Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Reflets poursuivi par Altice : la liberté d'informer menacée

Le groupe de Patrick Drahi tente de contourner le droit de la presse. Altice a des milliards, nous avons un site Web. Aidez-nous à défendre la liberté de la presse.

Technos

Amis DSI, amis utilisateurs du Web 2.0, ami FBI, on marche sur la tête

Les journaux 1.0 rapportent en cœur que Megaupload servait aussi à des utilisations légitimes. Il s'agissait de stocker ou partager des documents personnels ou de travail. Or, on apprend que les hébergeurs qui détiennent toujours les données stockées sur les serveurs loués ou hébergés par Megaupload pourront tout détruire dans deux semaines. Avec une grande probabilité que personne ne puisse récupérer ses données. #OMG! C'est terrible ça... Vieux con et adepte des technologies du Web 0.

par Antoine Champagne - kitetoa

Y aura-t-il une jurisprudence EDF/Anonymous ?

Régulièrement, je reçois un SMS contenant à peu près ça : « je suis au congrès Droit des nouvelles technologies bla, bla et on parle de toi avec la jurisprudence Tati/Kitetoa ». Croyez-le ou pas, le fait d’être à l’origine d’une des seules jurisprudences importantes en matière d’accès et maintien frauduleux dans un système de traitement automatisé de données et de vol de base de données ne m’emplit pas de joie. En 2001, démarrait une période de près de deux ans de soucis importants.

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

Radio : Reflets parle de la surveillance

(Do You Hack Me, l'émission de radio dédiée au hacking et aux hackers a réuni deux membres de Reflets, Bluetouff et Jet Lambda autour du micro, pour une émission intitulée : "Surveillance globale : la fin de la démocratie ?") Une heure de discussion qui reprend les affaires Amesys, Qosmos, l'état du DPI en France, l'avenir de ces technologies dans nos démocraties, ACTA… Somme-nous déjà dans une pseudo-démocratie qui organise la surveillance massive des citoyens ?

Dossier
par Rédaction

Twitter : vers une géo-censure de certains contenus

C'est une dépêche Reuters fort intéressante que nous avons là. Nous savions que le réseau social avait joué au bas mot un rôle de facilitateur, voir d'accélérateur, dans le cadre des révolutions du Printemps Arabe. La plateforme de micro-blogging a permis aux manifestants de coordonner leurs actions. Est-il possible que ce succès commence à effrayer le réseau social ? Toujours est-il que Twitter opère un virage stratégique important en terme de contrôle de l'information.

par bluetouff

Reflets a son application Android

Et hop, Reflets.info a maintenant son application Android, elle est l'oeuvre d'Alexandre Mokrane et elle est dés maintenant disponible sur l'Android Market, sous licence GNU/GPL. Les sources sont disponibles ici. Alexandre est en période de bugfix dessus, donc n'hésitez pas à lui faire des retours et/ou suggestions. L'apport de cette application sur un appareil mobile par rapport à la navigation depuis le navigateur de l'OS est important.

par bluetouff

ACTA : Anonymous est entré au Parlement polonais

La Pologne marque depuis plusieurs jours, dans la rue, son opposition à la signature par le gouvernement du traité international anti-contrefaçon ACTA, prétexte à réguler Internet. Des manifestations pacifiques, de milliers de personnes arborant le masque de Guy Fawkes, masques qui sont aujourd'hui rentrés au Parlement... sur les visages des députés !

par bluetouff

Copyright et propriété intellectuelle : ces OGM du Net

Les actions d'Anonymous faisant suite à la fermeture coup de poing par le FBI de Megaupload soulèvent de nombreuses questions, sur des terrains divers. Sur le plan juridique, il faut bien avoir en tête que ces actions (dénis de service et intrusions) sont illégales, l'actualité est malheureusement là pour nous le rappeler à tous.

par bluetouff

Le Deep Packet Inspection : exportations d’un  savoir-faire français

Le 14 décembre 2011, sur l'invitation de Christian Paul, Reflets était aux côtés de Jean-Marc Manach, d'Owni, à l'Assemblée Nationale pour une table ronde. Le sujet abordé était la vente d'armes électroniques par quelques acteurs français à des pays dont la perception des droits de l'homme diverge un tantinet de la notre.

par bluetouff

Et la marmotte, elle prend les pages Web, elle les met dans le papier alu et...

Allez, c'est mercredi, c'est permis. Reflets vous invite à une soirée #Lulz. Pour commencer, il faut lire cet article de Cécile Ducourtieux dans Le Monde : "Déni de service, défiguration, intrusion : les trois armes des cyber-attaques". La motivation de la journaliste est louable. Il s'agit sans doute d'instruire Mme Michu sur les méthodes employées par les "hacktivistes". Là où ça se complique et où ça devient drôle, c'est quand Cécile entre dans le détail de la technique. #Lulz garantis.

par Antoine Champagne - kitetoa

#DPI : Quand Ipoque fournit des statistiques détaillées sur le trafic européen...

La fermeture de Megaupload a fait baisser le trafic de X% peut-on lire ici ou là. Et ? Et rien. Pourquoi ? Parce que les statistiques sur Internet ne veulent rien dire. Ou presque. Ceci dit, il y a des chiffres qui peuvent intriguer. Comme ceux fournis à propos du trafic européen par Ipoque, un acteur du Deep Packet Inspection. On trouve dans les pages d'Ipoque toutes sortes d'informations sur les types de protocoles utilisés par les internautes européens.

par Antoine Champagne - kitetoa

World War Web : Bougez pas... on va vous montrer à quoi ça pourrait ressembler

Et c'est reparti pour un coup de cyberguerre, tremblez honnêtes gens, la fin du Net est proche ! On aime se faire peur sur Internet. Comme ça gratuitement. Ces amalgames sont dangereux, intellectuellement malhonnêtes...

par bluetouff

Justice.gouv.fr n'est plus (pour le moment)

Nous venons d'assister à une disparition étrange, celle du site justice.gouv.fr nous lançons donc, dans le cadre du protocole OMFG de Reflets, une alerte enlèvement. On a perdu Justice.gouv.fr, le site du ministère de la justice. Pour l'instant, impossible de savoir s'il s'agit d'une plantage, d'une maintenance, ou d'un acte de malveillance. En tout cas, il n'y a plus de justice (.gouv.fr).

par bluetouff

Anatomie d'un blindage...

Il n'y a pas de raisons. Tout le monde s'en donne à coeur joie à propos de Christophe Barbier et de sa petite tirade à deux cents d'euros sur les Anonymous. A mon tour. Il semble que Christophe Barbier ait du mal avec le sens du mot blindage. Il confond les Anonymous et V, le personnage de V pour vendetta, la BD dont le masque, emblème -en quelque sorte, des Anonymous est sorti.

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

Christophe « Blindé » Barbier contre les Anonymous

Lundi 23 janvier, Christophe Barbier s'attaquait sur I-Télé aux "anonymes" les traitant de pirates, de voleurs et de lâches. Lorsque sa collègue fait allusion à de possibles représailles, l'éditorialiste répond "Aucun souci, on est blindé, on les attend !" Manifestement, il a réussi son petit effet puisque son blog, mais aussi le site de l'Express (qui héberge le blog) sont tombés quelques heures après.

par M

De l'hacktivisme à la vie publique

Nous souhaitions réagir aux derniers propos de Christophe Barbier, directeur de la rédaction de l'Express, qui comme nous l'avions vu venir de loin, a malheureusement essuyé hier une attaque par déni de service, paralysant pendant 2 heures l'Express.fr. Reflets.info est un média un peu particulier, jeune, qui se cherche, sans modèle économique (un sujet de plaisanterie chez nous), mais un média quand même. Reflets est un site de presse édité par la SAS ./rebuild.sh.

par bluetouff

iTélé nous fait une "jaimelesartistes"

Merci Korben pour cette belle vidéo à côté de laquelle nous sommes passés. Elle provient de iTélé, iTélé qui a dépêché un grand spécialiste des cyberconflits, Christophe Barbier, rédacteur en chef de l'Express, pour nous parler d'Anonymous. Il le fait très bien. Sur iTélé, il joue du fait qu'Anonymous ne s'attaque pas aux média, du coup... il se lâche. Invoquant un "droit mondial du web" (lol) et expliquant qu'il va falloir que les "voleurs d'Anonymous tombent les masques". C'est un peu stupide.

par bluetouff

Sur Atlantico, Anonymous, c'est Al Qaida

"World War Web :Anonymous, c'est l'e-Al Qaïda !" (regardez votre url dans la barre d'adresse, c'est très drôle)... rien que ça ! Quel sensationnalisme, quel sens de la formule, quelle habile comparaison. Théorie du complot, terrorisme, zoophilie, on se demande à côté de quel cliché éculé Matthieu Creux, prêtant sa plume à Atlantico, a pu passer. C'est mignon tout plein de désinformation et c'est surtout factuellement assez contestable. Mais lisons la suite, des fois que...

par bluetouff

Vivendi p0wn3d : Pour Pascal Nègre ToutVaBien®

Alors que le site de Vivendi est toujours dans les choux après avoir essuyé un un défacement dans la journée d'hier et qu'une archive de 430 Mo se balade sur le Net depuis cette nuit, Pascal Nègre nous assure que tout va bien. D'ailleurs il est même MDR® puisque ces documents sont selon lui publics. Nous voilà donc rassurés ... En plus d'être MDR, Pascal Nègre est visiblement super doué en maths. Mais comme ces documents sont publics  :  Vous avez compris ?

par bluetouff

#Universaleak : un leak de 430 Mo de documents financiers chez Universal

Hier, le site de Vivendi était défacé, nous vous disions qu'il y avait quelques traces de dump, ça n'a pas raté,  c'est une archive de 430Mo qui tourne sur le Net sur des sites de direct download, et maintenant en P2P. On y trouve beaucoup de documents financiers sur une période allant de 2001 à 2008, ces années pendant lesquelles (surtout les dernières), le lobbying des majors s'est accentué pour faire passer un cortège de lois liberticides comme HADOPI.

par bluetouff

Apres la fermeture de Megaupload, Filesonic jette l'éponge

Filesonic, un autre site de Direct Download assez populaire et très utilisé par les internautes partageurs qui avaient jusque là tourné le dos au peer to peer vient de jetter l'éponge en désactivant les fonctionnalités communautaires de partage de fichiers. En clair, le site ne permet plus que l'upload de fichiers et d'accéder aux fichier que l'on a personnellement uploadé, plus de possibilité de partager les liens des fichiers envoyés chez Filesonic.

par bluetouff