Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Fabrice Epelboin

Trucage de "sondage" sur France 3 : la presse découvre l'Astroturfing

(update en bas de page) Mis en lumière par notre confrère Al-Kanz, le trucage d'un sondage mis en ligne par France3 suite à l'affaire Baby Loup lève le voile sur une pratique très courante : l'Astroturfing.

21817646
21817646
(update en bas de page)

Mis en lumière par notre confrère Al-Kanz, le trucage d'un sondage mis en ligne par France3 suite à l'affaire Baby Loup lève le voile sur une pratique très courante : l'Astroturfing.

Al Kanz, qui fut le premier à interviewer la personne à l'origine du trucage du sondage a peut être rendu un fier service à la République, et il convient de leur rendre hommage à tous les deux (Al-Kanz et le responsable du trucage), car il est essentiel que la presse réalise que ces pratiques sont courantes, et reposent sur un arsenal technologique souvent bien plus sophistiqué que celui mis en place par la personne interviewé par Le Monde dans son édition d'hier.

Qu'est-ce que l'Astroturfing ?

L'Astroturfing consiste à faire croire à un "effet de foule" là où n'en existe aucun ou à simuler un "engagement" autrement plus conséquent que ce qu'il est en réalité, et peut avoir des objectifs variés. Le plus simple est de faire croire à un mouvement d'opinion là où il n'y en a pas. C'est ce qu'a illustré le hacker interviewé par Al-Kanz, et rendons lui grâce de ne l'avoir fait qu'à cette fin. C'est une pratique techniquement très simple, d'autant plus simple que la sécurité ici mise en place par France 3 sur son site internet est pour ainsi dire inexistante. Tristement c'est d'ailleurs souvent la norme sur ce type de "sondages".

Plus sophistiquées,...