Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking

Économie

Au Portugal, on sort de la crise par le mieux-disant social

En octobre, l'auteur de ces lignes vous envoie des nouvelles fraîches depuis Lisbonne. Vérifier si les cocktails sont bons du haut d'un toit de terrasse portugais… En l'espace de 2 ans, le nouveau gouvernement socialiste soutenu par les communistes, des radicaux de gauche et des écologistes, a retourné toutes les tendances économiques et sociales du Portugal.

par drapher

La Frenchtech a-t-elle un problème ?

A suivre les comptes Twitter des experts du "digital", on finit par se dire que la France excelle dans ce domaine. Nous avons une tripotée de sociétés qui vont révolutionner le vieux monde du "brick and mortar", apporter aux entreprises classiques une "transformation", améliorer leurs processus, les rendre plus "agiles", bref, les sauver d'une catastrophe annoncée. L'optimisme des experts du "digital" est tel que l'on finit même par se poser des questions.

par Antoine Champagne - kitetoa

Il n'y a pas de crise économique, c'est ballot, non ?

L'économie française se porte bien, malgré les discours gouvernementaux et patronaux  catastrophiques. Si elle ne se portait pas bien, s'il y avait une véritable crise économique qui perdurait, certains indicateurs seraient au plus bas, voire en régression. Et c'est exactement l'inverse. Le seul facteur économique qui stagne — et pas seulement en France, mais dans la plupart des économies de marché avancées — est la croissance du PIB.

par drapher

Selon le FMI, la Finance n'est pas un facteur clef de croissance

Et dire que pendant trente-sept ans, les hommes politiques à qui l'on soufflait dans l'oreille, nous ont bassiné en nous expliquant qu'il fallait déréguler tout ça. Pour donner des ailes au secteur financier, il fallait mettre un terme à toutes ces lois qui entravaient son développement. Et c'était important car le secteur financier, ses marchés financiers qui permettent aux entreprises de se financer, ses banques, qui permettent à tous d'emprunter, allait relancer une croissance atone.

par Antoine Champagne - kitetoa

Air France : pilotez l'avion et économisez sur le billet !

C'est sans doute l'une des merveilles de la mondialisation, du progrès, lorsque vous prenez un vol intérieur Air France, vous achetez votre billet via leur site Web (pas d'humain), vous éditez vous-même votre carte d'embarquement sur le site Web (pas d'humain), vous éditez vous-même votre étiquette pour votre bagage (pas d'humain), vous pesez vous-même votre bagage et vous scannez-vous même votre étiquette (pas d'humain).

par Antoine Champagne - kitetoa

La redoutable stratégie des barbares digitaux

Vous l'avez sans doute déjà compris, parler de numérique est un peu ringard. Ne parlons pas de l'horrible terme "d'informatique" à ranger désormais dans le tiroir poussiéreux des technologies absconses du XXème siècle. Le bon terme, pour parler technologies de l'information (là aussi c'est ringard) est américain — si l'on veut un tant soit peu paraître à la pointe des dernières tendances (toujours technologiques) — et il réunit tous les fantasmes de la geekerie startupienne : le digital.

par Yovan Menkevick

Aménagement numérique, fibre optique : le dessous des cartes

[Le présent article a été en grande partie écrit en avril 2016 et légèrement retouché et actualisé en décembre] Publié originellement sur : http://blog.spyou.org "Mémo à l’usage de ceux qui veulent avancer" Au Royaume-Uni, ça creuse entre membre d'une coopérative pour amener la fibre chez l'habitant. Et oui… https://b4rn.org.

Édito
par Spyou

Accaparement de terres agricoles en France : quel est le plan des Chinois ?

Source : societe.com Si Marc Fressange est directeur général de la Holding et gérant de toutes les structures SCEA/GFA, le PDG de Hong Yang, Monsieur Kequin Hu est lui Président de la holding et actionnaire majoritaire de toutes les structures agricoles, avec Beijin Reward International dans 3 d'entre elles. Hong Yang et Beinjing international sont donc les propriétaires de ce consortium agricole.

par drapher

Comment les multinationales chinoises rachètent des terres agricoles en France

(partie 1) Le rachat de 1700 hectares de terres effectué dans l'Indre par la multinationale chinoise Hong Yang n'est pas passé entièrement inaperçu. Quelques articles sont sortis entre février et mai 2016, vaguement relayés par les chaînes de télévision, puis le sujet s'est effacé, et rien ne transpire depuis. Des informations plus ou moins fiables et vérifiées ont été publiées sur ce rachat de terres agricoles, avec le nom d'un Français à la manœuvre qui a fini par sortir : Marc Fressange.

par drapher

Coucou, c'est moi, la crise financière, je suis de retour...

Le spectre d'un retour en 2008 est à nos portes. Ça ne date pas d'hier, nous en avons parlé à de multiples reprises ici même. Mais cette fois, ça se précise. Vous avez dû le lire ces derniers jours, la Deutsche Bank est dans une situation catastrophique et en plus, les Etats-Unis veulent lui imposer une amende de 14 milliards de dollars, ce qui l'achèverait quasi-instantanément. Bien entendu, ce ne serait pas la première banque à faire faillite, mais il se trouve que celle-ci est énorme.

par Antoine Champagne - kitetoa

Michel Sapin, le Panama et la Société Générale...

La finance, c'est un peu comme l'informatique. C'est "très compliqué", l'important, c'est que cela fonctionne, et peu importe de savoir comment. Qui plus est, pour bien marquer que "c'est compliqué", les acteurs de ce secteur emploient un jargon spécifique qui remplace des mots de la langue classique, généralement très précise et qui permettraient de donner un sens précis à tout ce que produit le secteur.

par Antoine Champagne - kitetoa

La cité radieuse du groupe Auchan se paie un "débat public"

"Vous donner la parole et la faire entendre." C'est le slogan, très "démocratie participative", de la Commission nationale du débat public (CNDP), institution chargée – pour faire court – de "lubrifier" les relations entre "aménageurs" et "aménagés" du territoire. Sa mission est donc de s'assurer que le public dispose d'informations fiables et diversifiées pour pouvoir "débattre" de l'opportunité même d'un projet de bétonnage — à partir d'un coût minimum de 300 millions d'euros.

par Jet Lambda

Aucun responsable de la crise financière poursuivi : étonnant non ? Non...

C'est un peu comme une rengaine que l'on doit resservir, dans son rôle de journaliste, crise après crise... Le secteur financier est un secteur économique à part. Il fabrique des crises à intervalle régulier, chaque fois plus grave. Et lorsque la crise survient, il lance son incantation de magie vaudou pour éviter des faillites en chaîne : il se rapproche des pouvoirs publics et dit "risque systémique". Cela suffit pour obtenir les fonds nécessaires pour éponger la crise.

par Antoine Champagne - kitetoa

How to : relancer l’économie française avec 2000 euros

Le « plan d’urgence » pour l’emploi de François Hollande a été dévoilé : formation des chômeurs, baisse de la rémunération des heures supplémentaires, augmentation du temps de travail et… prime à l’embauche de 2000€ à destination des PME. Cette liste de mesures exprime parfaitement la vision de l’économie le chef de l’Etat. Une vision archaïque et décalée. Ou bien…? Quelques unes des dernières mesures de Hollande en lien avec son plan d'urgence pour l'emploi, sur le site http://bilan-ps.

Édito
par drapher

La Golf qui cache la forêt

Ah ! "Le scandale Volkswagen" ! "L'affaire VW" ! Bientôt, le "VWGate" ! Enfin un nouveau buzz pour faire vibrer la presse éco, le feuilleton business qui va faire couler l'encre et la sueur…

par Jet Lambda

Alerte : les rouges ont pris le pouvoir partout

Voilà une chronique qui ne devrait pas passer inaperçue. Dans Le Monde daté du 10 septembre, Arnaud Leparmentier publie « Chiffons rouges » sociaux. D’inspiration ultra-libérale, ce texte appelle à une libéralisation forte du marché du travail, laissant tout le loisir aux entreprises de licencier sans risquer de soucis avec les tribunaux, dans l’espoir que le marché du travail redevienne fluide. Sur le mode « on perd son travail, mais on en retrouve un aussitôt ».

par Antoine Champagne - kitetoa

Al Gore, climat et business carbone, you rock ! (fin)

Une fois que l'on connaît le parcours d'Al Gore, son influence centrale sur l'acceptation du concept de réchauffement anthropique, ses liens avérés avec la sphère financière la plus scélérate de la planète, il est temps de détailler son business. Un business qui n'a pas toujours bien marché, mais devient florissant avec l'abrutissement des masses par une propagande politique mondiale unique dans l'histoire.

par Yovan Menkevick

Krach chinois, récession, réfugiés, propagandes et verrouillage mondial

Le monde est parvenu à une charnière importante. Les systèmes économiques et politiques en place se craquèlent de toutes parts, avec une rapidité jusque là inconnue, sous le regard des dirigeants des grandes puissances… plus ou moins impuissants. Petite balade dans le grand chaos de "fin de civilisation capitaliste" en cours. Chine : ça ne tiendra pas Le plus grand pays stalinien du monde a joué…

par Yovan Menkevick

la Grèce, sa dette, l’histoire, ta mère et l’euro

Il n'y a pas loin de 60 millions de spécialistes de l’économie grecque en France. Comme il y a le même nombre d’arbitres de foot ou d’experts en politique environnementale, et wathever comme dirait l'autre. Malgré tout, chers lecteurs de Reflets, la Grèce et son histoire économique méritent de prendre le temps d’aller plus loin que les opinions souvent péremptoires qui fusent ici ou là, de la TV à Twitter en passant par les radios.

par Yovan Menkevick

Mieux vaut être riche, bien portant et ne pas poser de questions, pour être client au CIC

Image by Korben Difficile d'échapper ces derniers jours à la polémique qui oppose le CIC à Sorcier_FXK. Ce dernier avait interrogé sa conseillère, accessoirement directrice de l'agence du CIC de Turballe, sur le changement de politique dans les droits d'accès de l'application smartphone de la banque.

par Antoine Champagne - kitetoa