Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking

Société

Qosmos : l'enquête préliminaire est ouverte

Illustration par @Monanorak Et hop, c'est parti mon kiki! Cette fois il va peut être falloir trouver des arguments un poil plus sérieux que "Les contrats n'ont pas été retrouvés ». Une excuse un peu curieuse quand on est une entreprise maitrisant parfaitement l'outil informatique. Alors que chez Qosmos on s'agite dans tous les sens et que les fouilles archéologiques continuent pour retrouver ces satanés contrats, Reuters indique que le parquet de Paris a ordonné une enquête préliminaire.

par bluetouff

Qosmos - Amesys : l'art de prendre le reste du monde pour des cons

Prendre le reste du monde pour un con, c'est une attitude que l'on rencontre souvent. Prenez le secteur financier... Il précipite le monde dans un chaos pathétique en sifflotant et en engrangeant des bonus. Ça dure depuis des années et ça passe. Sans doute en raison de la complexité organisée de ses métiers. Personne n'y comprend plus rien. Du coup l'analyse critique est complexe et peu de gens s'y risquent. Les financiers stigmatisent facilement ceux qui la tentent, en noyant le poisson.

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

Is France about to End Exporting Surveillance Technology?

During a public radio show held in Montpellier (France) on july 20th and hosted by public radio FranceCulture and Le Monde, France's best known and weightiest newspaper, French State Sec. for Digital Economy Fleur Pellerin announced she was opposed to suveillance technology exports to oppressive regimes. This shocking announcement, coming from a country known to be among the world's leaders in mass surveillance technologies, should come as a relief to many living in oppresive regimes.

par Fabrice Epelboin

Hackerland : le hacking rural

Le concept de hackerspace est désormais bien connu, il se développe un peu partout en France. Mais celui du hackerland en est encore au stade expérimental. Cette conférence de Philippe Langlois du /tmpl/lab (le plus vieux hackerspace de la région parisienne) permet de mieux appréhender ce concept de hackerland tout à fait passionnant, aux potentiels délirants…

Édito
par Yovan Menkevick

Fillon balance les blackOps internet de l'UMP

Souvenez vous : l'armada numérique de l'UMP avait fait, durant la campagne présidentielle, les gorges chaudes de nombreux internautes. Disparitions mystérieuses d'une multitude de comptes Twitter, lancement de rumeurs intempestives, et j'en passe... bref : l'infowar, c'est maintenant.

par Fabrice Epelboin

Reflets, les sous, l'avenir, la vie...

Le 23 décembre 2010, Reflets.info est né. Bien entendu, nous étions déjà là avant, mais la première publication sur le Web date du 23 décembre 2010. Nous avions choisi un business model révolutionnaire, issu de mois de brainstorming avec les plus grands con-sultants du Web 2.0 et même 3.0. Nous n'aurions pas de pubs pour agrémenter nos pages tristes. Ni gifs animés, ni flash tonitruants. Même pas une pauvre popup. Non.

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

Sexe, amour et handicap

Depuis la nuit des temps, l’humain s’est évertué à créer des reproductions de lui-même, des images de son temps, des témoignages de son univers. De la grotte de Lascaux à l’holographie, en passant par Niepce, Michel Ange, Van Gogh ou encore Doisneau, l’image a été et sera toujours le témoin de notre temps.

Édito
par epimae

Hubooster : enlarge ta socialitude et passe pour un gros con dans les intertubes

Hubooster SAY SUPAIRE ! Chez Reflets, nous recevons, comme tout le monde beaucoup de spams. Depuis les pilules bleues pour faire grossir le zizi jusqu'aux répliques de Rolex, ce fléau occupe annuellement nos neurones plusieurs heures, des heures perdues à faire la chasse aux emails non sollicités qui passent nos filtres. Comme vous, ceci nous agace.

par bluetouff

Anonymous se ligue contre Amesys-Bull

Rejoignant les appels d'Anonymous Tunisia - la branche la plus virulente d'Anonymous sur le territoire tunisien -, le collectif Anonymous Francophone se joint à l'operation Revolution404 et dénonce, dans la foulée de OpBull - l'obscurité qui entoure les usages faits des technologies de surveillance.

par Fabrice Epelboin

Changement d'époque : une lettre d'un collégien

Nous avons reçu cette lettre d'un collégien, lecteur de Reflets. Elle nous a semblé entrer en résonance avec plusieurs articles publiés sur Reflets, notamment, ceux de Yovan Menkevick. Nous vous la livrons comme outil de discussion et de réflexion. Vu l'âge annoncé de l'auteur, les politiques seraient bien inspirés de la lire et de réfléchir aux implications.     Chers Françaises, Chers Français, Aujourd'hui je vous adresse cette lettre, Car j'ai un message à vous transmettre.

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

Attention : la rupture peut tuer des bébés

Rupture : nom féminin (bas latin ruptura, du latin classique rumpere, briser). Le Larousse donne un synonyme parlant pour le terme tant ressassé par le candidat Sarkozy en 2007. Il allait être le président de la rupture, celui qui allait enfin tout changer, selon lui. Mais si les Français qui ont voté pour lui avaient pris le temps de lire la définition du mot dans le Larousse, ils auraient su que cet homme allait tout briser. Et en premier lieu, le contrat social qui nous unit.

par Antoine Champagne - kitetoa

Faits marquants d'un quinquennat : Palomita de mi corazon

Allez, plus que trois semaines. Trois semaines avant la possibilité de tourner la page du quinquennat le plus terrible de la cinquième république. A chacun son George Bush, n'est-ce pas... L'occasion donc, de faire un petit exercice de mémoire. Car la présidence Sarkozy a été marquée par le concept du saut permanent en avant. A chaque jour, quasiment, sa déclaration fracassante, le scandale et les discussions qui lui sont liées.

par Antoine Champagne - kitetoa

Sordiditude journalistique et politique

Ce n'est plus un flux tendu de question, mais une cascade qui nous inonde : Mohamed Merah a-t-il envoyé lui-même ses vidéos à Al Jazeera, la chaîne va-t-elle les diffuser ? Quelles chaînes ont déjà annoncé qu'elles ne le feraient pas ? Rotten va-t-il les publier ? Le carnage de l'école aurait-il pu être évité ? Le RAID a-t-il foiré son opération ? Volontairement ou pas ? Le tueur  était-il un indic des services français ?

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

Indicible

Il n'y a pas de mots pour dire les meurtres de Toulouse et ce qu'ils ont entraîné. Des dizaines de vies brisées. Nous n'allons ni tracer un profil psychologique du tueur. Ni faire des prédictions. Juste faire converger nos pensées vers les familles de toutes les victimes innocentes. Déplorer l'irruption des politiques dans ce drame. Et regretter amèrement les discours de haine et de division qui se sont multipliés ces dernières années. "L'autre", c'est nous.

par Antoine Champagne - kitetoa

Fhimt.com censuré en France : après Ammar404, Robert405 ?

Cela devait arriver un jour : une vidéo satirique produite par Fhimt.com sur l'un des joujou technologique de Bull, le MoBull, est censurée en France. Produite il y a plus de six mois alors que l'affaire de la vente de matériel à Kadhafi par Bull n'avait pas encore émergé dans les média mainstream, la vidéo, publiée sur Youtube sur le compte de Fhimt.com est mystérieusemetn innaccessible à partir de la France.

par Fabrice Epelboin

Bull en Tunisie ?... on va vous montrer

Reflets vous avait brièvement parlé de matériel de surveillance Bull en Tunisie. Nous nous sommes dit que nous pouvions certainement faire plus efficace, plus bref, moins chiant à lire, et avec un beau dessin . Du coup, aujourd'hui, on vous explique où il se trouve.

par bluetouff

Ça va chier des Bull !

Ce soir sur Canal+ sera diffusé pour  la première fois le reportage de Paul Moreira, résultat d'une investigation menéesur l'affaire I2E/Amesys/Bull de vente d'armes numériques à la Libye, à un terroriste notoire, monsieur Senoussi, chef des services de renseignement de Kadhafi. Abdallah Senoussi ce n'est pas n'importe qui.

par bluetouff

Elève Reflets: vous auriez mieux fait d'écouter en cours de maths !

C'est ça d'avoir rêvé, d'avoir eu le nez pointé vers les nuages, à travers la fenêtre en cours de maths... On se plante sur les chiffres, on n'y comprend pas grand chose et parfois, même, en utilisant une calculette, on se plante. Mais tout de même... Reflets a dégainé un peu vite hier en titrant que Bull revendait Amesys.

par Rédaction

Bull annonce la vente d'Amesys : une bien belle opération

Elle n'est pas belle la vie ? Imaginez que vous soyez le patron d'une petite entreprise, une sorte de start up améliorée. Prometteuse, un peu le truc avec des geeks dans un garage. Et voilà t'y pas que par magie, vous vous retrouvez patron de Bull, un mastodonte de l'informatique, la vitrine française dans ce domaine. C'est exactement ce qui est arrivé à Philippe Vannier. Il était à la tête d'Amesys et par l'opération du saint-esprit, le voilà patron de Bull.

par Rédaction