Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

Le Monde et l'élégant costume de Mario Draghi

Cet été quelques éditoriaux du Monde ont retenu notre attention. L’un sur Mario Monti, l’autre sur les jeux olympiques. Un édito est une prise de position, qui engage toute la rédaction d’un journal. Ces deux papiers n’auraient pas été incongrus dans le Figaro, ce qui pose question puisque Le Monde n’est a priori pas marqué politiquement comme le journal de la famille Dassault.

Cet été quelques éditoriaux du Monde ont retenu notre attention. L’un sur Mario Monti, l’autre sur les jeux olympiques. Un édito est une prise de position, qui engage toute la rédaction d’un journal. Ces deux papiers n’auraient pas été incongrus dans le Figaro, ce qui pose question puisque Le Monde n’est a priori pas marqué politiquement comme le journal de la famille Dassault. L’éditorial d’hier est assez étonnant et mérite quelques commentaires à peu près aussi subjectifs que ceux développés par Le Monde :

_ Semaines décisives pour la monnaie unique _Sur le front de l'euro, la rentrée a un nom, un seul : Mario Draghi. L'homme ne se départira pas, soyons-en sûrs, de cet élégant sourire en coin ni d'une courtoisie qui sont sa manière d'afficher calme et sérénité par gros temps.

Mario Draghi porte-t-il un sac Hermès du meilleur gout pour aller à la plage ? Est-il « élégant » au point de porter des costumes et cravates de haute couture, ou pousse-t-il l’élégance jusqu’à entrer dans un restaurant avant une femme au lieu, comme les rustres, de lui tenir la porte ouverte ? Quoi qu’il en soit ce commentaire sur l ‘élégance du sourire en coin du patron de la BCE était incontournable : il pose le ton de l’éditorial. Lecteur, tu l’auras compris, Le Monde va faire un panégyrique du patron de la BCE. Accroche-toi.

Mais l'avenir de la monnaie unique est plus que jamais entre les mains du président de la Banque centrale...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée