Exclusif : interview (presque imaginaire) de Gerald Darmanin

« Les policiers qui ont tabassé Michel se sont sacrifiés pour la protection de nos valeurs républicaines »

Lundi 2 décembre, deux heures du matin, le ministre de l'intérieur nous reçoit (presque) dans le donjon du ministère. Le fuseau d'un rouet brille dans la pénombre. La Belle au Bois Dormant dort dans le coin droit de la pièce. Gérald Darmanin est épuisé par son audition devant la commission des lois mais il porte un regarde acéré sur la séquence qui vient de s'écouler.

Exclusif : interview (presque imaginaire) d'Emmanuel Macron

« J'aime me faire peur »

Lundi 23 novembre au soir, le président nous reçoit dans la "war room" alors que des islamo-gauchistes sèment le désordre dans Paris. La nuit appartient aux apatrides et aux journalopes mais force devant rester à la loi, le terrain sera repris à l'ennemi.

par Antoine Champagne - kitetoa

Soirée mousse, CADA et secret des affaires : l'opacité normale

Obtenir des informations sur l'usage des fonds publics est un pensum

Nous avions tenté en juillet dernier d'en savoir un peu plus sur un marché passé en totale opacité par le ministère de l'Intérieur : l'achat de 260 000 visières de protection dans le cadre du 2e tour des élections municipales en pleine pandémie. Une demande CADA plus tard, on n'en sait pas beaucoup plus sous le faux prétexte du merveilleux "secret des affaires" appliqué à l'usage des fonds publics.

par Antoine Champagne - kitetoa

En creux de l'élection américaine : un monde de dingues

On oscille entre Idiocracy et Mad Max

Il est de plus en plus compliqué de tirer des conclusions des scrutins importants comme celui qui se déroule aux États-Unis. Fake news, théories du complot, candidats hystériques et hystérisants, populations au bord de la crise de nerf, plus rien n'a de sens.

par Antoine Champagne - kitetoa

Confirmation : "la grande muette" est bien muette

Ou presque...

Poser des questions aux ministères est devenu un pensum pour les journalistes. Les services de communication ne répondent plus, ou à côté. Et pourtant, nous sommes obligés de le faire.

par Antoine Champagne - kitetoa

Le coronavirus pourrait rendre des enfants complotistes et même, antisémites

C'est en tout cas l'avis du ministère de l'Éducation

Dans une note publiée sur Educsol, à destination des professeurs, le ministère demande à ce que soient signalé des élèves qui pourraient tenir des propos "manifestement inacceptables". Lesquels a-t-on demandé ? Surprise...

par Antoine Champagne - kitetoa

Quand Pole-Emploi ouvre à Facebook la formation des femmes au numérique

C'est pas gagné... Il y a une syntax error goto 110

Confier la formation au numérique de demandeurs d'emploi à Facebook, cela interroge. Mais sous-traiter à une start-up qui combine bullshit bingo et mauvais paramétrage de son propre site...

par Antoine Champagne - kitetoa

La solidarité avec les journalistes convoqués à la DGSI en un chiffre

Moins de 10 personnes étaient présentes à la manif...

C'était couru d'avance, mais on a quand même voulu vérifier sur place : 7 personnes se sont déplacées mercredi 29 mai devant la DGSI en soutien à la palanquée de journalistes convoqués ces jours-ci...

par Antoine Champagne - kitetoa

Education Nationale : des évaluations chez Amazon ?

Oui, mais non

C’est un prof qui a lancé un petit pavé dans la marre sur Twitter : la plateforme qui permet à l’éducation nationale de procéder à ses « évaluations nationales » pour les élèves de CP, CE1, 6ème et de seconde est hébergé chez Amazon.

Alerte canicule : ça chauffe sous les scalps France Insoumise

Quand une militante anti plein de choses perd une occasion de se taire

C'est l'été, il fait chaud. Gare à l'utilisation intempestive des réseaux sociaux, les esprits s'échauffent vite, quitte à proférer quelques imbécilités. Exemple...

Aucune
par Antoine Champagne - kitetoa

Bienvenue dans un monde épuisant

Tout est éphémère mais d'une importance vitale

Est-ce le prisme déformant des réseaux sociaux ? Toute information devient capitale en quelques instants mais est aussi immédiatement frappée par un _Time To Live_ (TTL) minimal

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

Autopsie de la mort à Johnny

C'était attendu. La mort de l'organe national français... Aujourd'hui, Johnny est mort et le tsunami, attendu lui aussi, a déferlé sur le pays gaulois. Télés, radios, journaux, tous ont mis à Une le rocker, sorti les nécros peaufinées depuis des mois, si ce n'est des années. La mort à Johnny a éclipsé sur les médias mainstream toute l'information produite par la population mondiale.

par Antoine Champagne - kitetoa

Et alors ? Je suis chez moi !

Nous publions ci-dessous une lettre signée François F. adressé à la rédaction de Reflets. Chères journalopes anarcho-gauchistes, Je lis ici ou là que je porterais des costumes à plusieurs milliers d'euros offerts par un ami. Et alors ? Je porte ce que je veux chez moi ! Je vous demande moi pourquoi vous portez vos pulls élimés si typiques des journalistes ? Je demande aux femmes dans mes meetings si elles n'ont pas honte de leurs jupes longues, de leurs chemisiers ?

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

Attention : le Decodex peut rendre dingues ceux qu'il note

Nos petites bafouilles sur le Decodex et l'hystérie ne pouvaient se conclure sans une plongée dans les articles publiés par ceux qui s'estiment injustement jugés par l'outil du Monde. Une conclusion s'impose : le Décodex rend dingue. Alors qu'ils récusent l'idée même du Decodex, ceux qui y sont mal notés contestent leur classement dans le l'outil. Si l'on n'attribue aucune valeur à l'outil lui-même, pourquoi en accorder à son classement ? Mystère.

par Antoine Champagne - kitetoa

Quand tu n'aimes pas un article de Reflets, n'oublie pas de jeter le bébé avec l'eau du bain

L'hystérisation de la vie politique n'est pas une tendance isolée. ces derniers jours, Reflets a vu revenir les trolls de l'UPR après un article sur l'Europe. Nous somme vite redevenu la cible des fans du parti en question comme nous l'avions été lorsque nous avions parlé des sectes politiques. Les lecteurs semblent sur-réagir à tout article qui leur déplaît, quand bien même ils sont d'accord avec un autre qui va dans le sens de leur analyse du monde.

par Antoine Champagne - kitetoa

Quand le gendarme persiste et signe

Début février, nous avions essayé d'expliquer en quoi les termes « Deep Web » et « Dark Net », chosifications que l'on croise malheureusement très fréquemment, n'ont guère de sens sur un plan technique. Ce papier avait d'ailleurs inspiré, le lendemain, une fort intéressante réflexion de Xavier de la Porte dans sa chronique sur France Culture : « Banlieue, Deep Web et Dark Net, même combat ».

par Jef Mathiot

Jean-Paul Ney, la fachosphère et Twitter...

Tiens, depuis deux jours, le compte twitter @_kitetoa_ est  suspendu. Pourquoi ? C'est la deuxième fois que cela arrive et il nous faut faire un petit récapitulatif afin que tout le monde comprenne bien ce qui se passe. Il y a quelques semaines, le Canard Enchaîné publie un article sur la modération à géométrie variable de Twitter.

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

Hameçonne moi fort, gros coquin...

C'est amusant, l'été, quand on n'a pas grand chose à faire, que de plonger dans une discussion débile qui ne mène à rien. Parfois, c'est autour d'une table, avec un peu de rosé et une musique de supermarché en fond sonore. Parfois, c'est devant son clavier. J'ai donc reçu un mail d'une amie me demandant de lui répondre uniquement par mail, rapidement : elle a un gros souci.

par Antoine Champagne - kitetoa

SFR, s'il vous plaît, libérerez les robots que vous retenez prisonniers à @SFR_SAV !

C'est l'histoire d'un client qui veut payer sa facture à SFR. Un truc assez simple en se rendant sur l'interface Web de l'opérateur en étant armé d'une carte bancaire. En tout cas, chaque mois. Jusqu'aujourd'hui. Ou plutôt jusqu'à vendredi dernier. Soyons précis, il y a deux factures. L'une d'une trentaine d'euros, qui correspond à mon abonnement, l'autre de 8 euros, qui doit probablement correspondre au supplément que je paye pour un récent changement d'appareil.

par Antoine Champagne - kitetoa

Moi, bluetouff, cybercriminel... récidiviste

Voici 2 jours que je retourne dans tous les sens les publications qui auraient pu me valoir une nouvelle condamnation, cette fois au motif de l'article 323-3-1 du code pénal.

par bluetouff