Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Reflets poursuivi par Altice : la liberté d'informer menacée

Le groupe de Patrick Drahi tente de contourner le droit de la presse. Altice a des milliards, nous avons un site Web. Aidez-nous à défendre la liberté de la presse.

Technos

Sécuriser une communication VOIP avec ZRTP

Une fois n'est pas coutume, nous allons vous parler dans ces pages de sécurisation, de chiffrement et d'anonymisation de la voix sur IP. Vous avez probablement suivi du coin de l'oeil le flame d'hier entre l'ami Okhin et l'AFP, brillamment résumé par Skhaen ici. Vous savez probablement qu'il n'est pas du tout dans nos habitudes de faire de la publicité, encore moins quand il s'agit de nos propres solutions.

Édito
par bluetouff

AFP : existerait-il des choses que les journalistes ne savent pas ?

Bon nombre d'entre vous ont vu le « clash » qui a eu lieu entre l'AFP  (l'Agence France Presse) et des activistes suite à l'article « Homs  toujours pilonnée, des “blessés amputés” (militants) » (diffusée lundi à  08H50 GMT). Comme souvent, l'AFP (comme la plupart des médias) contacte un militant via le logiciel Skype, et l'annonce clairement dans son  article.

par Skhaen

Laurent Chemla : ils sont trop forts ces voleurs 2.0...

Vous aviez lu une interview de Laurent Chemla sur Reflets. Laurent, c'est un dinosaure du Net français. Et à ce titre, il a vécu toutes les époques de ce réseau. Depuis l'intérieur, mais aussi en tant qu'entrepreneur atypique. Il était donc, à nos yeux, impératif qu'il vienne donner son point de vue de "vieux con"© aux jeunes (et moins jeunes) qui assistaient à Pas Sage en Seine. Nous l'avons invité à raconter ce qui lui semblait intéressant. Sujet libre.

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

Référenceur Pro enlarge aussi ta socialitude

Nous vous parlions ce matin d'une base de données de spam à l'air suite à une malencontreuse omission, dans un fichier .htaccess doublée d'une demande à nos yeux non fondée de retrait de contenu. Particularité de notre spammeur, il vend des amis sur Facebook à des particuliers ou à des entreprises en mal de notoriété. Nous n'allons pas aborder ici le thème de la légalité des emails non sollicités, vu que l'on peut déjà trouver sur le net pléthore de documentation éclairée sur le sujet.

par bluetouff

Hubooster, droit de réponse, seconde couche, tout ça....

Suite à notre article de ce matin, nous venons de recevoir un email signé de la grande, l'unique, "équipe Hubooster », l'équipe qui enlarge ta socialitude sur Facebook... rien que ça. Cette "équipe" s'étonne de la "violence" de nos propos et nous demande de retirer notre article... ben voyons. L'équipe Hubooster souligne toutefois que si les emails de la rédaction de Reflets.

par Rédaction

Poursuite des grandes manoeuvres chez Amesys

Le 15 juin, la Lettre A expliquait à ses abonnés que Bull était peut-être en train de préparer une cession un tantinet déguisée de l'activité Eagle au... président d'Amesys, Stéphane Salies. Owni apportait des détails sur les acteurs du jeu de chaises musicales qui semble se préparer. Un bon moyen pour conserver un oeil, ou tout au moins de très bonnes relations avec la branche Eagle, même si l'on est forcé, pour des raisons d'image, de s'en défaire.

par Antoine Champagne - kitetoa

Le tour du monde en 80 jours... avec Amesys

Amesys est une agence de voyages sans pareil. Plonger dans les deals de cette entreprise, c'est faire le tour du monde à la vitesse de la lumière. Reflets s'est ainsi penché sur une activité ancienne de la galaxie Amesys : la vente de matériels permettant de recevoir ou envoyer des flux via satellite. Pour ce faire, Amesys disposait d'une société qui est désormais une simple marque : IPricot. Déjà à l'époque, Amesys IPricot vendait du matériel à des pays "exotiques".

par Antoine Champagne - kitetoa

Pendant que les pédo-terroristes se réunissent à PSES, chez Amesys, on fait une petite fête

Dans l'esprit des politiques, depuis que le réseau est accessible, il est infesté de criminels en puissance. Des pédophiles, des terroristes, des pirates... Il faut dire qu'un outil qui offre à chaque utilisateur une tribune d'égale puissance... et quelle puissance... c'est louche. Et même dangereux.

par Antoine Champagne - kitetoa

#LesDix : choisis ton camp camarade !

Le 15 mars 2012, Reflets s'interrogeait benoitement sur les motivations des dix salariés qui oeuvrent au développement et à l'installation d'Eagle dans des pays pour le moins peu amis du concept des Droits de l'Homme. Eagle est en effet installé à Doha, Rabat, Tripoli, on en passe... Ah, oui, n'oublions pas la France.  On y reviendra.

Dossier
par Antoine Champagne - kitetoa

Hadopi : serveur de test, config de test... dump des passwords de test

Une fois de plus, un internaute nous signale une application web de l'HADOPI qui n'aurait jamais du se retrouver accessible publiquement sur le Net. L'application en question est Ajaxplorer. Quand on se présente sur la page d'accueil, tout va bien puisque cette derniere demande quand même une authentification. Sauf que voilà, c'est surement de la faute à pas de chance, mais une fois de plus, le serveur web, probablement un serveur de test, est configuré avec les pieds.

par bluetouff

Amesys : l'étonnante prise de contrôle de Bull

La plainte de la FIDH qui est à l'origine de l'ouverture d'une information judiciaire visant Amesys pour  complicité d'actes de torture replace Bull sous les feux de la rampe.

Dossier
par Antoine Champagne - kitetoa

PSES 2012 : Black Rabbit is back from the intertubes

Bearstech, La Cantine, Reflets, La Région Île de France, Silicon Sentier, la Fonderie, Toonux, Ckab et Le Monde sont fiers de vous annoncer la 4e édition de Pas Sage en Seine, qui se tiendra du 14 au 17 juin 2012. Pas Sage en Seine 2012, 4e du nom, c'est maintenant dans moins d'une semaine. Cette édition, comme les précédente se tiendra dans le Passage des Panoramas, à la Cantine (Paris 2e).

par bluetouff

SCADA : attention, ça commence à devenir chaud

Il y a quelques temps, l'ami @fo0_ éveillait notre attention sur un hack un peu particulier d'un système SCADA survenu aux USA, à Springfield, Illinois. Des intrus se seraient introduits sur le système supervisant l'approvisionnement en eau de la ville. Compromettant d'abord le système d'information du constructeur, ils seraient ensuite parvenus à détruire une pompe a eau en jouant avec le système de monitoring, l'allumant et l'éteignant.

par bluetouff

Nadine, l'anonymat, les oiseaux et ta mère

Quand Nadine Morano coule une pré-retraite qu'elle n'aura pas volée, et bien elle s'emmerde Nadine. Et elle s'emmerde tellement qu'elle tweete des âneries. Elle n'aime pas l'anonymat Nadine, pour elle, les anonymes sont forcément lâches. Elle a donc une idée lumineuse (piquée à son collègue sénateur neuneu Masson), interdire l'anonymat sur Twitter...

Édito
par bluetouff

OpStayinAlive S01E03 : tu t'es vu quand tu héberges des contenus illicites ?

Précédemment dans OpStayinAlive : Gandi signale qu’une « plainte » à été envoyée au service « Abuse », par Merav Griguer, un avocate, à propos des données figurant dans le Whois de Kitetoa.com. Souci, les contacts (adresse physique et email) du Whois sont opérationnels. Mais alors pourquoi cette démarche ? Depuis 1997, Kitetoa.com a publié une flopée d’articles dont les contenus n’ont pas plu aux personnes ou entreprises concernées. C’est un euphémisme.

par Antoine Champagne - kitetoa

Le Spammeur - pour les geeks et sans commentaire

Pour une fois, ce sera un article sans commentaires. Juste quelques images pour faire rire les geeks. Nous allons vous parler d'un spammeur parmi d'autres qui inondent nos boites aux lettres tous les jours en nous expliquant que si l'on reçoit leur mail, c'est que l'on s'est abonné à je-ne-sais-quelle-liste alors que cela n'a jamais été le cas. Parfois, je prends 5 minutes pour voir si un "spammeur du jour" pourrait entrer dans la rubrique "le monde fou, fou, fou des admins" de Kitetoa.com.

par Antoine Champagne - kitetoa

Amesys, la justice et la morale

La récente ouverture d'une information judiciaire pour complicité de torture en Libye à l'encontre d'Amesys suite à la plainte conjointe de la FIDH et de la LDH a provoqué de nombreuses réactions dans la presse. Il était temps, il aura fallu quand même 7 mois entre la plainte et l'ouverture de l'information judiciaire.

par bluetouff

OpStayinAlive S01E02 : bonjour, vous avez un mail... Et quinze jours...

Précédemment dans OpStayinAlive : le registrar de Kitetoa.com envoie un mail pour prévenir d’une « plainte » concernant les données supposément erronées dans la base Whois. Kitetoa.com risque de disparaître des Internets. Armé d’un sens logique hors du commun, je me dis que si le mail de Gandi m’est parvenu, c’est que l’email de contact fourni fonctionne et que le souci ne vient pas de là. Ma théorie m’est confirmée par tous mes amis et d’autres membres de Kitetoa.com.

par Antoine Champagne - kitetoa

OpStayinAlive, S01E01 : Kitetoa, tu vas bientôt disparaître

Aujourd'hui est un jour de deuil pour tous les vieux croutons. Robin Gibb, la voix des Bee Gees s'est éteint. L'un des titres essentiels, de ceux qui marquent l'histoire d'un art à jamais tellement c'est kitsch, est Stayin' Alive. En mémoire de feu Robin Gibb, nous baptisons cette petite série d'articles "OpStayinAlive". Vous allez comprendre pourquoi. Le dimanche 26 octobre 1997, je me promène dans le VIIIème arrondissement de Paris.

par Antoine Champagne - kitetoa

Négligence caractérisée d'Anne Lauvergeon et de l'Etat : que fait l'HADOPI ?

Sous le règne de Nicolas Sarkozy, il y a eu espionnage industriel et espionnage industriel. Il y a eu celui qui était suivi de très près, au point qu’une entreprise pouvait envoyer une délégation à l’Elysée, exposer ses petits soucis d’espions chinois (toujours eux) et à la DCRI, rencontrer le sulfureux grand patron avant même qu’une procédure judiciaire soit ouverte. Et puis il y a ceux, ennemis du pouvoir, qui étaient laissés à la merci des pirates informatiques.

par Antoine Champagne - kitetoa