Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Édito
par Yovan Menkevick

Hackerisme : hacking large appliqué, éthique sociale et politique

C'est cette publication : " Éthique et communauté du hacker : un entretien avec Richard M. Stallman, 2002 ", toujours consultable sur le site gnu.org qui est à l'origine de l'article présentement en ligne. Il n'y a pas là une découverte fondamentale sur le hacking et les hackers mais des rappels sur leur origine et leur progression au cours du temps.

C'est cette publication : " Éthique et communauté du hacker : un entretien avec Richard M. Stallman, 2002 ", toujours consultable sur le site gnu.org qui est à l'origine de l'article présentement en ligne. Il n'y a pas là une découverte fondamentale sur le hacking et les hackers mais des rappels sur leur origine et leur progression au cours du temps. Ces rappels résonnent fortement avec des réflexions effectuées ici-même dans une suite d'articles intitulée "l'Archipel des hackers" à propos, entre autres, de l'éthique hacker. Et bien entendu avec le "débat" lancé suite à l'interview de Frédéric Bardeau qui s'est conclu sur France Culture dans l'émission  Place de la Toile pour ensuite s'éclairer un peu plus grâce à l'article de Kitetoa qui remettait les pendules à l'heure sur la "communauté des hackers et hacktivistes", communauté qui n'a au fond de communauté, surtout le nom, mais pas seulement.

Petit extrait de l'interview de Richard Stallman :

TV  : Que veut dire le mot « hacker » pour vous, personnellement ?

RMS  : C'est quelqu'un qui aime l'intelligence espiègle, particulièrement en programmation mais d'autres médias sont également possibles. Au XIVe siècle, Guillaume de Machaut écrivit un palindrome musical en trois parties. Cela aussi sonnait bien : j'ai dû m'y faire la main une fois car...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée