Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Reflets poursuivi par Altice : la liberté d'informer menacée

Le groupe de Patrick Drahi tente de contourner le droit de la presse. Altice a des milliards, nous avons un site Web. Aidez-nous à défendre la liberté de la presse.

par bluetouff

Vente d'armes électroniques : la fête est terminée

Les ennemis d'Internet - RSF Depuis son apparition en ligne il y a presque deux ans, Reflets n'a eu de cesse d'identifier et de dénoncer les agissements de certains acteurs du monde des télécoms pour leur participation active à de graves atteintes aux droits de l'homme. Avec très peu de moyens, Reflets a significativement contribué à l'identification d'acteurs, de marchés, et de clients aux intentions douteuses concernant l'usage de technologies américaines, allemandes ou françaises.

Les ennemis d'Internet - RSF

Depuis son apparition en ligne il y a presque deux ans, Reflets n'a eu de cesse d'identifier et de dénoncer les agissements de certains acteurs du monde des télécoms pour leur participation active à de graves atteintes aux droits de l'homme.

Avec très peu de moyens, Reflets a significativement contribué à l'identification d'acteurs, de marchés, et de clients aux intentions douteuses concernant l'usage de technologies américaines, allemandes ou françaises.

L'équipe de Reflets est relativement éclairée techniquement, nous avons tous très tôt pris conscience des effets que ces dispositifs pouvaient avoir sur l'ensemble d'une population.

C'est probablement l'un des facteurs qui nous a uni dans notre volonté de combattre l'utilisation de technologies duales à des fins de surveillance ou de censure massive. Les soulèvements, les révolutions dans le monde arabo-musulman ont été un vecteur permettant de vulgariser la compréhension des usages de ces technologies par des régimes autoritaires sur leur population.

Une autre conséquence, triste confirmation de tous nos soupçons, ces soulèvements  nous ont permis de mettre au grand jour deux exemples emblématiques du business de la cyber surveillance de masse : les folles aventures d'Amesys en Libye, et #Spanou BlueCoat en Syrie.

Nous n'avons pas ménagé nos efforts. Hier, ces efforts ont enfin payé, ils se sont matérialisés par l'adoption par le Parlement Européen d'amendements destinés à encadrer  plus strictement l'exportation d'armes électroniques. Ces amendements au règlement (CE) n° 428/2009 (Format PDF) sont le fruit des travaux de la parlementaire néerlandaise Marietje Schaake.

Comme Numerama le mentionne, "un règlement en droit européen est obligatoire et d'application immédiate". Pour les commerciaux d'Utimaco, Area Spa, Qosmos, Alcatel-Lucent, Sagem, Bull,  Amesys et en guest star, Orange(...) ça veut dire en clair que la fête est terminée.

Nous invitons les lecteurs qui ont porté de l'intérêt à ces sujets à se joindre à nous pour remercier chaleureusement Marietje Schaake et les parlementaires européens qui ont soutenu ces amendements.

Le combat ne doit cependant pas s'arrêter là, ce combat, c'est celui de la préservation d'Internet en tant que bien commun, un bien commun qui rapproche les peuples et qui ne dresse pas de barrières entre eux. Sur le plan national, il est également urgent de réglementer l'utilisation de certains outils, notamment ceux opérant de l'inspection en profondeur de paquets sur des réseaux de communications publics (GSM/3G/Internet filaire). De dangereux signaux sont déjà perceptibles.

Une loi générale sur la neutralité des réseaux serait en mesure de prévenir des conséquences d'usages de ces technologies qui sont autant de dérives et de manquement à la mission d'accès neutre à un bien commun, universel et stratégique, dont chaque fournisseur d'accès à Internet digne de ce nom devrait se sentir investi.

0 Commentaires
Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée