Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking

Société

Hubooster : enlarge ta socialitude et passe pour un gros con dans les intertubes

Hubooster SAY SUPAIRE ! Chez Reflets, nous recevons, comme tout le monde beaucoup de spams. Depuis les pilules bleues pour faire grossir le zizi jusqu'aux répliques de Rolex, ce fléau occupe annuellement nos neurones plusieurs heures, des heures perdues à faire la chasse aux emails non sollicités qui passent nos filtres. Comme vous, ceci nous agace.

par bluetouff

Anonymous se ligue contre Amesys-Bull

Rejoignant les appels d'Anonymous Tunisia - la branche la plus virulente d'Anonymous sur le territoire tunisien -, le collectif Anonymous Francophone se joint à l'operation Revolution404 et dénonce, dans la foulée de OpBull - l'obscurité qui entoure les usages faits des technologies de surveillance.

par Fabrice Epelboin

Changement d'époque : une lettre d'un collégien

Nous avons reçu cette lettre d'un collégien, lecteur de Reflets. Elle nous a semblé entrer en résonance avec plusieurs articles publiés sur Reflets, notamment, ceux de Yovan Menkevick. Nous vous la livrons comme outil de discussion et de réflexion. Vu l'âge annoncé de l'auteur, les politiques seraient bien inspirés de la lire et de réfléchir aux implications.     Chers Françaises, Chers Français, Aujourd'hui je vous adresse cette lettre, Car j'ai un message à vous transmettre.

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

Attention : la rupture peut tuer des bébés

Rupture : nom féminin (bas latin ruptura, du latin classique rumpere, briser). Le Larousse donne un synonyme parlant pour le terme tant ressassé par le candidat Sarkozy en 2007. Il allait être le président de la rupture, celui qui allait enfin tout changer, selon lui. Mais si les Français qui ont voté pour lui avaient pris le temps de lire la définition du mot dans le Larousse, ils auraient su que cet homme allait tout briser. Et en premier lieu, le contrat social qui nous unit.

par Antoine Champagne - kitetoa

Faits marquants d'un quinquennat : Palomita de mi corazon

Allez, plus que trois semaines. Trois semaines avant la possibilité de tourner la page du quinquennat le plus terrible de la cinquième république. A chacun son George Bush, n'est-ce pas... L'occasion donc, de faire un petit exercice de mémoire. Car la présidence Sarkozy a été marquée par le concept du saut permanent en avant. A chaque jour, quasiment, sa déclaration fracassante, le scandale et les discussions qui lui sont liées.

par Antoine Champagne - kitetoa

Sordiditude journalistique et politique

Ce n'est plus un flux tendu de question, mais une cascade qui nous inonde : Mohamed Merah a-t-il envoyé lui-même ses vidéos à Al Jazeera, la chaîne va-t-elle les diffuser ? Quelles chaînes ont déjà annoncé qu'elles ne le feraient pas ? Rotten va-t-il les publier ? Le carnage de l'école aurait-il pu être évité ? Le RAID a-t-il foiré son opération ? Volontairement ou pas ? Le tueur  était-il un indic des services français ?

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

Indicible

Il n'y a pas de mots pour dire les meurtres de Toulouse et ce qu'ils ont entraîné. Des dizaines de vies brisées. Nous n'allons ni tracer un profil psychologique du tueur. Ni faire des prédictions. Juste faire converger nos pensées vers les familles de toutes les victimes innocentes. Déplorer l'irruption des politiques dans ce drame. Et regretter amèrement les discours de haine et de division qui se sont multipliés ces dernières années. "L'autre", c'est nous.

par Antoine Champagne - kitetoa

Fhimt.com censuré en France : après Ammar404, Robert405 ?

Cela devait arriver un jour : une vidéo satirique produite par Fhimt.com sur l'un des joujou technologique de Bull, le MoBull, est censurée en France. Produite il y a plus de six mois alors que l'affaire de la vente de matériel à Kadhafi par Bull n'avait pas encore émergé dans les média mainstream, la vidéo, publiée sur Youtube sur le compte de Fhimt.com est mystérieusemetn innaccessible à partir de la France.

par Fabrice Epelboin

Bull en Tunisie ?... on va vous montrer

Reflets vous avait brièvement parlé de matériel de surveillance Bull en Tunisie. Nous nous sommes dit que nous pouvions certainement faire plus efficace, plus bref, moins chiant à lire, et avec un beau dessin . Du coup, aujourd'hui, on vous explique où il se trouve.

par bluetouff

Ça va chier des Bull !

Ce soir sur Canal+ sera diffusé pour  la première fois le reportage de Paul Moreira, résultat d'une investigation menéesur l'affaire I2E/Amesys/Bull de vente d'armes numériques à la Libye, à un terroriste notoire, monsieur Senoussi, chef des services de renseignement de Kadhafi. Abdallah Senoussi ce n'est pas n'importe qui.

par bluetouff

Elève Reflets: vous auriez mieux fait d'écouter en cours de maths !

C'est ça d'avoir rêvé, d'avoir eu le nez pointé vers les nuages, à travers la fenêtre en cours de maths... On se plante sur les chiffres, on n'y comprend pas grand chose et parfois, même, en utilisant une calculette, on se plante. Mais tout de même... Reflets a dégainé un peu vite hier en titrant que Bull revendait Amesys.

par Rédaction

Bull annonce la vente d'Amesys : une bien belle opération

Elle n'est pas belle la vie ? Imaginez que vous soyez le patron d'une petite entreprise, une sorte de start up améliorée. Prometteuse, un peu le truc avec des geeks dans un garage. Et voilà t'y pas que par magie, vous vous retrouvez patron de Bull, un mastodonte de l'informatique, la vitrine française dans ce domaine. C'est exactement ce qui est arrivé à Philippe Vannier. Il était à la tête d'Amesys et par l'opération du saint-esprit, le voilà patron de Bull.

par Rédaction

Vous reprendrez bien un peu de provoc ?

Avec un taux de chômage qui dépasse 40% chez les jeunes en banlieue (.pdf), qui explose chez les jeunes diplômés, des villes où 44% des mineurs vivent sous le seuil de pauvreté et un système scolaire incapable de faire face aux besoins spécifiques des zones dite 'sensibles' (.doc) la situation est - sur le papier - aussi explosive que celle qui a fait de Sidibouzid le foyer de départ du 'printemps arabe'.

par Fabrice Epelboin

Propagande syrienne : exemple d'une petite manipulation minable

Vous aurez surement noté que depuis quelques jours, après avoir pointé du doigt les liens entre l'extrême droite française et le site de "ré-information sur la Syrie" infosyrie.fr, Reflets.info est le défouloire d'une bande de joyeux imbéciles qui qui postent sur nos pages des commentaires pro-régime syrien. Les arguments sont tendancieux et les manipulations particulièrement grossières.

Édito
par bluetouff

Financer l'armement numérique et voler les startups : l'économie numérique vue par la CDC

C'est une histoire tristement banale et qui est loin d'être une première, ni une dernière, dans l'économie numérique Française. Mais celle-ci touche des acteurs dont nous somme - pour diverses raisons - proches. La CDC - Caisse des Dépôts et Consignations - est régulièrement citée dans nos colonnes.

par Fabrice Epelboin

La censure au PS : c'est old school

Ca y est. Dans les terres sauvages des internets Français, la bataille des présidentielles a commencé. La France découvre horrifié que le parti de notre bon président n'hésite pas à censurer ses opposants sur Twitter, quitte à balancer du Flamby jusque sur les côtes américaines. Le PS n'est pas en reste, et lui aussi censure sec, mais avec des méthodes... différentes.

par Fabrice Epelboin

You Are Anonymous

  On en bouffe, hein, du masque de Guy Fawkes, du Anon à toutes les sauces, sur les INTERNETS, à la radio, à la télé. Tantôt terroristes, hacktivistes, pirates, collectif, groupe de protestation... Ils mènent une "guerre sur internet", ils "bloquent" des sites...Bref on les voit partout, mais alors, vraiment partout. Tant et si bien qu'à force, on ne pige plus rien. Paulo et la célèbre Mme Michu commencent, mass média aidant, à être un peu perdus. C'est la guerre ou pas?

par Fiasco

"Gens honnêtes" et "bons Français", dormez tranquille

A vrai dire, cette distinction portant sur la supposée "honnêteté" des gens sert un tout autre projet politique : conditionner M. Tout le monde à accepter sans rechigner l'existence même d'un fichier de population tentaculaire, et l'obliger à choisir son camps : soit tu es terroriste, néonazi ou pédophile (ou pourrais bien le devenir, sale petit pervers), soit tu es honnête et tu laisses les grandes personnes décider à ta place de l'existence même de ces bagnes numériques.

Édito
par Jet Lambda

#OpMegaupload : la riposte d'Anonymous

Plus de doute possible Anonymous est bien en train de lancer en ce moment une offensive d'envergure sur de nombreux sites institutionnels et de défenseurs du copyright pour réagir à la fermeture de Megaupload. L'action est massive, des sites comme Universalmusic.com, UniversalMusicMagazine.com, MPAA.org, RIAA.org, Justice.gov , whitehouse.

par bluetouff