Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking

Économie

Enjoy your rally

Tiens, les marchés ont cessé leur chute vertigineuse ? Réjouissons-nous mes frères... La presse rivalise à nouveau de titres plus positifs les uns que les autres. Pourtant... Pourtant tout cela n'aura qu'un temps et l’Armageddon annoncé par Reflets aura lieu.

par Antoine Champagne - kitetoa

Océan de liquidités en vue !

« On y est ! » s'exclament en cœur les analystes : le mur est là, dressé devant nous.  Imminence d’un défaut de paiement de la Grèce, dégradation de la note des États-Unis, contagion de la crise de la dette souveraine à l'Italie, explosion du prix de l'or, crise de liquidités des banques françaises, blocages institutionnels, bourses en sévère dévissage...  Trois ans à peine après Lehman Brother et la pseudo rédemption de Wall Street, nous voilà de retour à la case départ.

par Stanislas Jourdan

Coucou... Tu veux voir mon gros Armageddon ?

Reflets ne peut (malheureusement) pas être partout (j'y reviendrai dans un prochain article) et pendant que nous nous occupions du DPI en Syrie et en Libye, nous avons négligé l'économie qui continue de faire des blagues. Ces derniers jours, les bourses ont replongé durement, les banques sont au plus mal, la peur revient et les politiques continuent de marteler que #toutvanbien. Eh bien non, justement, tout ne va pas bien.

par Antoine Champagne - kitetoa

La Banque centrale de Grèce ouvre les vannes (#toutvabien)

La nouvelle n’étonne qu’à moitié les analystes : cela fait plusieurs mois maintenant que le secteur bancaire grec, en plus d’être écarté des marchés interbancaires, est en proie à une fuite des dépôts. C’est simple : les banquiers grecs sont tout autant en difficulté que leur gouvernement. Pour éviter la faillite, les institutions bancaires du pays n’ont d’autre choix que de recourir aux opérations de refinancement de la Banque centrale Européenne (BCE).

par Stanislas Jourdan

Coucou, c'est Liliane, je vous fais une blague qui le vaut bien...

C'est l'histoire d'une dame un peu âgée, très riche, qui se pointe ces derniers jours en racontant à qui veut l'écouter, qu'elle voudrait bien payer plus d'impôts, qu'elle voudrait participer à une sorte d'effort national pour sortir le pays de la crise économique et financière dans laquelle il est plongé.

par Antoine Champagne - kitetoa

Les politiques sont-ils cons ou incompétents ?

Je vous vois venir... C'est quoi ce titre ? Oui, bon, c'est peut-être une problématique mal posée. Peut-être simplement, les politiques nous prennent-ils plutôt pour des cons, ce qui serait plus logique. Un Sarkozy qui déteste tout le monde à part lui, un DSK qui a vécu un "cauchemar", on comprend qu'en dehors d'eux-mêmes, les politiques ne sont pas chargés à bloc d'empathie. Mais revenons à mon propos.

par Antoine Champagne - kitetoa

Crise financière : got trillions ?

Observez bien. Car se déroule en ce moment un film qui est déjà passé maintes fois sur les écrans de votre réalité. Après une période catastrophique, les marchés font une pause. Avec un peu de chance, et beaucoup d'agent, ils vont se stabiliser. Puis se reprendre et tout le monde criera victoire. Les politiques se gargariseront de leurs succès, ils diront qu'ils ont sauvé le monde, que sans eux, c'était le chaos.

par Antoine Champagne - kitetoa

Standard and Poor's : une perle dans le dernier leak d'Anonymous ?

Est-il possible de connaître une décision d'abaissement de la note des Etats-Unis par une agence de notation (Standard and Poor's) des mois à l'avance ? C'est une bonne question qui est posée par Anonymous. Avec quelques réserves que l'on développera ci-après, c'est un énorme pavé qui vient d'être lancé par le groupe dans le leak du dernier #FuckFBIFriday. Les mails d'un patron de Vanguard ont été publiés sur le Net.

par Antoine Champagne - kitetoa

#Live #capitaklisme #WTFinance Reloaded

Nous vous avons tenus informés ces derniers jours de la situation sur les marchés. Elle n'est pas terrible. En dépit de quelques sursauts, ceux-ci ont tendance à s'écrouler. Il n'empêche... La moindre bonne nouvelle est comme une branche à laquelle se raccrochent certains acteurs, quitte à oublier très vite que tout autour, c'est un océan en plein cyclone. Pour l'instant, les acteurs en question se raccrochent à ces petits soubresauts et concluent que le plus dur est passé.

par Antoine Champagne - kitetoa

Dis donc, journaliste, tu es bête ou tu le fais exprès ?

La lecture de la presse du jour fait ressortir un thème majeur : "Le krach annoncé n'a pas eu lieu". Voyons voir... Soit les journalistes qui insistent sur ce point sont idiots et n'ont aucune compréhension de l'évolution des marchés, soit ils le font exprès. Je préfère presque la première explication. En effet, très belle constatation, les bourses européennes n'ont pas perdu 9%. Juste environ 2,5%. Une paille. D'autant que cela fait dix jours que ça dure.

par Antoine Champagne - kitetoa

La bourse ou la vie ?

Question centrale pour notre beau système en république populaire de France, qui a du empêcher de dormir ce week end notre président du pouvoir d’achat et des produits dérivés : la bourse, ou la vie ?

Édito
par Fabrice Epelboin

#Live #capitaklisme #WTFinance

Toc-toc ? Coucou, c'est la réalité. Depuis des mois maintenant,les politiques tentent de rassurer les populations. A base de #toutvabien, on essaye de faire croire que Nicolas Sarkozy, Angela Merkel, le FMI, etc. ont "sauvé" le monde d'une méga crise. La Grèce est sauvée. Une fois, deux fois..., Le Portugal est sauvé, l'Irlande est sauvée... Et patatras, en fait non. Rien n'est sauvé. Les politiques n'ont plus la main depuis longtemps. Cette semaine s'annonce particulièrement difficile.

par Antoine Champagne - kitetoa

Si, si…, il y a un rapport entre le hack et la crise financière mondiale actuelle

Cherchez bien… Quel rapport entre des groupes de hackers comme (par exemple, hein...) l0pht, w00w00, Rhino 9, ADM (rulez) et les grands acteurs de la finance. Aucun ? Si, si il y en a un. Les deux catégories de personnes font la même chose. Ils « jouent » sur un terrain. Pour les hackers, ce sont les réseaux, vos machines, celles des financiers, ils sont au cœur de « vos » secrets digitaux. Pour les financiers, ce sont les marchés. Ils ne peuvent exister que grâce aux marchés.

par Antoine Champagne - kitetoa

Merci de cocher la case correspondante : [ ] connerie [ ] amateurisme

Les gesticulations des politiques face à la crise économique et financière mondiale ont quelque chose d’intriguant. A se demander si on est face à de la connerie en barre, de l’amateurisme ou du je-m’en-foutisme. Au chapitre de la connerie en barre, on peut ranger les décisions contre-productives variées qui sont prises depuis le début de la crise.

par Antoine Champagne - kitetoa

La Grèce est sauvée (pour la 2eme fois) : quelques déclarations pour la postérité

Oyez-Oyez citoyens, le mirifique, le grandiose, le fantastique, le merveilleux président français, Nicolas Sarkozy a sauvé l’Europe. Ah, merde… On l’a déjà dit, ça. Oui, bon, il a sauvé l’Europe une troisième fois. Il y avait eu le premier plan de sauvetage de la Grèce, celui de l’Irlande, et maintenant, le deuxième plan pour la Grèce. Et croyez bien que sans lui, ce serait aujourd’hui l’apocalypse. L’Europe aurait volé en éclats.

par Antoine Champagne - kitetoa

Marchés financiers : les politiques vont embaucher des experts en "rassuritude"...

Il paraît, c’est le Monde qui le dit, que « La Zone euro ne parvient pas à rassurer les marchés ». Diantre. Voilà qui est fâcheux. Non ? Non. Pas simplement. C’est surtout l’effet de la logique. Personne ne peut « rassurer les marchés ». D’une part parce que « les marchés » c’est une entité informe.

par Antoine Champagne - kitetoa

Les "12 salopards" de l'identité numérique

Avec son zèle à défendre notre magnanime industrie nucléaire, on en oublierai presque les autres "missions" d'Eric Besson. Le petite soldat de la sarkozie triomphante est aussi le ministre de "l'économie numérique". Il a relancé le 1er juin un projet initié en 2010 par sa copine de régiment NKM : le "label" Idénum. Pardon, la marque s'écrit IDéNUM — pour identité numérique, mais attention, elle sera multi-services.

par Jet Lambda

"Augmentons" le cours de Sony

Sony a enregistré quelques hacks ces derniers temps. Rien ne dit que l'évolution du cours de l'action soit uniquement imputable à ces piratages, mais il n'est pas inutile de regarder de plus près comment elle a évoluée ces derniers temps. "Augmentons" donc le cours de l'action en pointant les moments clef de ces derniers mois, en termes d'insécurité informatique. Pour cette petite promenade, nous nous sommes basés sur le déroulé des événements d'Attrition et sur les cours proposés par Yahoo!

par Antoine Champagne - kitetoa

Oeuf, poule, agence de notation, capitalisme...

Qui de la poule ou de l'oeuf est arrivé en premier ? Je vous le demande. Aucune idée ? Pas mieux. Maintenant passons à l'économie et à la finance. Figurez-vous que depuis la crise des subprime, certains très fins observateurs se demandent si les agences de notations n'ont pas une petite responsabilité dans la crise que nous vivons. Voyez-vous, ces agences notaient des titres pourris (subprimes) aussi bien que la dette d'une pays extrêmement solide comme les Etats-Unis.

par Antoine Champagne - kitetoa