Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Yovan Menkevick

L'europe verrouille les semences anciennes : #seedlove #sauvezkokopelli

Pendant que tout le monde s'énervait sur ACTA, et à raison, avec les dérives multiples que cet accord pouvait générer, une petite association française de conservation, vente et diffusion de semences paysannes, Kokopelli, se battait en justice contre un semencier, Baumaux © (14 millions de CA en 2011, 1,8 millions de résultat net).

Big

Pendant que tout le monde s'énervait sur ACTA, et à raison, avec les dérives multiples que cet accord pouvait générer, une petite association française de conservation, vente et diffusion de semences paysannes, Kokopelli, se battait en justice contre un semencier, Baumaux  (14 millions de CA en 2011, 1,8 millions de résultat net). La Cour de justice de l'union européenne vient de rendre un deuxième attendu qui donne raison au gros Baumaux contre le petit Kokopelli : l'enregistrement de toutes les semences au catalogue officiel européen des semences est donc quasiment incontournable, et ceux qui ne s'y soumettent pas sont hors-la-loi. La petite association était attaquée pour pratique de "concurrence déloyale" envers ce pauvre et énorme Baumaux . Etonnant, quand on sait qu'en janvier dernier, l'avocat général avait donné un premier verdict totalement contraire. Mais en quoi cette affaire de semences paysannes (ou anciennes), d'enregistrement dans un catalogue est importante ? La majorité des gens s'en foutent de ces problèmes de paysans, hein ? Oui, et bien, ils ne devraient pas, et vous allez comprendre pourquoi et comment les lobbies aidés de la technocratie européenne se préoccupent…de l'esclavage de notre agriculture et de notre alimentation.

Hybrides vs Anciennes

Pour bien comprendre le sujet il faut revenir sur la définition de ce qu'est une semence en agriculture, et savoir deux ou trois choses sur leur...