Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking

Politique

Emmanuel Macron, « profiteur de guerre » ?

Pas de débat, pas de combat, juste un plébiscite par une minorité

Pas de débat, pas de combat, juste un plébiscite par une minorité. Sauf surprise de dernière heure, Emmanuel Macron sera reconduit à son poste pour cinq ans. C'est désolant à dire, mais la guerre aura probablement servi ses projets et il n'hésite pas à l'instrumentaliser en ce sens. Chef de, ou « profiteur de guerre » notre futur président?

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

OFF Investigation en accès libre sur Reflets : Macron l’Algérien : en marche… vers le cash ?

Sixième épisode de la série "Emmanuel, un homme d'affaires à l'Elysée"

L'épisode 6 de la série de OFF Investigation sur le président français pose la question suivante : Emmanuel Macron a-t-il offert sa protection à un régime militaire corrompu et discrédité, en échange de soutien politique, voire financier ?

par Rédaction

Le dernier documentaire de OFF Investigation en accès libre sur Reflets

Emmanuel Macron, un homme d'affaires à l'Élysée - ALSTOM - La France à vendre ?

Gabegie, copinage, échanges de bons procédés, oubli complet de l'intérêt public, l'affaire Alstom est un caillou dans la chaussure du candidat Emmanuel Macron. OFF Investigation a enquêté. Visionnez le documentaire en accès libre.

par Rédaction

Dirty Politics : Vladimir Poutine, le choix de l'humiliation

Analyse de la mise en scène de l'entrée en guerre contre l'Ukraine

Le choix des images mises en avant lors de l'entrée en guerre est celui d'une humiliation. Celle des proches collaborateurs de Vladimir Poutine. Ces images traduisent le fait qu'il s'agit de la guerre d'un seul homme. Ou d'un homme seul ?

par Rédaction

Dirty Politics : et si Zemmour était au deuxième tour ?

Analyse des ressorts qui pourraient propulser le candidat populiste d'extrême-droite

Comment traiter de manière originale la présidentielle ? Reflets a fait le choix de décrypter les dessous de la campagne et de créer une émission hebdomadaire avec Philippe Moreau-Chevrolet, créateur de Dirty Politics, une newsletter politique.

par Rédaction

Macron, le président qui emmerde les Français

Ses propos illustrent un quinquennat de mépris et de condescendance

Le chef de l'État a fait le choix de cliver un peu plus notre société alors que la crise sanitaire continue. Ses mots sont non seulement une erreur, ils sont contre-productifs : aucun non-vacciné ne sera convaincu par ses propos. Mais l'attitude de Macron remet en lumière tous les bras d'honneur qu'il a fait aux Français.

Édito
par Jacques Duplessy

Ce gouvernement abîme la Démocratie

Éric Dupond-Moretti adepte des Alternative facts, Marlène Schiappa égale à elle même...

On a beau répéter "pas en notre nom", les membres du gouvernement, dans le sillage d'Emmanuel Macron font honte. Par leurs actes, par leurs paroles. Plus grave, ces actes et ces paroles abîment la démocratie, comme Trump, avant eux, a contribué aux États-Unis à détruire ce qui fait société.

par Antoine Champagne - kitetoa

Devrait-on pouvoir frapper un nazi ?

Leur mésusage du droit pose question

Les tenants d'une idéologie rance, prônant la haine et l'exclusion se retranchent souvent derrière le droit pour se protéger lors de leurs sorties de route. Se laisseraient-ils autant aller s'ils risquaient à tout moment de prendre une droite dans le nez ?

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

Les zapatistes à la rencontre des luttes européennes

Echanges entre les collectifs montpelliérains en lutte et une des délégations zapatistes

La diplomatie n'est pas l'apanage des grandes puissances et pour cette première étape de leur "voyage de la vie" en Europe, les zapatistes ont fait les choses en grand. Le 14 septembre, a atterri à Vienne, l'entièreté de la force aérienne zapatiste, 180 membres des délégations qui se sont réparties en 28 équipes d'"écoute et de parole" composées de quatre à six compas, souvent des femmes. Des équipes capables de couvrir ainsi simultanément "28 recoins de la géographie européenne."

par shaman

Présidentielle : il est (re)venu, le temps des fans

Visiblement il reste des électeurs pour croire à l'homme ou la femme providentiel

Le mouvement des gilets jaunes et la désaffection des jeunes générations pour la politique pouvaient laisser croire que les "fans" des politiques étaient une espèce en voie de disparition. Pas du tout. Ou alors, les réseaux sociaux et la presse amplifient leurs voix ?

par Antoine Champagne - kitetoa

Pass Sanitaire : Florian Philippot réussit un rapt

Mais il faut dire que beaucoup étaient consentants...

Les Gilets jaunes ont réuni environ un millier de personnes tandis que Florian Philippot a organisé et réussi un véritable rapt. Ils étaient 18.000, selon un policier, à défiler derrière lui. Y compris des gens qui ont tout à perdre s'il arrivait au pouvoir. On atteint le pic de l'Everest du confusionnisme.

par Jean Cloadec, Antoine Champagne - kitetoa

Macron et ses annonces : the elephant in the room

Des annonces inapplicables, une seule, essentielle, fait défaut

Les Antivax appellent à entrer en résistance et manient le point Godwin comme on échange des banalités au Bar des Amis. Le président annonce les énièmes « mesures fortes » qui ne serviront pas à grand chose et tout le monde évite le sujet évident : la vaccination devrait être obligatoire.

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

Ennemis de la République...

Ces régionales ont ouvert la course aux présidentielles. La campagne devrait être particulièrement éprouvante pour les Français.

Cette échéance a permis de donner une idée du paysage politique de la France en cette dernière année du mandat d'Emmanuel Macron. Le parti présidentiel a pris une baffe mémorable avec une moyenne nationale de 10,6%. La grande gagnante est l'abstention qui représente 66,1% des votants, du jamais vu sous la 5ᵉ République. Et le second tour, sans grands défis, ne devrait pas apporter un surcroit de mobilisation.

par shaman

Darmanin : la recherche du problème sécuritaire à tout prix

L'enquête GENESE va-t-elle remplacer une précédente qui ne « donnait pas satisfaction » ?

Le rapport d’enquête « Cadre de vie et sécurité » 2019 qui abordait les questions de "ressenti" de sécurité jusqu'ici, ne place pas la sécurité comme un problème important pour les Français. Est-ce pourquoi l'enquête GENESE est lancée ? Darmanin ordonne par ailleurs un audit en quelques jours sur « la situation du pays en matière de faits violents ». Une obsession ?

par Antoine Champagne - kitetoa

La ZAD du L.I.E.N reprend le maquis

La sortie du déconfinement, c'est aussi le déconfinement des luttes

Sur un terrain privé niché au cœur de la garrigue du nord de Montpellier, les collectifs "SOS Oulala" et "Gare aux garrigues" ont organisé un week-end de rencontres nommé "Confluence des luttes du sud". Les gens recherchent les moindres coins d'ombres et récupèrent des soirées du samedi. L'assemblée prévue à 15 h ne s'est étrangement pas tenue. Mais des groupes, de-ci, de-là, semblent s'assembler à l'arrière-plan. Reportage.

par shaman

Vous préférez un État policier ou l'extrême-droite ?

Les élections approchent, il va falloir choisir...

C'est une course à l'échalote. Qui d'Emmanuel Macron, de Gérald Darmanin, d'Olivier Faure ou du fantôme Manuel Valls, parviendra à flatter au mieux l'électorat d'extrême-droite. L'urgence électorale de 2022 va-t-elle précipiter la construction d'un État policier ?

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

Emploi à domicile : comment Bercy a enterré la réforme de la niche fiscale

La députée Émilie Cariou , ex-LREM témoigne

Macroniste repentie, la députée Émilie Cariou a voulu en 2019 réformer la niche fiscale pour l’emploi à domicile, coûteuse et inégalitaire. Elle raconte à Reflets comment elle s’est retrouvée confrontée au lobbying patronal et aux intérêts personnels de députés de la majorité, conduisant Bercy à enterrer sa proposition.

par Timothée de Rauglaudre

Allez, pu-putsch panier, pa-pattes en rond !

Après les tribunes des militaires dans Valeurs actuelles

L'armée française, une armée de putschistes ? Plutôt l'agitation d'un quarteron de généraux en charentaises et d'une poignée de courageux militaires d'active anonymes. Mais comme le coup de pression de policiers devant l'Assemblée Nationale, ces tribunes traduisent surtout le climat nauséabond du moment avant les présidentielles.

par Jacques Duplessy

Manifestation de policiers : les petits plats dans les grands

Tout avait été organisé pour bien accueillir les politiques

Venus en masse, les politiques de tous bords n'ont pas été déçus. Les manifestants avaient tout fait pour bien recevoir leurs nouveaux amis. Écrans géants, hauts parleurs dans les arbres, quai privatisé...

par Antoine Champagne - kitetoa

L'idéal communiste a-t-il encore un avenir ?

Réflexions croisées de Stéphane Gatignon, Pierre Eyben et Maurice Bellet

Alors que les gauches esquissent un dialogue en vue des prochaines présidentielles et que le Parti communiste français a eu 100 ans, le marxisme peut-il encore aider à penser notre situation ? Certains veulent le croire et esquissent des pistes.

par Jacques Duplessy