Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par bluetouff

Les BlackOps de l'UMP au travail... et ça se voit

Un paste assez rigolo nous a été signalé. Il s'agit de celui ci. Il concerne la recrudescence de followers en carton de Nadine Morano sur Twitter (des comptes souvent créés à une seconde d'intervalle !). Oui l'UMP utilise bien un botnet de comptes Twitter, nous avons  déjà évoqué cette pratique il y a quelques mois. Mais à la veille d'élections, l'affaire prend tout de suite une tournure bien plus "grave".

Un paste assez rigolo nous a été signalé. Il s'agit de celui ci. Il concerne la recrudescence de followers en carton de Nadine Morano sur Twitter (des comptes souvent créés à une seconde d'intervalle !). Oui l'UMP utilise bien un botnet de comptes Twitter, nous avons  déjà évoqué cette pratique il y a quelques mois. Mais à la veille d'élections, l'affaire prend tout de suite une tournure bien plus "grave".

Un  parti politique qui utilise des faux comptes Twitter, créés de toutes pièces pour amplifier sa propagande, ça ressemble quand même à une manipulation de masse utilisant un procédé déloyal, qui d'ailleurs viole les conditions d'utilisation du service. Ce procédé est ici mis en évidence :

"Sur les derniers 2174 followers de nadine Morano 438 sont des comptes avec 0/1 tweet et/ou 0/1 follower ces 438 comptes ont été créés hier, avant-hier, avant-avant-hier,... doucement mais régulièrement".

Voilà comment les comptes de personnalités politiques qui tweetent des choses complètement insignifiantes se retrouvent tweetés et retweetés par des personnes qui n'existent pas, avec aux manettes des agences de communication peu scrupuleuses qui usent de procédés dignes de petits voyous. On parle de  BLACK SMO, pour Social Media Optimization.

Reflets.info devrait prochainement proposer un petit bot chasseur de faux comptes Twitter, amis politiques, vous...