Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking

Politique

Trucage de "sondage" sur France 3 : la presse découvre l'Astroturfing

(update en bas de page) Mis en lumière par notre confrère Al-Kanz, le trucage d'un sondage mis en ligne par France3 suite à l'affaire Baby Loup lève le voile sur une pratique très courante : l'Astroturfing.

par Fabrice Epelboin

Veni, Vidi, Delevi Vinci

Un petit tour par le plancher des vaches pour revigorer nos envies mutuelles de tout faire péter. Cela fait trente ans que l'establishment nous bassine les oreilles du besoin inéluctable d'«aménager le territoire» pour mieux déménager les objecteurs de croissance. Les "Grands Projets d'Infrastructure" sont autant de grands projets inutiles qui continuent de servir les intérêts des multinationales et de desservir l'esprit collectif.

par Jet Lambda

Ecoutes massives : et si vous demandiez des comptes à votre député ?

Depuis quelques jours, Reflets s'indigne du fait que 700.000 personnes plussoient #SergeLeLama mais que personne ne s'intéresse aux révélations liées aux documents d'Edward Snowden sur l'implication de la France dans un système d'écoutes massives de la population française et des pays africains. Mais que faire ? Peut-être déjà peut-on commencer par écrire un courrier à son député pour voir ce qui se passe ?  La période est propice, des élections devant se tenir dans quelques temps.

par Antoine Champagne - kitetoa

La République, les yeux dans les yeux #ExpliquezNousCa

Il y a un an, Mediapart déclenchait le premier gros scandale du mandat du président François Hollande en révélant que Jérôme Cahuzac, alors ministre du budget, détenait un compte en Suisse, alimenté, entre autre, par de vraisemblables commissions occultes de l'industrie pharmaceutique suite à son passage au ministère de la santé comme conseiller de Claude Evin - ministre de la santé au début des années 90.

par Chuck Norris

La CNIL aurait un droit de contrôle sur les écoutes administratives

Lorsque nous vous avions parlé de l'affaire de la plateforme d'interceptions judiciaires, la PNIJ, nous vous avions expliqué qu'il existe en France de niveaux d'interceptions bien distincts. Les interceptions judiciaire répondent à la demande d'un juge pour intercepter les communication d'un individu ciblé, faisant l'objet d'une enquête judiciaire. Un second niveau d'interception, que l'on qualifie d'interceptions administratives ne répond pas à une demande d'un juge.

par bluetouff

La contrefaçon : encore une fois prétexte au piétinement de nos libertés

C'est dans la plus grande discrétion, dans l'ombre de Prism et des révélations toujours plus fracassantes les une que les autres et les roulements d'épaules tous aussi risibles les uns que les autres, qu'un projet de loi, visant à créer un nouveau fichier des honnêtes gens (PDF - 420Ko) est en passe de voir le jour. Encore à l'état rédactionnel, ce projet de loi piloté par le groupe socialiste vise au renforcement de la lutte anti-contrefaçon.

par bluetouff

A méditer…

La science, et les probabilités, il n'y a que ça de vrai. D'où ce formidable recyclage, qui, vous l'avouerez est entièrement d'actualité. Merci de votre attention. Votre dévoué, etc, etc… EOF.

par Yovan Menkevick

Le FN a changé ? la preuve (que non) par les mails

Le Front National a changé. C'est écrit partout, c'est donc que c'est  vrai... D'ailleurs, lorsqu'une candidate FN fait un photomontage comparant Christiane  Taubira à un singe, elle est suspendue. Un crâne rasé fait le salut nazi ? Il est exclu. Ce n'est pas une preuve ça ? Non. Le FN n'a pas changé. Ses sympathisants sont toujours les mêmes, avec les mêmes idées. Nous allons le démontrer en vous donnant à lire une sélection de mails envoyés au FN pendant l'entre-deux tours de 2002.

par Antoine Champagne - kitetoa

Géométrie variable de l'espace politique français

(Tout s'accélère ces dernières semaines au sein du microcosme des partis politiques français. Au point que l'on peut se demander si ce n'est pas une reconfiguration pleine et entière qui s'opère sous les yeux ébahis des Français à qui l'on ne demande pas grand chose, en réalité. Si ce n'est de la fermer et de répondre aux sondages.) Petite synthèse.

par Yovan Menkevick

François : pas en mon nom !

Mon cher François, Je te dis "tu" parce que c'est la coutume, au PS, on s'appelle "camarade" et on se dit "tu". Je n'ai jamais milité au PS, mais j'imagine qu'il est préférable d'adopter les us et coutumes de ton environnement pour m'adresser à toi. Mon cher François, disais-je, tu es en passe de réussir là où l'on ne t'attendait pas. Ce n'est pas une nouveauté. Les socialistes, lorsqu'ils sont arrivés au pouvoir en 81 avait fait de même.

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

Ce que nous dit l'humour noir des dirigeants américains

Le monde ne va pas très bien. Les problèmes économiques, de guerre, les tragédies comme le naufrage de Lampedusa eclipsent assez logiquement deux événements qui se sont déroulés aux Etats-Unis ces derniers jours. Prenons tout de même le temps de nous y attarder. Non pas sur leur existence, mais sur ce qu'ils disent des protagonistes. Souvenez-vous... Ils scandaient "Hope", "Yes he can", ils attendaient une salutaire révolution de la pensée après les années noires de George Bush...

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

La gauche et la droite décomplexées sont dans un bateau...

C'est une sorte d'incontournable depuis 2002 : lorsqu'une élection pointe le bout de son nez, les politiques enfourchent leur cheval de bataille de circonstance, la délinquance. Comme les politiques ne font pas les choses à moitié, les dérives sont généralement bien appuyées. Souvenez-vous, en 2002, deux jours avant l'élection présidentielle, l'affaire "papy Voise". Elle passera en boucle sur toutes les ondes. Plus près de nous, la droite "décomplexée" de Nicolas Sarkozy se lâchait.

par Antoine Champagne - kitetoa

Est-il possible pour un journaliste de traiter sereinement le conflit syrien ?

Nous ne nous sommes jamais cachés à Reflets, d'être un média d'opinion. Peut-être pas de votre opinion, mais un média qui vous laisse notamment les exprimer, parfois sous leur forme la plus crue, souvent sous forme d'insultes vis à vis des auteurs. Le conflit syrien est de loin celui qui nous vaut le plus de noms d'oiseaux.

Édito
par bluetouff

#Syrie : Utilisation d'armes chimiques le ministère de la défense a publié ses documents

Le site du ministère de la Défense est actuellement inaccessible. Cette interruption de service gêne probablement la consultation des pièces déclassifiées par le ministère. Comme il est probable que le site soit la cible d'attaques par déni de service pour ralentir leur propagation, nous vous les proposons ici en téléchargement (en dehors des vidéos).

par bluetouff

Le Parti Socialiste est-il complice de crime numérique contre l'humanité? #UEPS

L'atelier consacré au numérique et aux Droits de l'Homme de l'Université d'été du Parti Socialiste laisse rêveur. Citant le Printemps Arabe comme exemple positif, désignant la Chine comme coupable de traquer ses opposants politiques sur le net et dénonçant le "scandale Prism", il se donne comme ambition de déterminer si le numérique est un allié ou un ennemi des Droits de l'Homme. Malaise.

par Fabrice Epelboin

Carlabrunisarkozy.org : la cour des comptes confirme le coût de 410 000 euros pour le contribuable

Quand nous lisions hier le "rectificatif" publié (si , si .. il est bien publié mais le site est tellement ergonomique qu'il faut scroller vers le bas pour accéder au contenu, ça se passe sous le logo placard en milieu de page) sur le site de la fondation Carla Bruni Sarkozy, nous y décelions une tentative un peu gauche d'enfumage.

par bluetouff

Ils nous ont trahi

Nous le savons depuis le tout début de "l'affaire PRISM", le scandale est loin de se limiter à l'opérateur Verizon et aux 9 géants du Net collaborant directement avec le programme PRISM. Aujourd'hui le Washington Post a publié une nouvelle slide faisant état du programme UPSTREAM, celui là même qui désigne l'écoute des câbles sous-marins dont nous vous rebattons les oreilles depuis deux ans. Et oui... PRISM est un tout petit machin, l'affirmation à peine visible du gros zizi américain.

par bluetouff

Big Data, sécurité des réseaux et calcul : les priorités du gouvernement en matière de numérique

Big Data + sécurité des réseaux + calcul hautes performances = ? Sur BFMTv, ce soir, Fleur Pellerin dévoilait les 3 priorités gouvernementales en matière de politique numérique. Reflets, avec le mauvais esprit qui le caractérise, a cru entendre chanter le lobby de la surveillance de masse à travers cette annonce. L'équation est relativement simple et elle a de quoi faire un peu peur, vous allez vite comprendre pourquoi.

par bluetouff

Ce que les fascismes et leurs avatars disent de nous et de notre époque

Nous avons tenté chez Reflets, de sonder les tentations fascistes d'une frange de plus en plus importante de la droite, ainsi que des courants nationalistes qui gravitent autour. Le terme néo-fascisme semble plutôt bien adapté à cette frange politique : nous sommes au XXIème siècle, et après tout, tout peut se moderniser, même les idées les plus puantes.

par Yovan Menkevick

Amesys, DGSE, DRM, et si...

Le 16 juin 2012, Reflets évoquait un projet Eagle en France. Il porte en interne, chez Amesys, le petit nom suivant : EAGDLP1101. Aucun journal n'a repris cette information. Lorsque des députés ont posé des questions aux gouvernements, Fillon ou Ayrault, les réponses ont été les mêmes : circulez, il n'y a rien à voir. C'est fort dommage.

par Antoine Champagne - kitetoa