Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking

Politique

Obéissance et auto-régulation

Bien. Supposons donc que vous ayez réussi à vous maintenir à court terme, en manipulant les deux outils dont je vous ai déjà parlé. Des tensions sont peut-être apparues. Ce qui est normal ! Ils n'ont pas vocation à durer, seulement à résoudre des situations à courtes échéances. Vous ne pouvez pas les apeurer ni les glorifier éternellement, le mélange n'est pas très stable. Intéressons-nous donc au moyen et long terme.

par Rédaction

Sofrecom: the French company improving the Syrian Internet surveillance

(This is a translation from French of this article) Sofrecom very proudly celebrated their new contract with the Syrian Telecommunications Establishment in 2009. Even Christine Lagarde, who was at that time a French Minister, moved to Damascus for the celebration. On the Syrian side, the Syrian Prime Minister, Mr. Abdallah Dardari, also took part to the contract signature ceremony.

par KheOps

Sofrecom : l'entreprise française qui modernise la surveillance des syriens

C'est en grandes pompes que Sofrecom fêtait son contrat avec Syrian Telecom en décembre 2009. Christine Lagarde, alors ministre, a même fait le déplacement. Côté syrien, le premier ministre Mr Abdallah Dardari, participait lui aussi à la cérémonie de signature du contrat. S'il n'est pas en soi surprenant de voir une entreprise française spécialiste des communications assister un opérateur étranger, on s'étonnera tout de même de voir nos entreprises viser des marchés très émergents...

par bluetouff

Les politiques ont une fâcheuse tendance à prendre les pilotes de Canadairs pour des cons

Le truc le plus emmerdant pour les politiques, ces dernières années, c'est Internet. D'où leur récurrente et appliquée tendance à le dénigrer, à vouloir le "contrôler" (qui conduit le tracteur sur le champ Internet ?), à vouloir le censurer, le "policer". Naïfs que vous êtes, vous pensiez que leur souhait de voir s'imposer un droit à l'oubli sur le Net était destiner à protéger les citoyens contre les trucs gênants qui se baladent sur eux dedans les interwebz ? Non, non...

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

Declaration of Internet Freedom : tous unis pour un Internet libre !

Un appel international à soutenir une déclaration pour la liberté d'Internet vient d'être lancé aujourd'hui. Des dizaines d'organisations sont déjà inscrites, dont les plus célèbres comme Electronic Frontier Fondation (EFF) ou Amnesty International. Chacun peut signer en se raccordant à une organisation signataire.

par Yovan Menkevick

De la convergence média à la convergence fiscale

Powered by Ministère de la Culture En France, nous avons pris une fâcheuse habitude, celle de taxer tout et n'importe quoi. Certaines taxes apparaissent aux yeux des contribuables plus ou moins justes. La taxe sur l'audiovisuel public, la fameuse "redevance télévision", était jusque là, comme son nom l'indique, réservée aux possesseurs de téléviseurs. Convergence média et bidulesbox obligent, le gouvernement songe maintenant à taxer les écrans d'ordinateurs !!!

par bluetouff

#ACTA : y'a plus qu'à...

La cinquième et dernière commission (INTA) du Parlement européen vient d'approuver son rapport à 19 voix contre 12. Ce rapport se prononce en faveur du rejet d'ACTA. Les amendements visant soit à accepter le traité, soit à repousser le vote du Parlement ont tous été rejetés. Ce rapport sera présenté au Parlement dans son ensemble en guise de recommendation pour le vote final sur ACTA, vote en session plénière qui aura lieu très probablement le 3, 4 ou 5 juillet, à Strasbourg.

par KheOps

Amesys : le changement, ce n'est pas maintenant

Le changement, c'est maintenant promettaient le candidat Hollande et toutes ses troupes ébahies derrière lui. Le voilà président. On entend à nouveau : le changement, c'est maintenant, le changement, c'est maintenant. C'est juste, il y a du changement. Mais il faut l'avouer, changer après le pire quinquennat de la cinquième République, c'est chose simple. Il suffit de montrer moins d'arrogance, moins de violence, moins de haine du passé, moins d’extrémismes de tous poils.

par Antoine Champagne - kitetoa

L'affaire Sarkozy et ses possibles rendez-vous judiciaires (Live Mediapart)

Emission live de Mediapart. Rediffusion.

par Yovan Menkevick

Le changement, c'est maintenant... ou pas

Il se nomme Nicolas, aka Sanpii (Github), et il a préparé pour Reflets une bien belle petite application web, la timeline du changement, dont l'objectif est de visualiser l'état du changement promis dans le slogan de campagne de François Hollande et dans l'ensemble de ses propositions. Cette application se base sur le code du site web du Parti Socialiste et elle vous permet donc de visualiser, point par point, l'état d'avancement des engagements de notre nouveau Président de la République.

par bluetouff

Leviers du pouvoir : orgueil et crainte

Vous êtes au pouvoir. Peu importe comment, supposons simplement que vous vouliez y rester, ce qui est naturel. La question qui se pose alors à vous est:  comment y rester ? C'est-à-dire, comment étendre et asseoir votre emprise sur vos concitoyens. Commençons par raisonner à court terme : inutile de penser à conserver votre place pendant une décennie, si vous êtes incapable d'y tenir un an. Pour ce faire, deux leviers, d'utilisation délicate certes, mais diablement efficaces.

par Rédaction

Grèce : être contre l'austérité, c'est tellement extrême…

Pour ceux qui ont voulu suivre les derniers événements politiques grecs depuis la France, ils ont certainement entendu que les "extrêmes" avaient gagné les dernières élections législatives. En tout cas, c'est à peu près ainsi que les médias français ont résumé le vote grec, la plupart du temps.

par Yovan Menkevick

Amesys et la torture en Libye : la justice s'en mèle. Et après ?

Une information judiciaire est ouverte contre Amesys pour complicité d’actes de tortures en Libye après une plainte de la FIDH, et disons-le, c’est assez logique. Souvenez-vous, les 22 et 26 février 2011, Reflets lançait ce qui allait devenir l’AmesysGate. Sur la base de nos informations, Owni enfonçait le clou et nommait l’entreprise dont nous parlions.

par Antoine Champagne - kitetoa

Québec : Anonymous prévient le gouvernement

Communiqué de Presse. Anonymous affiche son opposition à l'adoption de la loi 78 et soutient les étudiants du Québec dans leur combat contre la hausse des droits de scolarité. Suite à un appel d'Anonymous par Twitter à faire tomber les serveurs gouvernementaux canadiens, le site de l'éducation nationale est indisponible ce dimanche 20 mai 2012 à 10h50 heure française : http://www.mels.gouv.qc.ca/ tout comme celui du parti libérale du Québec www.­plq.

par Yovan Menkevick

Le changement, ce n'est pas tout à fait maintenant

"Le changement, c'est maintenant", nous promettait François Hollande. Pourtant, après trois jours de présidence du changement, un certain nombre de choses restent bien ancrées. Inchangée, la presse. Elle n'a de cesse d'utiliser la brosse à reluire, de s'ébaudir de la prise de fonction de ces politiques "forcément différents" et donc, "forcément mieux" que les précédents.

par Antoine Champagne - kitetoa

Boris (Bruce) Boillon : la fureur qui craint

Il y a, dans le financement libyen (potentiel) de 50 millions d'euros de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, un personnage central : Saleh Bachir, l'ancien directeur de cabinet de Mouammar Kadhafi. Ce même Bachir a pu s'enfuir en Tunisie lorsque son patron s'est fait coincer par l'armée de libération nationale libyenne (et les troupes françaises).

par Yovan Menkevick

Musique : un Hongrois chez les Gaulois

Pas pu m'empêcher, c'est trop bon, j'adore… En plus, ça peut permettre de fêter son départ, qui quand même, soulage méchamment. Le conseil du jour : mettez-moi ça à fond, c'est du super reggae, et ça dit beaucoup de choses…

par Yovan Menkevick

La Grèce, l'argument le plus foireux de la campagne

La droite l’a répété ad nauseam : avec François Hollande aux commandes, la France sera dans le même état que la Grèce d’ici peu. Prenons date avec cet article… Il faut être, soit stupide, soit de très mauvaise foi pour avancer un tel argument (sans oublier le peu de respect pour nos amis Grecs lorsque l'on lance "François Hollande au volant, Grèce au tournant"). Car avec François Hollande ou avec Nicolas Sarkozy, la France fonce tête baissée vers la situation des périphériques.

par Antoine Champagne - kitetoa

Richard Stallman met les pieds dans la société de la surveillance

Faire une intrusion informatique "in real life", c'est le concept d'une 'intervention artistique' à laquelle s'est livré Richard Stallman lundi à Tunis, dans les locaux de Bull/Amesys. Un petit 'happening' LULZ imaginé autour d'un barbecue dans les hauteurs de Sidi Bou Said - au sein d'un hackerspace - et exécuté le lendemain, au siège social de Bull, à Tunis, où Stallman incarnait Saint IGNUcius de l'église des Emacs.

par Fabrice Epelboin

Mon pauvre Paulo, tu vas voir la baffe que tu vas prendre...

Qu’on se le dise, à écouter les perroquets  sarkozystes,  avec François Hollande, rien ne changera, il ne sait pas prendre de décisions, il cherche toujours le compromis, il s’est allié avec le Front de Gauche, des anarcho-gauchistes-trotsko-léninistes qui veulent ruiner la France avec l’aide de ces salauds de privilégiés de fonctionnaires et des 35 heures.

par Antoine Champagne - kitetoa