Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking

Politique

Ayrault et le TSCG : WTF ?

Ils sont forts ces socialistes, très forts. Leur premier ministre le formidable JMA vient de vendre le TSCG à l'assemblée nationale avec une belle conviction. C'était beau et émouvant à la fois. Mais que disaient-ils tous ces socialistes il y a moins d'un an, à propos de la règle d'or qu'ils jurent ne pas voter aujourd'hui avec le TSCG ?   Remember…   Ah ils en voulaient pas du TSCG, ça c'est certain.

par Yovan Menkevick

SOS Racisme plaide pour un régime Orwellien

Renforcer l'arsenal juridique contre internet, "principal outil de la diffusion de la haine raciale", pour Cindy Léoni, "il y a urgence à y mettre un coup d'arrêt". Le moins que l'on puisse dire c'est que la première sortie médiatique de la toute nouvelle présidente de SOS Racisme, dont le fondateur vient d'être nommé (à défaut d'être "élu" démocratiquement) à la tête du Parti Socialiste, est une catastrophe.

par Fabrice Epelboin

Hackerisme : hacking large appliqué, éthique sociale et politique

C'est cette publication : " Éthique et communauté du hacker : un entretien avec Richard M. Stallman, 2002 ", toujours consultable sur le site gnu.org qui est à l'origine de l'article présentement en ligne. Il n'y a pas là une découverte fondamentale sur le hacking et les hackers mais des rappels sur leur origine et leur progression au cours du temps.

Édito
par Yovan Menkevick

Flamby dans l'œil de Sauron (Analyse)

(Quand c'est pas ça, c'est pas ça. Mais comment ce sacré Flamby arrive-t-il à se planter aussi gravement dans sa pratique du pouvoir ? A s'être exercé au jeu de l'antithèse il en est venu à devenir transparent, et quand il se rend compte que ça le descend dans les sondages, il se met à copier l'ancien régime en place. Analyse toute subjective du comportement flambiesque à la sauce exercice du pouvoir du Parti des libéraux de gauche…

par Yovan Menkevick

Manuel et la Valls des cumulards

Il est beau, il est ferme, il est socialiste, incorruptible et il sent le sable chaud, c'est le premier flic de France, Manuel Valls. C'est un homme de gauche, comme tous ses comparses, et il est pour la justice, l'égalité des chances, une république propre. Il est bien entendu contre le cumul des mandats. Et des indemnités qui vont avec.

par Yovan Menkevick

Fusion ARCEP CSA ANFR et ... et ... et ... #HADOPI !

Powered by Ministère de la Culture En politique, le mois d'août, c'est le mois de tous les risques. Le mois où l'on vous fait avaler les plus grosse pilules. Vous êtes pépères sur la plage en train de barboter dans un bonheur éphémère de 15 jours par an, ce n'est certainement pas le moment de vous prendre la tête, la feuille d'impôts attendra bien septembre. En d'autre temps, c'est à la rentrée qu'on aurait découvert cette histoire de rapprochement entre le CSA, l'ARCEP et l'ANFR.

par bluetouff

De la fabrique du consentement et de l'influence

En écho à l'article de kitetoa, "Où est l'étincelle", ce papier tente d'apporter des réflexions sur nos fonctionnements au sein de la société à travers plusieurs filtres, dont certains parallèles au concept développé par Noam Chomsky : la fabrique du consentement. Concept qui rejoint celui d'un auteur plus ancien, la Boétie, qui lui, développa le concept de la servitude volontaire. Le sujet avait été abordé partiellement par le biais du fonctionnement de la propagande.

Édito
par Yovan Menkevick

Du droit de grâce

Dix-huitième siècle. Antoine Boulleteix, condamné par la justice à être mis à mort par pendaison, est mené à l'échafaud. La marche est lente, tout comme le cérémonial de l'exécution : il s'agit d'un spectacle, il faut donc contenter la foule ici présente. Condamné quelques heures auparavant, c'est le seul instant que la justice prolonge. Arrivé au pieds de l'estrade, retournement de situation : la foule s'écarte, pour faire place à un cavalier porteur de la fameuse grâce royale.

par Rédaction

Où est l'étincelle ?

Question sans réponse à ce jour : quel est le seuil de tolérance des peuples ? A partir de quel moment précis, de quelle minute, de quelle seconde, un peuple décide que finalement, le contrat social qu’il acceptait jusque là n’est plus tolérable ? Ou, plus honoré par l’autre partie, celle à qui il délègue son pouvoir. Et corolaire, quelle est l’étincelle qui déclenche une révolution ?

par Antoine Champagne - kitetoa

Julian Assange : ou quand les démocraties occidentales montrent leurs limites

Le ministre des Affaires étrangères équatorien vient d'annoncer que son pays accordait l'asile politique à Julian Assange. Le ministre a également profité de son intervention pour faire part publiquement des pressions diplomatiques que son pays a subies pour le contraindre à livrer le fondateur de WikiLeaks aux autorités britanniques. Mais il est encore trop tôt pour se réjouir.

par bluetouff

Internet : l'ami des dictateurs ?

Ceci est une réaction au papier du Monde intitulé "L'information en ligne, l'autre conflit syrien", écrit par Shahzad Abdul. Elle est écrite par n4rim, que vous pouvez croiser sur IRC. Honnêtement, commencer un article sur la Syrie avec une citation de Evgeny Morozov, « Internet sera le meilleur ami des tyrans », c'est assez gonflé. En tout cas, moi, ça me choque.

par KheOps

Liban : Arrestation de l'ancien ministre Michel Samaha

Dans le sac de noeuds syrien qui agite tout le moyen-orient, il est une information qui est passée quasi inaperçue chez nous, il s'agit de l'arrestation, jeudi dernier, de l'ancien ministre libanais Michel Samaha. Du moins, si la dépêche de l'AFP a bien été relayée par de nombreux confrères, les raisons de son arrestation, et ce que cette dernière implique, ont, au final, peu été traitées.

par bluetouff

Regardez ce mur blanc, il est noir

Selon où l'on se place sur l'échiquier politique, philosophique, religieux, que sais-je, on voit une orange là où il y a une pipe, un mur noir quand il est blanc, un tableau de Yves Klein vert quand il est bleu... En passant en revue les tweets que me signalait Twitter, je suis tombé sur celui de Aurore Bergé. Elle y défend l'idée que si la France emprunte à des taux négatifs, c'est que la gestion de Nicolas Sarkozy et François Fillon a été une franche réussite. Pourquoi pas, après tout.

par Antoine Champagne - kitetoa

Nicolas Sarkozy : ils sont combien là-dedans ?

Il était temps. Quatre mois sans pensées profondes et stratosphériques du grand guide des Carpates, du Cap Nègre et de sa fosse septique réunis, nous étions perdus. Comme un peuple livré à lui-même, sans avenir, sans objectifs, sans « vision ». Enfin, Nicolas Sarkozy est sorti de sa réserve.  Réjouissons-nous, il n’arrête pas la politique, n’est pas enfermé dans un boulot lui permettant de faire enfin ce qu’il voulait, ce qu’il avait annoncé depuis des années : « faire du pognon ».

par Antoine Champagne - kitetoa

Dix questions au gouvernement du changement de maintenant #oupas

Historiquement et dans l’imaginaire populaire, la gauche défend les Droits de l’Homme. Un esprit naïf aurait donc pu imaginer que l’arrivée de François Hollande, dont le slogan de campagne était, qui plus est, « Le changement, c’est maintenant », allait mettre un terme au développement hystérique du commerce des « armes » numériques, ces solutions à l’échelle d’un pays, qui permettent de mettre toute une population sous surveillance.

par Antoine Champagne - kitetoa

Message au PS sur la neutralité du net et l'exception culturelle

(le Parti Socialiste français,  cette "fédération de clubs de groupies ©" comme le résumait si bien un lecteur de Reflets ©, travaille sur le numérique. Ils ont même une ministre de la chose. Comme l'UMP. C'est bien. C'est grand. C'est beau. Mais peut-on véritablement espérer quelque chose de différent de l'ancien gouvernement, au niveau de la neutralité du net et de "l'encadrement des pratiques numériques" ?

par Yovan Menkevick

Le lapin ! Le lapin ! Le lapin !

Nous vivons une époque formidable... Reflets s'est fendu de quelques papiers critiquant des membres du gouvernement et nous avons droit à des attaques ad hominem du patron de l'ISOC, de Sarkofrance... Quoi ? On critique des socialistes ? Reflets est définitivement coupable du crime de lèse-majesté. Les socialistes, c'est bien connu, sont des gens qui ne font jamais d'erreurs, sont au service de l'Homme et non pas du capital. Oui, oui...

par Antoine Champagne - kitetoa

Fleur Pellerin annonce la mise à mort de la neutralité du net

Les rencontres de Pétrarque, une série de tables rondes et d'émissions de radio co-organisées par France Culture et Le Monde, ont été l'occasion de deux sorties tragi-comiques de la part de notre ministre à l'Économie numérique : l'un sur l'armement numérique, sur lequel nous reviendrons, et l'autre sur la Net neutrality, qui a fait hurler Twitter vendredi dernier.

par Fabrice Epelboin

Le retour de la super méga haute autorité indépendante CSA / ARCEP... HADOPI

Source Wikipedia PIF et PAF sont sur un bateau... Depuis plusieurs mois, le CSA pousse au portillon pour tenter de se frayer une place et justifier son budget de fonctionnement. L'autorité, et c'est de bonne guerre, fait donc le forcing sur Internet. Du coup elle s'invente des concepts bien à elle, des gadgetophrases, pour tenter de nous faire croire qu'elle a un caractère indispensable. Du PAF (Paysage Audiovisuel Français) qu'elle régule, elle a inventé un nouveau concept...

par bluetouff

Manuel Valls, tu vas pas nous la faire à l'envers

Nous n'en savions pas des tonnes sur lui à son arrivée à l'Intérieur. Du moins, c'était plutôt mon impression. Assez discret le bonhomme, alors pourquoi pas ! Après tout, je suis du genre optimiste et j'aime laisser leurs chances aux gens. Puis je suis tombé sur un papier d'Alain Gresh assez peu avantageux pour notre homme. Bon, ça n'est qu'un article, mais quelques points font tiquer, le profil que semble vouloir dessiner Gresh est celui de quelqu'un qui a la fibre sécuritaire bien ancrée.

par KheOps