Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking

Politique

Musique : un Hongrois chez les Gaulois

Pas pu m'empêcher, c'est trop bon, j'adore… En plus, ça peut permettre de fêter son départ, qui quand même, soulage méchamment. Le conseil du jour : mettez-moi ça à fond, c'est du super reggae, et ça dit beaucoup de choses…

par Yovan Menkevick

La Grèce, l'argument le plus foireux de la campagne

La droite l’a répété ad nauseam : avec François Hollande aux commandes, la France sera dans le même état que la Grèce d’ici peu. Prenons date avec cet article… Il faut être, soit stupide, soit de très mauvaise foi pour avancer un tel argument (sans oublier le peu de respect pour nos amis Grecs lorsque l'on lance "François Hollande au volant, Grèce au tournant"). Car avec François Hollande ou avec Nicolas Sarkozy, la France fonce tête baissée vers la situation des périphériques.

par Antoine Champagne - kitetoa

Richard Stallman met les pieds dans la société de la surveillance

Faire une intrusion informatique "in real life", c'est le concept d'une 'intervention artistique' à laquelle s'est livré Richard Stallman lundi à Tunis, dans les locaux de Bull/Amesys. Un petit 'happening' LULZ imaginé autour d'un barbecue dans les hauteurs de Sidi Bou Said - au sein d'un hackerspace - et exécuté le lendemain, au siège social de Bull, à Tunis, où Stallman incarnait Saint IGNUcius de l'église des Emacs.

par Fabrice Epelboin

Mon pauvre Paulo, tu vas voir la baffe que tu vas prendre...

Qu’on se le dise, à écouter les perroquets  sarkozystes,  avec François Hollande, rien ne changera, il ne sait pas prendre de décisions, il cherche toujours le compromis, il s’est allié avec le Front de Gauche, des anarcho-gauchistes-trotsko-léninistes qui veulent ruiner la France avec l’aide de ces salauds de privilégiés de fonctionnaires et des 35 heures.

par Antoine Champagne - kitetoa

Mediapart enfonce le clou sur les 50 patates

« Je confirme qu’il existe bien un document signé par Moussa Koussa et qu’un financement a bien été reçu par M. Sarkozy. » L’homme qui parle est celui qui a validé en 2006 le principe d’un financement de la campagne de Nicolas Sarkozy par la Libye.

par Yovan Menkevick

Le débat en direct, vu par reflets

Ce débat est le débat de la peur. Attiser les peurs, une formule pour être élu. Cela a marché avec George Bush... Souvenez-vous du "discours de Londres de V". C'est probablement la seule chose qui soit dans le film et qui soit meilleure que ce que l'on trouve dans la BD: Good evening, London. Allow me first to apologize for this interruption. I do, like many of you, appreciate the comforts of every day routine — the security of the familiar, the tranquility of repetition.

par Yovan Menkevick

Clip de Sarkozy : un chouette programme !

Extrait du document Réseau européen contre le racisme (ENAR) à Bruxelles en mars 2012, avec le soutien du Programme communautaire pour l’emploi et la solidarité sociale (PROGRESS (2007-2013) et de Open Society Foundations) intitulé « LES PARTIS D’EXTREME DROITE ET LEUR DISCOURS EN EUROPE : Un défi de notre temps » (article Reflets) : Les partis d’extrême droite prospèrent lorsque les partis traditionnels sont arrivés à une convergence en termes de politiques et de pratiques.

Édito
par Yovan Menkevick

#Egypte : état démocratique en cours de chargement

2012 : une année électorale brûlante. En France, le premier tour vient de s'achever. Les mercenaires des états-majors de campagnes affûtent leurs couteaux, espérant grâce à quelque entourloupe de dernière minute choquer les esprits et pouvoir ainsi l'emporter. Aux États-Unis, la campagne va enfin débuter.

par shaman

Extrême droite : petite analyse européenne

(L'histoire des fascismes, nationalismes, dictatures, régimes totalitaires ne semble pas suffisante, parce que trop "ancienne" : la conviction que les époques ne sont pas les mêmes fait dire à certains qu'il ne peut y avoir de véritable danger aujourd'hui avec le vote d'extrême droite ou de la droite populiste. Danger pour les libertés, pour les droits de l'homme, la protection des minorités, pour la cohésion sociale.

Édito
par Yovan Menkevick

Un communiqué de Mediapart, de Fabrice Arfi, Karl Laske et Edwy Plenel

(Publié ce matin, 1er mai 2012, sur Mediapart) Nous apprenons avec stupéfaction que Monsieur Nicolas Sarkozy aurait déposé plainte contre nous en saisissant le Procureur de la République de Paris d’une plainte visant des faits de faux et usage de faux, recel et diffusion de fausses nouvelles. Cette démarche exceptionnelle vise à contourner la procédure spéciale prévue par la loi sur la presse. On le comprend mieux ainsi.

par Yovan Menkevick

Plus dure sera la chute…

(Ce deuxième tour des présidentielles n'est peut être pas pathétique pour rien du côté du président sortant. Parce qu'au delà d'avoir pratiqué une politique du coup de menton, divisé les citoyens, démonté les services publics, enfoncé le pays dans le marasme économique, fait exploser le chômage, laissé l'industrie disparaître, cautionné les thèses d'extrême droite, N.S a surtout servi la cause de ses puissants amis qui l'ont hissé au pouvoir.

par Yovan Menkevick

Le Colonel Kadhafi a-t-il versé 50 millions d'euros pour la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 ?

Mediapart vient de publier un document qui a toutes les apparences d'un document officiel libyen.On peut y lire que la Libye de Kadhafi avait décidé de verser 50 millions d'euros pour financer la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy de 2007. Un chiffre à rapprocher des 20 millions officiellement dépensés pour cette course au pouvoir.

par Antoine Champagne - kitetoa

Le fascisme : les mots et la réalité (historique)

(Après avoir fait réagir avec l'affiche de Pascal Colrat, agacé avec des constats politiques sur l'entre deux tours qui n'arrivent pas à être admis par une partie des lecteurs qui commentent, le temps est venu de faire œuvre pédagogique. Ah ! La pédagogie… C'est un peu prétentieux, hein ? Oui, c'est vrai, mais quand on lit ce qu'on lit et qu'on voit ce qu'on voit et qu'on entend ce qu'on entend, ça devient une œuvre de salubrité publique, la pédagogie.

Édito
par Yovan Menkevick

Le Narkozysme : une drogue dure ou douce ?

Faust est une oeuvre de Goethe où le chercheur, obsédé par la réalisation de son ego, offre son âme au diable afin d'être le premier philosophe à trouver la formule de la pierre philosophale. Mais, ce qu'il y a de nauséeux et de nauséabond chez notre ami, est qu'il est censé servir de guide à un peuple, et veiller à son bien-être par-delà les spécificités locales, cultuelles, sociales, communautaires ou corporatistes.

Édito
par antifada

Tiens, revoilà le vote contestataire... #oupas

Allez, c'est reparti. Comme à chaque élection un peu importante, le Front National tourne entre 16 et 20% des suffrages exprimés. Et comme à chaque élection de ce type, les politiques et la presse parlent de "vote contestataire". Les politiques ont une "excuse". Ils tentent de rameuter sous leur bannière les gens qui ont voté pour un parti d'extrême droite raciste. La presse... C'est plus difficile de lui trouver une excuse.

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

Revue de presse vidéo de la droite française

Il n'y a pas de problème particulier en France avec les deux grands partis de la droite, l'UMP et le Front national (45% au premier tour de la présidentielle de 2012) : ils sont républicains et laïcs, et oser faire des comparaisons avec certaines périodes sombres de l'histoire, voir des parallèles dans les discours, les actes, n'est que forfaiture, provocation de gauchistes naïfs et décérébrés.

Édito
par Yovan Menkevick

Entre deux tours : la tentation néo-fasciste…?

(Il faut arrêter avec ces discours mielleux des observateurs de la vie politique qui se répandent allègrement dans de misérables analyses sur l'électorat du Front National pour démontrer que "ce n'est plus comme avec le père, ce ne sont plus des racistes ou des nostalgiques de Vichy, donc ce n'est plus l'extrême droite". Petits rappels de mémoire et constats politiques.

par Yovan Menkevick

Un affichiste très éclairé

Sans commentaire… SARKOZY DÉCLARE: " LE PEN EST COMPATIBLE AVEC LA RÉPUBLIQUE" http://pascalcolrat.canalblog.com/archives/2012/04/25/24096832.

par Yovan Menkevick

Bahreïn, Formule 1... De mon temps...

C'est à cela que l'on voit que l'on est un peu vieux : quand on commence à se dire "de mon temps, ce n'était pas comme ça", avec une pointe de nostalgie dans la voix. De mon temps, justement, quand un jeune homme se faisait tabasser et mourait sous les coups de "policiers", il y avait près d'un million de personnes indignées qui descendaient dans la rue. De mon temps, les artistes réunissaient des millions de personnes pour récolter des fonds contre la faim en Afrique.

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

Sarkozy et Kadhafi : petite note de service à nos amis journalistes

"S'il y a bien un chef d'Etat qui, dans le monde, n'a pas frayé avec M. Kadhafi et est responsable de son départ et de ce qu'il lui est arrivé, je pense peut-être que c'est moi". Nicolas Sarkozy , 17 avril 2012. <subliminal>Il y a quelques jours, Reflets diffusait une vidéo relatant les 3 étapes majeures du voyage de Saadi Kadhafi en France en 2006.

par Rédaction