Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking

Politique

L'UMP : un "autre" Front National ?

L'article "Et s'il y avait un enseignement indicible à tirer du résultat des cantonales" amène son lot de commentaires, avec quelques trolls qui défendent le droit à la "liberté d'expression façon Eric Zemmour. "Pourquoi je n'aurais pas le droit de dire haut et fort que l'immigration ça suffit, que les patrons ont bien le droit de ne pas embaucher des noirs et des arabes, que l'on est envahis, que les musulmans ne sont pas comme nous, qu'ils prient dans la rue et que c'est une honte"?

par Antoine Champagne - kitetoa

Crime de lèse-majesté

C'est la très contestataire radio Europe 1 qui nous l'apprend (via @Maitre_Eolas), des membres de l'anti-France avaient prévu, pour le carnaval d'Angers, de créer un mannequin géant de Nicolas Sarkozy. Ni une ni deux, les forces de police anti-émeutes que le monde entier nous envie et que Zine Ben Ali a failli récupérer, ont fait démonter l'objet du délit.

par Antoine Champagne - kitetoa

Et s'il y avait un enseignement indicible à tirer du résultat des cantonales ?

Alors comme ça, le parti de Marine Le Pen deviendrait « fréquentable » ? Alors comme ça, les électeurs UMP « préfèreraient l’original à la copie » ? Vraiment ? Ce ne serait que cela, ce qu’il faudrait retenir du scrutin des cantonales ? Et s’il y avait autre chose ? Autre chose d’indicible, de plus dur à accepter ?

par Antoine Champagne - kitetoa

Du racisme d’État

A peine plus d'un mois après avoir été condamné pour provocation à la haine raciale, Éric Zemmour est invité à un grand débat de l'UMP sur le thème «les normes vont-elles tuer les libertés des Français? ».

Édito
par shaman

Entretien - Denis Robert : inventaire à la Prévert

C'est compliqué de ne pas parler de Clearstream avec Denis Robert. Cette chambre de compensation qui n'a pas aimé ses enquêtes à son propos par l'ancien journaliste de Libé a procédé à ce que l'on appelle un harcèlement judiciaire qui a duré dix ans. Quand on est un simple citoyen et qu'une société avec un budget juridique énorme vous tombe dessus et s'acharne pendant dix ans, c'est une somme d'emmerdes infinie qui vous tombe dessus.

Entretien
par Antoine Champagne - kitetoa

François Fillon : au lieu de "recadrer" vos troupes, séparez-vous d'elles...

Il y a comme une distorsion de la réalité. Le président de la république, Nicolas Sarkozy a enclenché un virage serré vers l'extrême droite sous l'influence, notamment, de son conseiller Patrick Buisson, ancien rédacteur en chef de Minute Nicolas Sarkozy souffle constamment sur les braises du racisme. Que ce soit par le biais du débat sur l'identité nationale, sur la mise en place même d'un ministère de l'identité nationale, par le biais d'un débat de la place d'islam dans la république.

par Antoine Champagne - kitetoa

Atelier cyber-censure en Suisse Samedi

A l’occasion de la journée mondiale contre la cyber-censure, Reporters Sans Frontières (RSF) organise en Suisse, samedi prochain, un atelier sur la cyber-censure. RSF a de nombreux défauts, l'un de ses principaux ayant fort heureusement  pris sa "retraite" il y a quelques temps. L'association a toutefois visiblement l'intelligence de prendre en compte les mutations en cours en matière de communication sur Internet. Elle a en effet invité pour cet Atelier des représentants de Telecomix.

par Antoine Champagne - kitetoa

A droite toute ! Les opérations ont commencé...

Il est souhaitable que toutes les opinions puissent être exprimées. En revanche, il est utile de savoir qui les exprime. Et si ces opinions n'en cachent pas d'autres. Depuis des années, Kitetoa.com suit de près les activités d'un courant de l'UMP. La Droite Libre, c'est son nom, est une passerelle entre le FN et l'UMP. Sous couvert de l'étiquette UMP (droite républicaine), elle véhicule des idées d'extrême-droite.

par Antoine Champagne - kitetoa

Ne dites plus "débat sur la place de l'islam", dites "débat sur la laïcité"

Tirer parti des erreurs du passé n'est pas l'une des qualités premières du président de la république. Le naufrage du débat sur "l'identité nationale" ne l'a pas empêché de remettre le couvert. Sa chute dans les sondages et la progression de Marine Le Pen l'ont poussé à proposer un débat sur "la place de l'Islam dans la République". Et pourquoi pas un débat sur la place du catholicisme ? Sur la place des témoins de Jéhovah ? Sur celles des Raeliens ? De la droite décomplexée ?

par Antoine Champagne - kitetoa

Attention, grosse période Lulz en vue...

Mais où va-t-il chercher tout ça notre bon président ? Quelle inventivité ! Sans lui, le Canard Enchaîné fermerait boutique. On exagère, parce que le Canard, ça dure depuis 96 ans. Mais là, quand même, ce journal lui doit une fière chandelle. A peine tournée la page du "gouvernement de professionnels", il nous propose des ministres "efficaces". Quatre remaniements en un an. Et à chaque fois des ministres ou des secrétaires d'Etat qui partent en raison de casseroles tintinnabulantes.

par Antoine Champagne - kitetoa

La période du n'importe quoi

Tous les candidats pour les présidentielles de 2012 ne sont pas encore officiellement déclarés. Pourtant dès ce soir, nous pourrions bien assister au début des grandes manœuvres de la pré-campagne. Le départ de Michèle Alliot-Marie semble acquis. Trop de gaffes successives pour une ministre qui jusque là n'en avait jamais fait, faute peut-être d'avoir fait quoi que ce soit.

par bluetouff

Probablement pas ...

Est-il possible que notre pays vende des armes à des dictatures ? Probablement pas ... Est-il possible que ces pays les utilisent aujourd'hui contre leur propre population ? Probablement pas... Est-il possible que la France, pays des droits de l'Homme, vende des outils de censure aux dictatures ? Probablement pas .... Est-il possible que ces outils soient vendus en échange de petits services entre agences de renseignements ? Probablement pas ....

par bluetouff

Nicolas Sarkozy annonce un partenariat entre la cyber-police et HBGary

C'est ça qui est bien dans le Cirque Pinder Sarkocirque... Chaque jour qui passe, on pense que le meilleur gag a été sorti par M. Loyal. Et ils se décarcassent...

par Antoine Champagne - kitetoa

Nicolas Sarkozy : jusqu'où ira-t-il ?

Depuis l'élection du président de la république, Aporismes.com pose la question : mais jusqu'où Nicolas Sarkozy ira-t-il dans la dépréciation de l'image de ce pays ? Sans réponse. Et un peu tout seul dans le désert. Ce mercredi 16 février, Le Monde vient d'annoncer son édito du jour qui commence ainsi : Michèle Alliot-Marie : jusqu'où et jusqu'à quand ?

par Antoine Champagne - kitetoa

Éric Besson a décidément un peu de mal avec les concepts fondateurs du Net

La neutralité du Net semble être un concept de plus en plus fumeux pour les fournisseurs d'accès français. Les débats qui se tenaient l'année dernière à l'ARCEP ne laissaient rien présager de bon, mais après l'affaire Orange / Cogent / Megaupload / reste du monde, aujourd'hui, un nouveau pas semble franchi par SFR pour flinguer un peu plus l'Internet français. Mais est-ce réellement SFR qui tire les ficelles ?

Édito
par bluetouff

LOPPSI : un pas de géant vers la dictature ?

C'est à se demander si Nicolas Sarkozy ne s'est pas offert les services du président vénézuélien Hugo Chavez. Comme chacun le sait, le vénézuela est une grande démocratie populaire, un véritable exemple pour un pays comme la France qui lui emboite le pas avec une réthorique curieusement similaire... et il y a de quoi s'inquiéter très sérieusement.

par bluetouff

John Perry Barlow et sa déclaration d'indépendance du cyberespace

Amis dinosaures, souvenez-vous, c'était en 1996, une époque où certains commençaient à se dire qu'Internet ne pouvait devenir qu'un vaste supermarché où la pub clignorterait sur chaque page HML. John Perry Barlow ne l'entendait pas de cette oreille et déclarait l'indépendance du cyberespace. Préfigurant une nouvelle entité formée d'hommes qui n'ont pas besoin d'un gouvernement pour vivre en harmonie. Des êtres qui s'auto-détermineraient.

par Antoine Champagne - kitetoa

Sarko, dégage, lui disent les juges...

Il y a de l'électricité dans l'air, de l'autre côté de la Méditerranée bien sûr, mais ici aussi. Le président, pour la énième fois s'en est pris à ceux qu'il avait déjà qualifié de petits pois. Un nouveau meurtre ? Faisons une loi. La 43ème dans le domaine sécuritaire et tout sera résolu. Non ? Il y a toujours des meurtres en France ? Mais alors, heu... A quoi ça sert toute cette agitation ? On ne peut pas avoir une société sans meurtriers ? Ah ? Mais revenons à nos moutons petits pois.

par Antoine Champagne - kitetoa

Ceux qui se moquent de MAM ne connaissent pas le contexte !

Vraiment, c'est pitoyable. Les condamnations à gauche n'ont cessé de pleuvoir ce week-end. Pour Ségolène Royal, Michèle Alliot-Marie imite le président de la République, qui érige "le mensonge en méthode de gouvernement". Pour Eva Joly, «Michèle Alliot-Marie est partie en vacances en Tunisie quand les révoltes commençaient, acceptant un cadeau d’un proche du régime Ben Ali. Le discrédit français est total et devrait durer ! Alliot-Marie aurait déjà dû démissionner.

par Antoine Champagne - kitetoa

Allo Houston ? On a perdu l'Égypte... #jan25 #egypt

Nos diplomaties ne savent plus sur quel pied danser. Les réactions tardives sur la révolution tunisienne ont provoqué une certaine crispation. La crispation a cédé la place à la gène, puis à la mauvaise foi... à l'image de parlementaires PS fustigeant le gouvernement alors qu'une semaine plus tôt ces derniers comptaient dans les rangs de l'internationale socialiste les partis de Ben-Ali comme celui de Mubarak.

Édito
par bluetouff