Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Reflets poursuivi par Altice : la liberté d'informer menacée

Le groupe de Patrick Drahi tente de contourner le droit de la presse. Altice a des milliards, nous avons un site Web. Aidez-nous à défendre la liberté de la presse.

par Rédaction

Nicolas Sarkozy : Il est beau, il est beau mon DPI que j'ai testé en Libye

Chassez le naturel, il revient au galop : un fait divers = une loi (de préférence bien démago et qui répond complètement à côté du problème). Nicolas Sarkozy ne pouvait pas laisser le temps au pays de se remettre de l'horreur qui a déferlé ces derniers jours. Quelques heures après la mort du tueur fou, il propose de punir pénalement les gens qui consulteront "des sites internet qui font l'apologie du terrorisme et de la violence". En voilà une idée qu'elle est bonne.

Chassez le naturel, il revient au galop : un fait divers = une loi (de préférence bien démago et qui répond complètement à côté du problème). Nicolas Sarkozy ne pouvait pas laisser le temps au pays de se remettre de l'horreur qui a déferlé ces derniers jours. Quelques heures après la mort du tueur fou,

il propose de punir pénalement les gens qui consulteront "des sites internet qui font l'apologie du terrorisme et de la violence". En voilà une idée qu'elle est bonne. Buzz garanti, attaque en règle contre Internet, retour au concept d'Internet "civilisé"... La totale. Chez Reflets, ce genre de projet fait tilt immédiatement. Car pour savoir qui consulte tel ou tel site, il n'y a pas deux méthodes. Ami DPI, te revoilà, donc.

Maintenant que cela a été testé avec plus ou moins de succès en Libye, pourquoi ne pas installer le même système en France ? Ça tient la charge à l'échelle d'un pays, la preuve...

A  moins que le Eagle déjà en place en France ne puisse être utilisé pour cela ?

Contrairement à ce que l'on peut lire ici où là, ce n'est pas avec les traces actuelles gardées par les FAI que l'on peut incriminer quelqu'un pour la consultation des sites. Les FAI conservent des traces techniques (à quelle heure le numéro de téléphone 01 01 01 01 01 s'est connecté et à quelle heure s'est-il déconnecté) . Il faut donc autre chose. On peut tabler sur l'expertise judiciaire du PC saisi chez un suspect. Exploration de l'historique des sites consultés et ajout d'un délit dans la procédure. Mais le DPI est tout de même ce qu'il y aurait de mieux...

Vous pouvez reprendre la saga DPI de Reflets. Vous y trouverez par exemple un projet de DPI en cœur de réseau de Orange, auquel répond Amesys. Le sujet n'est pas tabou, même chez les opérateurs. Maintenant, passons au côté débile du projet de Nicolas Sarkozy, ce qui est un truisme, évidemment, mais c'est un peu notre métier de décoder les faits, fussent-ils évidents.

Yin et Yang

Internet est difficile, impossible probablement, à contrôler. Dès lors, il faut accepter que des fous s'y expriment. De la même manière que l'on "accepte" que des fous se mettent à hurler des inepties dans la rue. Ou même, que des politiques débitent des appels à la haine à longueur d'année depuis cinq ans. La seule arme dont nous pouvons nous servir sont les mots. Contrer les discours des dingues par des discours rationnels.

Lorsqu'Internet est arrivé en France, les internautes ont pu découvrir des textes négationnistes terriblement révoltants, il n'ont d'ailleurs pas disparus, ils se trouvent maintenant sur n'importe quel réseau social. Mais aussi, et c'est ce qui fait la magie de ce réseau, le Nizkor Project fondé par un résident canadien, Kenneth McVay.

Des tonnes d'informations relatives à la Shoah. Autant de faits opposables aux négationnistes. Le Yin et le Yang. Et à chacun de se faire une opinion. Dans un autre genre, on trouve sur Internet des tonnes de sites de sectes. Et des tonnes de sites de groupes luttant contre ces sectes.  Puisqu'il est impossible de "dépolluer" Internet des contenus litigieux, autant y publier autant, ou plus de contenus en accord avec ses propres opinions.  Le projet de Nicolas Sarkozy est une énième connerie. Comment différenciera-t-on quelqu'un qui fait des recherches sur un sujet lié au terrorisme d'un aspirant terroriste ?

Comment pourra-t-on condamner quelqu'un qui a cliqué sur la phrase "Le plombier passera trois fois chez gorge profonde" qui pointe vers "www.sitedeterroristes-pedo-nazis.com" ?

Comment pourra-t-on condamner quelqu'un qui aura chargé sans le savoir une iframe contenant un lien vers  "www.sitedeterroristes-pedo-nazis.com" ? Genre une frame en flash, sur... Youtube, un véritable nid à Jihadistes !

Sur un plan philosophique, la surveillance générale de la population laisse un sale goût dans  la bouche...

Aura-ton le droit de se renseigner sur les groupes terroristes disparus ? La Fraction Armée Rouge, Carlos, Action Directe, ou doit-on considérer que cela doit être rayé de l'Histoire ? On apprend du passé.

Normalement...

Mais il y a ceux qui n'apprennent jamais. Ceux qui ont fait la loi Hadopi et qui continuent à croire que les fichiers par milliers sont la réponse à tout. Ceux qui croient que l'on peut créer une société sans dérives, sans déviants. Lisse. "Propre". "Civilisée"... Et qu'on se le dise, comme le précisait il y a peu M. Guéant, toutes les "civilisations" ne se valent pas.

0 Commentaires
Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée