Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking

Politique

Grenoble : le lycée Mounier au piquet [1/3]

Ça fait toujours un petit quelque chose de retourner devant son ancien bahut. Pour le coup, le pincement au cœur a vite laissé place à une drôle de nausée. Sur le trottoir, une tente noire arnachée à un camion annonce la couleur. Référence au 27 septembre 2010, quand les profs et les élèves du lycée Emmanuel Mounier, que j’ai rencontré il y a quelques semaines devant un bâtiment décoré de banderoles vachardes, se prenaient une belle douche froide.

par Jet Lambda

#eG8 : La colère du Net a ses raisons que la raison ne peut ignorer

Le eG8 qui a débuté aujourd'hui et qui s'achèvera demain va faire couler du pixel, beaucoup de pixels. Au mieux un holdup du candidat Nicolas Sarkozy, un superbe "coup", un "presque" superbe discours d'introduction...Oui presque parce que c'est une constante chez notre président,  il y a toujours un moment ou ça rippe. Au pire, nous aurons perdu quelques années, beaucoup  de croissance, nous aurons rendu malade l'outil indispensable à la bonne santé économique de notre pays.

Édito
par bluetouff

Manipulation de masse : un œil sur l’avenir de la communication politique dans les réseaux

Pour avoir cherché à démasquer le groupe Anonymous, HBGary, une société de sécurité informatique, a vu ces derniers s’emparer des archives emails de l’entreprise et les publier aux yeux de tous sur internet.

par Fabrice Epelboin

DSK : vous nous prenez pour des quiches ?

On me souffle dans l'oreillette qu'il y aurait une actu pour le FMI et Dominique Strauss-Kahn et que nous l'aurions loupée. Non, mais sans rire, vous nous prenez pour des quiches ou quoi ? Reflets.info est à la pointe de l'information. Ultra connectés. Bien sûr que l'on est au courant. Pris dans notre histoire #TMG/#HADOPI, nous avons juste décalé ce sujet. Mais nous revoici sur le front de l'information.

par Antoine Champagne - kitetoa

Neutralitedunet.fr : L'UNI monte un collectif (bidon?) pour la neutralité du Net

Alerté par @oOBaNOo sur Twitter, je découvrais grâce à lui le site neutralitédunet.fr et le "collectif" qui y est attaché, se décrivant en faveur d'un "Internet libre et non régulé"... vous savez, un peu comme l'Internet de Monsieur Crémer. Première visite du site, examen rapide du code source, c'est un Spip. Jusque là tout va bien. Puis je jette un oeil aux contenus. Pas un seul original. Tout est copieusement pompé à droite à gauche (oui, plutôt à droite)...

par bluetouff

L’étonnant potentiel comique de Benjamin Lancar

Chacun sa marotte. Bluetouff a sa Muriel Marland Militello, j’ai mon Benjamin Lancar et ses semblables de la Droite Libre. Benji, c’est un peu comme les membres de la droite de la droite de l’UMP : des militants aveugles. C’est à dire qu’ils peuvent asséner la plus improbable des incongruités sans sourciller. Du pur Frédéric Lefebvre, du Alexandre del Valle, du Zemmour en barre, du Ménard en pack de douze.

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

Présidentielle : le grand cirque Zavaglioone repart en tournée

Un an avant l'échéance, le grand cirque de la présidentielle repart en tournée. On aurait pu penser qu'avec la dernière édition, les politiques comme les électeurs auraient compris. Pas du tout. Les mêmes recettes, les mêmes numéros éculés. Tout est là. Le bateleur est toujours dans la course, avec ses promesses aussi ridicules qu'indécentes. Sa stratégie pour entourlouper le spectateur reste la même : diviser, attiser la haine, détruire le pacte républicain.

par Antoine Champagne - kitetoa

Les primaires du PS, ça fichier l'UMP

Voilà que l'affaire du "fichier des primaires" du Parti socialiste refait surface. Il fallait bien signer la fin du débat sur l'islam (pardon, la laïcité), alors JF Copé, chef du politburo de l'UMP — suivi par le président du Sénat aujourd'hui — s'est interrogé sur la "légalité des primaires socialistes". Et notamment du fichier d'électeurs que le PS a du constituer pour l'occasion.

par Jet Lambda

Passer la droite décomplexée par les urnes (1)

Pourquoi une nouvelle chronique électorale ? Il peut sembler, de prime abord, que le marché est déjà saturé. Impossible d'allumer sa télé sans tomber sur un plateau de politologues prêts à discuter, des heures durant, autour d'un simple pourcentage ( à deux chiffres après la virgule, concédons-le ) censé représenter la sainte « opinion publique ».

par shaman

Please define : "Revolution"

Quel beau concert. Tous les dirigeants politiques occidentaux clamant d’une même voix que les aspirations légitimes des peuples en colère mais pacifiques doivent être entendues par leurs dirigeants. Tunisie, Egypte, Libye, Syrie, Yémen, Maroc, Bahreïn, etc. Tous ces dirigeants reçus avec les honneurs dans les capitales occidentales, au G7… Ce ne sont donc pas des tyrans. Ce sont des dirigeants, à l’égal de ceux qui les reçoivent en occident. N’est-ce pas ?

par Antoine Champagne - kitetoa

Vote contestataire : c'est reparti pour un tour... La leçon n'a pas suffi...

Ca n'a pas loupé. La poussée du Front National lors des cantonales est traduit par les éminents commentateurs (journalistes) comme étant un "vote contestataire". Ce n'est pas la première fois que cela arrive. Lors de l'élection présidentielle de 2002, alors que Jean-Marie Le Pen s'était retrouvé au deuxième tour, la presse dans son ensemble parlait de vote contestataire.

par Antoine Champagne - kitetoa

Tu l'as vu ton googletrend ?

Voila typiquement le genre d'information qui n'apporte rien, qui n'est absolument pas scientifique, qui repose sur des variables non quantifiables, mais qui ne sont pas désagréables à regarder. Ca passe le temps. Un peu comme un sondage, dont on sait qu'ils sont tous pifométriques. Lorsque l'on fait une recherche dans Googletrends sur "Nicolas Sarkozy" et "Marine Le Pen", on se rend compte que l'omniprésent des media est moins à la mode que sa copie Marine.

par Antoine Champagne - kitetoa

L'UMP : un "autre" Front National ?

L'article "Et s'il y avait un enseignement indicible à tirer du résultat des cantonales" amène son lot de commentaires, avec quelques trolls qui défendent le droit à la "liberté d'expression façon Eric Zemmour. "Pourquoi je n'aurais pas le droit de dire haut et fort que l'immigration ça suffit, que les patrons ont bien le droit de ne pas embaucher des noirs et des arabes, que l'on est envahis, que les musulmans ne sont pas comme nous, qu'ils prient dans la rue et que c'est une honte"?

par Antoine Champagne - kitetoa

Crime de lèse-majesté

C'est la très contestataire radio Europe 1 qui nous l'apprend (via @Maitre_Eolas), des membres de l'anti-France avaient prévu, pour le carnaval d'Angers, de créer un mannequin géant de Nicolas Sarkozy. Ni une ni deux, les forces de police anti-émeutes que le monde entier nous envie et que Zine Ben Ali a failli récupérer, ont fait démonter l'objet du délit.

par Antoine Champagne - kitetoa

Et s'il y avait un enseignement indicible à tirer du résultat des cantonales ?

Alors comme ça, le parti de Marine Le Pen deviendrait « fréquentable » ? Alors comme ça, les électeurs UMP « préfèreraient l’original à la copie » ? Vraiment ? Ce ne serait que cela, ce qu’il faudrait retenir du scrutin des cantonales ? Et s’il y avait autre chose ? Autre chose d’indicible, de plus dur à accepter ?

par Antoine Champagne - kitetoa

Du racisme d’État

A peine plus d'un mois après avoir été condamné pour provocation à la haine raciale, Éric Zemmour est invité à un grand débat de l'UMP sur le thème «les normes vont-elles tuer les libertés des Français? ».

Édito
par shaman

Entretien - Denis Robert : inventaire à la Prévert

C'est compliqué de ne pas parler de Clearstream avec Denis Robert. Cette chambre de compensation qui n'a pas aimé ses enquêtes à son propos par l'ancien journaliste de Libé a procédé à ce que l'on appelle un harcèlement judiciaire qui a duré dix ans. Quand on est un simple citoyen et qu'une société avec un budget juridique énorme vous tombe dessus et s'acharne pendant dix ans, c'est une somme d'emmerdes infinie qui vous tombe dessus.

Entretien
par Antoine Champagne - kitetoa

François Fillon : au lieu de "recadrer" vos troupes, séparez-vous d'elles...

Il y a comme une distorsion de la réalité. Le président de la république, Nicolas Sarkozy a enclenché un virage serré vers l'extrême droite sous l'influence, notamment, de son conseiller Patrick Buisson, ancien rédacteur en chef de Minute Nicolas Sarkozy souffle constamment sur les braises du racisme. Que ce soit par le biais du débat sur l'identité nationale, sur la mise en place même d'un ministère de l'identité nationale, par le biais d'un débat de la place d'islam dans la république.

par Antoine Champagne - kitetoa

Atelier cyber-censure en Suisse Samedi

A l’occasion de la journée mondiale contre la cyber-censure, Reporters Sans Frontières (RSF) organise en Suisse, samedi prochain, un atelier sur la cyber-censure. RSF a de nombreux défauts, l'un de ses principaux ayant fort heureusement  pris sa "retraite" il y a quelques temps. L'association a toutefois visiblement l'intelligence de prendre en compte les mutations en cours en matière de communication sur Internet. Elle a en effet invité pour cet Atelier des représentants de Telecomix.

par Antoine Champagne - kitetoa

A droite toute ! Les opérations ont commencé...

Il est souhaitable que toutes les opinions puissent être exprimées. En revanche, il est utile de savoir qui les exprime. Et si ces opinions n'en cachent pas d'autres. Depuis des années, Kitetoa.com suit de près les activités d'un courant de l'UMP. La Droite Libre, c'est son nom, est une passerelle entre le FN et l'UMP. Sous couvert de l'étiquette UMP (droite républicaine), elle véhicule des idées d'extrême-droite.

par Antoine Champagne - kitetoa