Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking

Société

A vendre, bradé : caca de taureau

C'est probablement, avec la connerie humaine, l'un des trucs les plus répandus. Du coup, c'est souvent bradé. Pas plus tard qu'hier, sur eBay... Plus sérieusement, deux déclarations ces derniers jours méritent de figurer quelque part (ici, du coup) pour être relues posément dans quelques mois (semaines ? Jours ?). La première nous vient tout droit d'Amesys qui dans son communiqué sur sa page Web unique, remplaçant tout son contenu habituel (faudrait pas laisser de vieux fichiers PDF trainer....

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

Le Deep Packet Inspection est un problème ? Non : l’idée du DPI est le problème

Les technologies de Deep Packet Inspection sont bien entendu un souci. Il convient de braquer les projecteur sur leur utilisation. De démontrer que les patrons des sociétés qui les produisent les vendent à de sanglants dictateurs sans aucun souci sur le plan éthique ou moral. Se souciant comme de leur première barrette de mémoire des gens qui seront torturés grâce à l'aide précieuse fournie par leurs logiciels. Mais ce qui est plus grave que le DPI, c'est l'idée même du DPI.

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

La gadgetophrase de Microsoft est arrivée

Après s'être emmuré dans le silence durant quatre jours, pendant lesquels les services de presse de Microsoft et les lobbyistes maison ont tenté et tentent encore de faire taire la presse, un porte parole de Microsoft a fait parvenir un communiqué au célèbre magazine Salon.

par Fabrice Epelboin

Relisons ensemble le communiqué d'Amesys...

C'est toujours passionnant d'observer l'évolution de la communication externe d'une entreprise lorsqu'elle est plongée dans une crise informationnelle. Sur Kitetoa.com, dès 1998, nous pointions du doigt de grosses entreprises ou des gouvernements en expliquant que leurs serveurs sur Internet étaient des passoires. Et cela ne ratait jamais, nous avions droit dans les heures qui suivaient à ce que nous avions baptisé la "gadgetophrase". Le truc automatique, qui sort plus vite que son ombre.

par Antoine Champagne - kitetoa

Kadhafi espionnait sa population avec l’aide de la France

Redoutant sans doute le dispositif de surveillance américain Echelon, Kadhafi s'est tourné, comme d'autres dictateurs, vers les Français pour mettre en place une gigantesque infrastructure de surveillance de sa population, et l'étendue des tehnologies mise à sa disposition commence à apparaitre au lendemain de la chute du dictateur. Le Wall Street Journal ne rate jamais une occasion de taper sur une technologie non américaine.

par Fabrice Epelboin

De l'éthique dans les affaires (informatiques)

Dites à un fabriquant de Deep Packet Inspection qu'il vend des armes à des dictateurs et il vous répondra avec une gadgetophrase : le DPI a des utilisations parfaitement légitimes pour réguler les flux sur les réseaux informatiques. Quant à la présence de nos produits dans des dictatures, nous ne vendons pas en direct : voyez avec les intégrateurs. Oui... Mais non. Bien entendu, il existe des utilisations "légitimes" du DPI. Encore que cela puisse se discuter.

par Antoine Champagne - kitetoa

Claim de tous les jours…

On n’est jamais à l’abri d’une surprise. Qui sait, je serai peut-être confronté à pire plus tard, mais là, je crois que je tiens une gagnante. Oups pardon, une ouineuze. Ne perdons pas de vue que dans la com’, même si quand on parle, on ne dit rien, il faut quand même utiliser des mots et ceux-ci doivent, de préférence être une sorte de franglais incompréhensible. Bref. On nous annonce une réunion avec la nouvelle responsable marketing de l’un des pôles de notre client vénéré.

par Antoine Champagne - kitetoa

Dormez tranquilles, tout va bien…

La France terre des Droits de l’Homme… Souvenez-vous, c’était la phrase publicitaire pour vendre ce pays il n’y a pas si longtemps. Aujourd’hui, on multiplie les fichiers, on détricote l’héritage du Conseil national de la résistance parce que, quand même, avec tous ces immigrés qui viennent manger le pain des bons Français, tous ces fraudeurs musulmans, il faut réagir.

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

Pub en ligne : c'est une blague ou quoi ?

Il parait, nous dit-on, que la publicité en ligne explose. En termes de revenus s'entend. Pourquoi pas après tout. Il y a en a partout (pas sur Reflets). Il est donc probable, en effet, que les revenus augmentent. Maintenant, il n'est pas inutile de s'interroger sur le modèle de la publicité en ligne. Où vont les revenus ? Ils sont partagés entre le site qui les affiche et la centrale qui les diffuse. L'évolution du modèle est intéressant.

par Antoine Champagne - kitetoa

Truismes

Oui, je dois l’avouer, je préfère dîner avec un intellectuel (de gauche) qu’avec un supporter de foot. Je préfère être riche que pauvre. Il est probable que les discussions matinales soient plus amusantes et/ou plus intellectuelles dans une rédaction que dans mon agence de com’.

par Antoine Champagne - kitetoa

De l'individu et du groupe...

C'est étrange... Depuis George Bush, "les islamistes" sont un groupe à la fois vague et parfaitement défini. Vague parce que personne ne sait exactement qui en fait partie et parfaitement défini parce que l'on sait que ce sont "les méchants" qui veulent détruire notre "way of life" et la démocratie.

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

Ne souriez pas, vous êtes protégé contre votre gré

Il y a quelques jours, 11 députés (sept de la majorité et quatre de l'opposition) ont permis la mise en place d’un fichier national de la carte d’identité. Sous couvert de lutte contre l'usurpation et la falsification d'identité (il faut bien des justifications pour annoncer un tel machin), une loi instaure une nouvelle carte d'identité électronique.

par Antoine Champagne - kitetoa

Qui ça étonne encore ?

Pouvons nous encore douter que les problèmes sont aujourd'hui mondialisés ? Et que, à ces problèmes mondiaux, il faudra apporter des réponses et des réactions mondialisées ? Ceux qui suivent le hashtag #antisec sur twitter auront pu noter un tweet de AnonymousIRC : La vidéo, postée par le groupe Anonymous, est extraite d'un journal télévisé. A Phoenix, en Arizona, un jeune homme de 29 ans, porteur d'un nom à consonance mexicaine a été abattu par la police. Il n'était pas armé.

par shaman

Viré/Muté

Tiens, l’autre matin, grande nouvelle… L’ancien DG de “l’agence” a été appelé à d’autres fonctions. Tout cela est très bien emballé (on est dans la com’ ou pas ?) mais il n’est plus DG. Une nouvelle tête circule dans les locaux. C’est le nouveau DG. Je n’ai rien contre les gens qui ne veulent pas s’habiller avec un costume trois pièces et une sale cravate sous prétexte qu’ils ont dépassé 45 ans (*), mais j’ai tendance à trouver un peu pathétiques ceux qui refusent de vieillir.

par Antoine Champagne - kitetoa

#rev11 - Le printemps arabe est sur les radars (2)

[ Note : La couverture radar des révolutions arabes est en constante évolution. Le graphique est updaté plusieurs fois par jour. Revenez le consulter sur cette page ] Avec le "Radar" développé pour Reflets par Shaman, vous allez découvrir quel traitement la presse fait des événements. Le Radar peut être appliqué à tous les événements que nous souhaitons surveiller. N'hésitez pas à nous envoyer des idées, nous les intégrerons.

par shaman

Frédéric Mitterrand repasse bien ses vêtements. Trop ?

Si vous le voulez-bien, commençons par une petite digression. Parlons du métier de journaliste. Il est courant qu'un journaliste s'enorgueillisse de donner la parole à la personne dont il va parler dans son article. Il y a même des gens, et parfois des journalistes, pour vous dire que c'est une règle d'or. Oui, mais non. Prenons un exemple simple. Vous avez découvert qu'un homme public a détourné de l'argent et qu'il égorge des petits enfants dans sa cave.

par Antoine Champagne - kitetoa

Deep Packet Inspection : une société américaine responsable de la coupure du Net en Egypte ?

Le rapport de Cyber Dawn évoqué dans cet article cache quelques pépites. Notamment celle-ci : au détour d’un paragraphe, l’auteur explique que le gros bouton rouge qui a permis de couper Internet en Egypte pourrait bien être américain. On est heureux d'imaginer qu'il ne s'agissait pas d'une technologie made in France, mais cela fait tout de même réfléchir sur les rapports très privilégiés entre les Etats-Unis et des dictatures notoires.

par Antoine Champagne - kitetoa

We, the people of the Internets and the World

Vous n'y croyez pas. C'est normal. Vous appartenez à une autre génération. A un autre temps. Vous n'avez pas vu venir la profonde transformation de cette société. Bien sûr, cette transformation n'en est qu'à ses débuts et vous pensez encore pouvoir renverser la situation à votre profit. Sauver votre système. Faire perdurer cette oligarchie qui vous sert si bien. Vous disposez depuis des siècles d'une matière première abondante. Docile, malléable. Exploitable sans limites : les peuples.

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

#AgenceH, you're so cu(l)te

Il y a comme un cliché. Celui des pubards, quinquagénaires, obsédés par le cul et les filles un peu bimbos. Et l'Agence H semble ne pas déroger... En regardant un peu ce que fait l'Agence dans google images, on a quand même la vague impression que les filles à poil, c'est un peu une marque de fabrique. Bien sûr, il y a Emma. Vous savez, la petite jeunette, mignonne qui chante grâce à l'Hadopi. Elle fait mine de montrer l'un de ses seins. Pourquoi ? Ça apporte quoi exactement au propos ?

par Antoine Champagne - kitetoa

Agence H : la cellule "Black LULZ" - S01 E02

C’était un territoire inconnu. Mais vaste. Une nouvelle frontière pour ceux qui iraient. Mais un territoire inquiétant pour ceux qui ne le connaissaient pas encore. Internet vu depuis la fenêtre des agences de com, c’était d’abord… Rien. Et puis les agences se sont dit que, finalement, il y avait des djeunz sur ce réseau. Traduisez : des cibles. Des acheteurs potentiels. Alors elles y sont allées. D’abord avec leurs habitudes. Mais ça ne suffisait pas.

par Antoine Champagne - kitetoa