Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Antoine Champagne - kitetoa

Un Eagle d'Amesys en France... Mais pour quoi faire ?

Amesys, la Libye, le Maroc, le Qatar, tout ça, c'est très intéressant, mais en France... Existe-t-il un Eagle© en France ? La question a peut-être été posée par Paul Moreira dans son reportage et la réponse officielle tombera peut-être demain lors de la diffusion. Ce sera la surprise. En attendant, Reflets va apporter sa pierre à l'édifice. Selon l'article du Figaro concernant la Libye, il existerait un Eagle en France. Bien entendu, seul le journaliste du Figaro pourrait prouver cela.

Amesys, la Libye, le Maroc, le Qatar, tout ça, c'est très intéressant, mais en France...

Existe-t-il un Eagle en France ?

La question a peut-être été posée par Paul Moreira dans son reportage et la réponse officielle tombera peut-être demain lors de la diffusion. Ce sera la surprise. En attendant, Reflets va apporter sa pierre à l'édifice.

Selon l'article du Figaro concernant la Libye, il existerait un Eagle en France. Bien entendu, seul le journaliste du Figaro pourrait prouver cela. Le journaliste ne donne pas beaucoup de détails sur la finalité de cet outil ni sur sa localisation.

Selon l'un des sources de Reflets, il existerait un Eagle en France servant pour des trucs "légaux". C'est à dire encadrés par la Justice. Donc, à ce niveau, a priori, rien à dire. Toutefois, nous n'avons pas encore pu confirmer cette information.

En revanche, en compilant les informations récoltées grâce à DaHubbleVisionPowa, un outil de haute technologie développé par Reflets et qui permet d’écouter les communications téléphoniques, Internet, GSM, Fax et les pigeons voyageurs de la direction de Bull et d’Amesys, nous avons pu déterminer avec certitude qu'il existe un Eagle en France. La question est maintenant de savoir s'il y en a un, deux ou trois, celui évoqué par le Figaro, celui évoqué par notre source et celui que nous avons identifié et localisé (ce peut être le même pour les trois pistes).

Rappelez-vous, le ministre de la Défense, Gérard...