Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Antoine Champagne - kitetoa

Impayable storytelling des institutions européennes

La crise de la dette traitée par France-Info ce matin ? «  Jean-Claude Juncker, le président de l'Eurogroupe a indiqué que la BCE et le FESF feraient tout ce qui est nécessaire pour sauver l’euro, voilà qui devrait soulager l’Espagne et l’Italie dont les taux avaient atteint ces derniers jours des niveaux très élevés ». Comme quoi, les maskirovkas, ça marche au poil. Notez qu’en plus, le CAC devait ouvrir en hausse ce lundi. Enjoy your rally…

La crise de la dette traitée par France-Info ce matin ? «  Jean-Claude Juncker, le président de l'Eurogroupe a indiqué que la BCE et le FESF feraient tout ce qui est nécessaire pour sauver l’euro, voilà qui devrait soulager l’Espagne et l’Italie dont les taux avaient atteint ces derniers jours des niveaux très élevés ». Comme quoi, les maskirovkas, ça marche au poil. Notez qu’en plus, le CAC devait ouvrir en hausse ce lundi. Enjoy your rally

Seul souci, et Le Monde le rappelait il y a quelques jours, le FESF n’a pas les moyens de sauver l’Espagne. Encore moins l’Italie. Ne parlons pas de la France.

Toujours autiste, la presse continue de relayer le storytelling des politiques et des institutions européennes.

Souvenez-vous, début mai 2010, Nicolas Sarkozy mettait en garde les spéculateurs… Fini de jouer, on allait voir ce qu’on allait voir :

« nous allons nous attaquer aux spéculateurs de manière frontale. Ils vont comprendre une fois pour toutes ce qui les attend ».

Visiblement, les spéculateurs n’ont pas bien compris. Parce que deux ans plus tard, la situation s’est nettement dégradée.

Alors quoi ? La BCE va racheter de la dette ? Ce serait LA solution ?

Oui, sauf que cela ne marchera pas. Si cela vous tente, vous pouvez lire cet article illustré de petits mickeys pour comprendre pourquoi.

En outre, pendant que Juncker annonce ce rachat de dette, le ministre allemand des finances le dément. Ça avance l'intégration...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée