Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking

Société

A vos agendas : les Big Brother Awards France sont de retour le 26 juin !

Après deux années d'absence, les Big Brother Awards France reviennent. Notez dès maintenant dans vos agendas : cela se passera le 26 juin 2013, à partir de 19h à la Parole Errante, à Montreuil. Les Big Brother Awards récompensent les acteurs de la société de contrôle et de surveillance. Et vu ce que l'on a pu lire dans Reflets et ailleurs ces dernières années, il risque d'y avoir pas mal de prix... La liste des dossiers retenus cette année est à lire sur cette page.

par Antoine Champagne - kitetoa

PRISM : la théorie du gros zizi

La polémique autour de PRISM ne désenfle pas. Comme si le monde se relevait d'une gueule de bois qui a duré 12 ans. On voit donc de nombreux articles apparaitre sur le sujet. Si beaucoup posent des questions parfaitement légitimes, il demeure néanmoins complexe de se faire une idée technique objective et précise de ce qu'est PRISM. Et pour cause, ce n'est pas avec 5 slides powerpoint que l'on peut vulgariser les concepts du renseignement.

par bluetouff

¡No pasarán!

Un drame de plus. Un enfant qui meurt avant l'heure. Pour des idées. Clément Méric, étudiant, accessoirement antifa, est mort lors d'une altercation avec d'autres jeunes qui semblent grenouiller à l'extrême-droite. Réaction unanime (ou presque) de la classe politique : il faut dissoudre les groupuscules d'extrême-droite. La presse en fait beaucoup. Unes, éditions spéciales, directs, convocation de tous les analystes possibles et imaginables.

par Antoine Champagne - kitetoa

ZTE et HP unis pour un halalternet au pays des mollahs

Quand nous écrivions un premier article sur l'Iran, nous avions déjà identifié plusieurs matériels qui avaient attiré notre attention. Nous avons donc assez naturellement posé quelques petites questions aux concernés, nous allons d'ailleurs vous parler de leurs réponses dans un autre article.

par bluetouff

Advanced Middle East Systems, le Amesys nouveau est de retour en Libye

L'information a été repérée par Jean-Marc Manach et provient du site African Intelligence (accès payant). L'article d'African Intelligence relève la présence d'Amesys, sous sa casquette toute neuve d'Advanced Middle East Systems (maintenant exilé technologique... aux Emirats Arabes Unis), à un salon sur le sujet de la défense qui se tenait à Tripoli les 25 et 26 janvier 2013. Amesys y tenait un stand tenu par Jean Ruiz, un maltais. Rappelons le cynisme d'A.M.E.

par bluetouff

Amesys et la surveillance de masse : du fantasme à la dure réalité

Suite à une conversation sur Twitter, je me suis rendu compte que beaucoup de gens nous prenaient encore pour des illuminés quand nous évoquions les questions de surveillance globale des réseaux. Il y a plusieurs raisons à cela. Elles sont à la fois techniques, économiques et juridiques. Nous allons donc tenter d'en faire brièvement le tour, pour ensuite vous dresser un scénario fiction, que nous comparerons enfin avec des faits, eux, bien réels.

par bluetouff

Le Monde est-il encore un journal d’information ?

Le tout premier article de mon blog traitait déjà des médias, au travers du prisme des soi-disant informations boursières. Ce ne sont pas des informations, tout juste des données. Pour devenir des informations, il leur manque un contexte qui permette de mettre les données en perspective. Hier, Le Monde a publié un article intitulé "Travail, capital, consommation… La France, pays à la fiscalité élevée en Europe".

par Un Jour Une Idée

Dites donc, chers représentants, vous n'avez pas honte ?

Combien de fois avons-nous remis l'ouvrage sur le métier ? Des centaines de fois ? N'avons nous pas prouvé à quel point Amesys et Bull s'étaient compromis au delà de l'acceptable sur un plan moral, éthique et légal en vendant ses produits d'écoute globale des réseaux IP à des dictateurs ou des Etats policiers, sachant pertinemment qu'il seraient employés pour traquer, arrêter et torturer des opposants politiques ?

par Antoine Champagne - kitetoa

Reflets et Telecomix inspirent un épisode de The Good Wife

L'épisode 15 de la saison 3 de "The Good Wife" a un petit air de déjà vu pour les lecteurs de Reflets ou FHIMT et encore plus pour ses auteurs ainsi que pour nos amis de Telecomix. Titré "Live from Damascus", l'épisode raconte un procès contre une entreprise ayant vendu un outil de surveillance de l'utilisation d'Internet qui a imanquablement mené à l'arrestation d'opposants politiques en Syrie.

par Antoine Champagne - kitetoa

@Marianne2fr, Tor, le poids des mots, le choc des pixels : plongée dans le journalisme à la con

Marianne nous a la semaine passée gratifiés d'un article bien étrange : "Plongée dans l'Internet criminel ». L'article disponible sur le Web, a été publié dans l'édition papier de Marianne (numéro du 27 avril au 3 mai)... Le titre à lui seul ne laissait rien augurer de bon. Sur son édition numérique, l'article est taggué "TAGS : CRIMINALITE, DARK WEB, EUROPOL, HACKER ».

par bluetouff

Amesys : Reflets.info invite Laurent Fabius à aller au delà des mots

Pour cette journée mondiale de la liberté de la presse, le ministre des affaires étrangères a tenu à glisser aux journalistes et au public quelques mots. Extraits : En cette journée mondiale de la liberté de la presse, je rends hommage à tous les journalistes qui, dans le monde, œuvrent au nom du devoir d’information et de vérité, parfois au péril de leur vie.

par Antoine Champagne - kitetoa

Le GUD appelle à des ratonnades d'homosexuels pendant les Gay Prides

EDIT : les visuels du GUD Nancy publiés sur leur page Facebook, dont nous parlons dans cet article semblent avoir mystérieusement disparus. Nous avons conservé une copie PDF de cette page avant la disparition de ces visuels. EDIT 2 : "même pas peur" : quand on signale à l'auteur de la page que ses contenus sont pour le moins un peu limites, ce dernier en ajoute une couche avec tout l'humour qui caractérise les membres de ce sympathique "syndicat étudiant".

par bluetouff

La charia laïque : quand le voile islamique remplace le foulard

(En l'espace de 10 ans, la défense de la laïcité a basculé dans une forme d'islamophobie non assumée, relayée par des média de plus en plus abrutis au point de déformer l'objet du délit et nier la culture d'origine d'une partie de la population…) En 2003, il y eut le grand débat sur le port du foulard qui mena à la loi sur les signes ostensibles religieux. La laïcité était en danger nous disait-on, puisque des gamines osaient porter un fichu sur la tête jusque dans les salles de classe.

Édito
par Yovan Menkevick

Verbalisation par videosurveillance : enfin une bonne nouvelle

Première application de la vidéosurveillance à avoir un effet concret sur la vie quotidienne de millions de Français, la verbalisation du stationnement interdit via la vidéosurveillance fait réagir madame Michu, et cesse enfin d'être une obsession réservée à un quarteron d'hacktivistes. Désormais, tout le monde en France, va regarder avec une pincée d'angoisse ces caméras qui ont poussé un peu partout dans nos villes ces dernières années.

par Fabrice Epelboin

Web-social : Indignez-vous ! Ca ne gêne personne…

(Et ça ne fait absolument rien avancer, voire, au contraire, ça sert l'oligarchie au pouvoir. Humeur grincheuse à propos de l'indignation web 2.0 des réseaux sociaux.) Ceux qu'on appelle les rebelles en carton plâtre sont légions. Particulièrement depuis l'essor des deux grands réseaux sociaux, Twitter et Facebook (choisis ton camp camarade). Ils luttent, les bougres. Pour plein de causes, contre plein d'injustices. Jamais sur le terrain, toujours devant leur écran.

Édito
par Yovan Menkevick

Affaire Cahuzac : quelles conséquences sur la crise ? #infographie

On a tendance à l'oublier, mais il n'y a pas que la crise économique dans la vie. Il y a également une autre crise, tout aussi aiguë, sur laquelle nous allons longuement revenir dans les mois qui viennent, et qui est, selon beaucoup, la mère de toutes les crises : la crise de la confiance. Le triomphe de Médiapart met aussi sur le devant de la scène cette crise. Une crise de la confiance envers ceux qui représentent aux yeux des Français un pouvoir corrompu.

par Fabrice Epelboin

La prohibition du cannabis, nouvel os à ronger pour Valls le pitbull

C'est encore une histoire exemplaire dans laquelle se distingue notre nouveau sinistre de l'intérieur. Dans le registre des réformes qui ne coûtent pas un rond mais qui ont le mérite de "positionner" le pouvoir PS dans un modernisme de gôche, la politique des drogues fait figure de baromètre hypersensible.

par Jet Lambda

Le pape : 16, les chevaux : 10, la Syrie : 0

Vides coco -ad turbam omnes coco dicitur, non quod sinistrae sumus sed habitus)  Ah, oui, non, ce n'est pas une bulle du pape... Reprenons en français : tu vois, coco -dans la presse, on s'appelle tous coco, non pas parce que l'on est de gauche, mais par habitude, il y a des lois. Des règles. Et pour les changer, c'est pire que pour trouver quelqu'un qui nous ponde une nouvelle constitution. Quant à la démocratie qui pourrait imposer un changement de règles... Et bien non.

par Antoine Champagne - kitetoa

Immersion chez tonton Pôle

Chez tonton Pôle, c'est la plus grosse entreprise française, celle qui recrute plus de 3 millions de salariés et qui augmente ses effectifs, grâce à la crise. Reprenons ; le concept nous vient de notre ami, Nicolas Sarkozy, qui souhaitait à l'époque rationaliser le service public de l'emploi afin de le rendre plus efficace.

Édito
par Delphine Courel

Amesys, réfugiée politique aux Emirats Arabes Unis ?

Depuis quelques mois, les journalistes qui suivent l'AmesysGate sont au courant. Mais l'enquête est longue et difficile. Stéphane Salies, le nouveau propriétaire de la technologie Eagle via un tour de passe passe organisé par Philippe Vannier, le patron de Bull... Ah, merde, non... on commençait trop sérieux. Reprenons autrement... C'est l'histoire d'un mec... Y fait un truc qu'il veut pas qu'on le sache... T'as tous les journalistes qui cherchent à savoir quoi.

par Antoine Champagne - kitetoa