Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Antoine Champagne - kitetoa

Législatives : les geeks à l’assaut de la rigidité administrative

Le Parti Pirate avait rationalisé la procédure…

Pour simplifier la déclaration de candidature de ses futurs députés, le Parti pirate avait créé une application permettant de produire les documents nécessaires. Comme le CERFA original… et en mieux. Ça n’a pas plu à tout le monde.

Quand le PP fabrique ses CERFA... - Parti Pirate

Pour éviter une situation de type Astérix recherchant son laisser-passer A38 dans la maison qui rend fou, les membres du Parti pirate https://fr.wikipedia.org/wiki/Parti_pirate_(France) avaient prévu le coup. Composé en partie de geeks, le PP avait créé une application qui produit les documents nécessaires à la déclaration de candidature pour les législatives, avec toutes les informations sur les candidats, des documents imprimables. Cela devait faciliter le travail des candidats, pas toujours familiers du CERFA 16110 mais aussi celui des employés des préfectures qui n’auraient pas à déchiffrer les éventuelles pattes de mouches écrites à la main. Las… si le ministère de l’intérieur a une interprétation compréhensive des textes et autres directives et souhaite faciliter le processus de dépôt de candidatures, certains fonctionnaires ont parfois donné dans l’arbitraire alors que la fenêtre de tir pour se déclarer candidat était d’une semaine seulement . Les portes seront définitivement closes ce soir à 18h.

[%youtube:c45FtDhdDoY %]

« On aimerait avoir un peu plus de 100 candidats mais cela va être dur. Donc on visait plus de 75, notamment pour bénéficier de la campagne audiovisuelle. On en est à 77. La plupart du temps, ça se passe bien et on est très bien reçus. Mais c’est vrai que dans certains cas, peut-être 10%, les employés des préfectures ont fait du zèle et on sombre parfois dans l’arbitraire, chacun voulant interpréter les directives du ministère à sa manière »,...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée