Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Reflets poursuivi par Altice : la liberté d'informer menacée

Le groupe de Patrick Drahi tente de contourner le droit de la presse. Altice a des milliards, nous avons un site Web. Aidez-nous à défendre la liberté de la presse.

Technos

Les pirates du Ministère de la Culture

L'affaire prête à sourire, révélée par Nikopik il y a quelques jours, des adresses IP d'institutions publiques sont mises en cause dans une sombre affaire de téléchargements illégaux. Et comme le téléchargement c'est du vol à main armée (source), ceci viendrait à confirmer un peu plus ce que tout le monde pense : l'Etat est le plus grand des voleurs. Continuons encore un peu dans la légèreté avec cette magnifique révélation du site 01net qui dévoile au monde que le site Pastebin.

par bluetouff

Les illusions d'optique des titres d'identité "sécurisés"

A la mi-décembre, le gouvernement a fait preuve d'une franchise inhabituelle. Environ 10% des passeports biométriques en circulation seraient des faux, selon un "dossier" qui a fait la une d'un grand journal d'investigation, Le Parisien. Un chiffre qui a fait l'objet d'un démenti du ministère de l'Intérieur.

par Jet Lambda

Quand la CNIL fait de la publicité pour le Deep Packet Inspection d'Orange

Incroyable et honteux ! Sur France Info, Sophie VULLIET-TAVERNIER, directrice des études, de l’innovation et de la prospective de la CNIL, fait ouvertement la promotion du service Orange Préférences, un service qui nous avait fait bondir car nous avions tout de suite reconnu ici l'usage, confirmé par Orange, du Deep Packet Inspection, une technologie particulièrement intrusive dont l'objet même est de lire la charge utile de vos correspondances.

par bluetouff

Amesys et la minute comique de Gérard Longuet

Notre ministre de la défense nous prend vraiment pour de gros niais. En réponse aux questions des parlementaires (allez courage encore 10 !

par bluetouff

ddlDig : cherchez et trouvez n'importe quel fichier

ddlDig est une extension pour Chromium (préféré) et Chrome visant à faciliter vos recherches de fichiers sur les sites de direct download. Il s'agit d'un petit outil très simple de recherche, réalisé par Reflets.info et il est avec l'extension PastedLeaks l'un des petits utilitaires composant le monkey toolkit de notre équipe. Si un fichier existe et est en ligne, à priori, avec ce petit plugin, vous devriez le trouver.

par bluetouff

Amesys : une enquête aurait été ouverte

Médiapart et Le Monde rapportent aujourd'hui que la parquet d'Aix-en-Provence aurait ouvert une enquête. Le parquet ne souhaite cependant pas commenter cette information pour le moment. Dans le collimateur, la vente d'un système de surveillance globale au régime libyen qui a servi, et c'est aujourd'hui une certitude, à traquer les opposants, tant sur le sol libyen qu'à l'étranger.

par bluetouff

HADOPI : la gadgetophrase de l'Elysée qui fait tâche

NiKopiK n'en finit plus de nous faire rire en ce moment. Entre les déboires de Monsieur Smith avec des conseillers Numericable qui racontent n'importe quoi à leurs clients et les pirates de l'Elysée, le NiKopiK envoi du lourd en ce moment. Et pour notre plus grand plaisir, l'Elysée lui répond ! On s'y est habitué, à chaque fois que l'Elysée appréhende Internet, c'est soit dramatique, soit très drôle, mais il y a une constante là dedans, c'est toujours ridicule et pathétique.

par bluetouff

Bridage des débits fibre 100 mégas : Orange l'opérateur Minitel HD

Et voilà qu'Orange s'érige en gardien de la morale et des bonnes pratiques des usages d'Internet... une fois de plus. Une fois de plus le fournisseur d'accès qui, comme les autres FAI, a fait sa publicité sur le "téléchargement illimité" de films ou de musiques (qui étrangement à l'époque où il fallait gagner des parts de marché n'étaient officiellement pas des contenus piratés) pose une restriction sur son offre fibre 100mégas.

par bluetouff

Surveillances

Kitetoa publiait pas plus tard qu'hier ce billet qui a fait débat concernant la vulgarisation des technologies de surveillance de masse du Net dont nous vous parlons tellement souvent sur Reflets.info. Nous vous en parlons d'ailleurs tellement que les articles en rapport avec ce thème représentent une écrasante majorité des publications de Reflets.

Édito
par bluetouff

#leweb : #Amesys, une entreprise innovante qui analyse (aussi) votre comportement

La guerre électronique est un secteur très prometteur, mais il est encore un peu trop futuriste. Il existe d'autres technos sympas chez Amesys que l'on peut plus facilement vendre à la RATP, aux polices municipales, et pourquoi pas ... aux entreprises, afin que ces dernières fliquent un peu mieux leur personnel. Il s'agit de solutions d'analyse comportementale, couplées à des systèmes de vidéo surveillance.

par bluetouff

Amesys : Kadhafi augmented

C'est une première sur Reflets.info, nous nous lançons dans le journalisme augmenté, tout ça à cause d'une vidéo publiée sur France TV, dans laquelle Bruno Samtmann, le directeur commercial d'Amesys, nous explique que si son entreprise a vendu un système d'écoute global à Kadhafi, c'est surement pour traquer du pédophile, du psychopathe, du nazi, ou du trafiquant de drogue Libyen... peut être même un mélange de tout ça.

par bluetouff

Les mystérieux screenshots d'Amesys : des écoutes sauvages en plein Paris ?

Amesys Glint Cat La publication des documents d'Amesys dans les Spy Files diffusés par Wikileaks révèlent de bien mystérieux screenshots. Le système d'interception global vendu à la Libye , on le savait, est tout à fait capable d'intercepter des communications sur les réseaux GSM. Pour en faire la démonstration, et l'illustrer dans une série de captures d'écrans, Amesys s'est visiblement adonné à quelques écoutes relativement sauvages.

par bluetouff

#TMGLOL : un DNS pour les DDoSser tous

On n'en finit de plus de se bidonner à lecture de l'assignation des fournisseurs d'accès Internet par TMG. Paul da Silva nous expliquait ici un scénario très drôle dans lequel les internautes français ne pourraient plus choisir leur serveur de résolution de noms de domaines (DNS). Cette perspective, un véritable scénario catastrophe, pourrait cependant marquer un épisode très comique de la guerre des internets de France.

par bluetouff

TMG apporte des solutions aux problèmes que la loi ne se pose même pas

Nous vous faisions hier un bref récapitulatif de l'indéniable potentiel comique de TMG, et de la volonté des ayant droit, à travers ses solutions, de porter des atteintes manifestes à la liberté d'expression... le tout évidemment, sous couvert d'une opacité qui ne peut être que coupable. Nous allons aujourd'hui regarder un peu plus en détail de quoi il retourne techniquement, car vous allez voir qu'une fois de plus, ça vaut son pesant de cacahuètes.

par bluetouff

TMG veut bloquer Telecomix !

Dans la page 84 du torchon qui sert d'assignation des fournisseurs d'accès Internet pour proposer le blocage des sites de streaming, les sites rezocitoyen.fr et werebuild.eu sont désignés comme des sites "liés aux mouvances libertaires et anarchistes". Je ne m'exprimerai pas concernant le site rezocitoyen.fr dont je ne connais pas les auteurs, mais concernant le site werebuild.eu ceci est une splendide connerie !

par bluetouff

TMG : cet ami qui voulait vous fliquer

L'été dernier, nous attirions votre attention, allant même jusqu'à apporter notre soutien à l'HADOPI (ça aurait du vous inquiéter venant de notre part), sur une dangereuse dérive annoncée des ayants-droit. L'HADOPI s'était d'ailleurs empressée de remettre tout ce petit monde à sa place.

Édito
par bluetouff

Hadopi et la Culture : y'a tromperie sur la marchandise

(Quand les débats font rage sur les vertus ou pas des Labs Hadopi et des solutions techniques, économiques pour protéger les artistes, on oublie de se poser la question de ce qu'est la culture. Petite tentative de remettre les choses dans un ordre qui ne plaira pas à tout le monde, même si Bluetouff l'a déjà très bien fait : une piqure de rappel ne fait jamais de mal) Télécharger des œuvres, c'est du vol ! La culture va disparaître !

par Yovan Menkevick

Megaupload : ce Mega Merdier Mafieux

Pour faire suite à l'article de cette nuit et aux réflexions de certains internautes sur Twitter et en commentaires à notre premier article et visant à prendre la défense des sites agréés par l'ARJEL qui diffusent leurs publicités sur le site Megaupload, nous sommes allés voir d'un peu plus près de quoi il en retournait exactement. Notre méthode est on ne peut plus simple puisqu'elle consiste à afficher le code source des pages web sur lesquelles se trouvent les scripts publicitaires.

par bluetouff

HADOPI vs ARJEL : attention ça va clasher chérie

A force de créer des "Hautes Autorités" pour tout et n'importe quoi, et souvent pour n'importe quoi d'ailleurs, on arrive forcement un moment à des paradoxes assez intéressants. L'interruption de l'accès au site Megaupload de ce soir qui a agité la Twitosphère, m'a amené à tenter une petite manipulation me conduisant à suspendre momentanément le bloqueur de scripts publicitaires de mon navigateur web.

par bluetouff

Les grandes oreilles libyennes d'Amesys écoutaient aussi les satellites

L'écoute des téléphones portables est une priorité des grandes oreilles. En France comme ailleurs. La typologie des réseaux de téléphonie mobile en font des cibles particulièrement simples à écouter (points de centralisation du trafic et absence de chiffrement). Dans l'histoire Amesys en Libye, il y a un petit rien du tout qui a échappé à tout le monde. Dans ses documents, Amesys précise qu'il peut écouter les téléphones Thuraya. Probablement une demande des Libyens.

par Rédaction