Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Chuck Norris

La République, les yeux dans les yeux #ExpliquezNousCa

Il y a un an, Mediapart déclenchait le premier gros scandale du mandat du président François Hollande en révélant que Jérôme Cahuzac, alors ministre du budget, détenait un compte en Suisse, alimenté, entre autre, par de vraisemblables commissions occultes de l'industrie pharmaceutique suite à son passage au ministère de la santé comme conseiller de Claude Evin - ministre de la santé au début des années 90.

francois-hollande
francois-hollande
Il y a un an, Mediapart déclenchait le premier gros scandale du mandat du président François Hollande en révélant que Jérôme Cahuzac, alors ministre du budget, détenait un compte en Suisse, alimenté, entre autre, par de vraisemblables commissions occultes de l'industrie pharmaceutique suite à son passage au ministère de la santé comme conseiller de Claude Evin - ministre de la santé au début des années 90.

Cet article a été mis à jour le 19 juillet 2014 afin d'ajouter différents liens le contextualisant avec le LDGgate, mis en gras dans le texte et précédés de la mention : "update".

Les yeux dans les yeux (bis repetita placent)

Le 23 octobre 2013, le président François Hollande, face au scandale grandissant provoqué par les révélations d'Edward Snowden sur la surveillance globale, annonçait qu'il souhaitait "une coopération bilatérale" entre les services de renseignement français et américains.

Quelques jours plus tard, lors d'une conférence de presse, le président François Hollande répondra à une question posée par Andréa Fradin, journaliste à Slate, et niera toute surveillance de la population Française : "je ne voudrais pas qu'on laisse penser que, finalement, cette pratique de Prism serait générale, il y a un cadre légal qui doit être respecté, et avec la CNIL, nous veillerons a donner toutes les information dans le respect de la loi".

La loi ? Certainement pas celles qui touchent au respect des...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée