Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking

Société

La haine en partage

Les présidents, les politiques en général, les intellectuels, les chefs d’entreprises, tous tweetent désormais. Mais pas seulement. Une très grande partie de la population se répand sur les réseaux sociaux. Et comme nous l’évoquions dans cet article, les « dirigeants » tweetent souvent des contre-vérités qui sont patentes. Il n’est pas nécessaire d’être un expert en fact-checking pour prendre la mesure du mensonge généralisé qui se développe dans la projection digitale de nos vies.

par Antoine Champagne - kitetoa

Attentats : tels des lapins pris dans les phares

A chaque "attentat islamiste", le même scénario se répète. Les chaînes d'information télévisées se mettent à l'heure de l'information en continu et des centaines de millions d'européens assis devant leurs poste regardent des images de foule et de véhicules de police, de pompiers, alternées par des interviews de témoins du drame. Le tout est commenté avec le timbre de voix de circonstance, tandis que viennent analyser la situation — à l'antenne — des spécialistes de la "chose terroriste".

par drapher

Les vaccins : irrationalité française et faiblesse du discours

Du haut de mes quarante ans de médecine, je n’ai connu aucun accident lié aux vaccins. Un seul vaccin était dangereux, l’antivariolique. Il datait du dix-huitième siècle. Les derniers cas de variole en France ont fait seize morts à Vannes. Le germe avait été ramené par des militaires du Vietnam. La maladie tuait chaque année deux millions de personnes dans le monde. L’OMS l’a éradiquée, la vaccination a été interrompue.

Édito
par Le Doc

De la dystopie actuelle : par delà les apparences, avec Stiegler

  Réfléchir sa propre époque est une gageure, puisque l'histoire que nous tentons de comprendre est, par essence, en cours de construction. Pour autant, le présent n'étant que l'accumulation d'instants passés, il doit être possible de décrire avec suffisamment de recul — au delà des apparences et de l'illusion qu'il produit — sa réelle substance.

par drapher

Technologies à double usage : Bercy à l'origine de l'impunité d'Amesys

Vous n'avez probablement pas pu rater l'enquête publiée par Telerama qui marque le premier épisode d'une nouvelle saison de la Saga Amesys, également prolongée sur ces pages par le sort des 10, et l'asile politique de Philippe Vannier .

par bluetouff

Thierry Breton et l'asile politique de Philippe Vannier

S'il y a bien un patron d'entreprise qui a été carbonisé par la presse, c'est bien Philippe Vannier. Rassurons-nous, le patron d'Amesys, puis de Bull, l'homme qui a organisé la vente de systèmes d'écoutes massives à des pays fâchés avec les droits de l'homme, n'est absolument pas carbonisé auprès des autres patrons d'entreprises et des services de renseignement français.

par Antoine Champagne - kitetoa

Le pouvoir des mots

La puissance des mots n’est pas une vague idée de fils de pub. Mais ils usent et abusent pourtant de ce qui est une arme puissante. Les mots permettent d’exprimer la pensée. Si cette pensée est puissante, si les mots sont choisis avec soin, s’ils sont utilisés correctement, cette pensée va s’imposer au monde. Toutes les mutations essentielles de l’humanité se sont appuyées sur des mots. Les mots permettent d’exprimer la Vérité. Leur usage ne doit donc pas être galvaudé.

par Antoine Champagne - kitetoa

Un homme armé dans un spectacle d'enfants ? Normal...

Un flic armé, en civil, dans un spectacle de danse d’enfants en bas âge couvés du regard par leurs parents admiratifs ? C’est tout à fait possible et c’est même très bien comme ça. C’est en tout cas ce qui ressort d’une bafouille du maire UMP de Garches, Jacques Gautier, proche de Nicolas Sarkozy. Début mai, le frère d’un enfant qui sautille observe médusé un homme qui s’assoit dans la salle. Lorsqu’il pose sa veste, apparaît un pistolet à sa ceinture.

par Antoine Champagne - kitetoa

Premier procès contre la presse de la part de la République en Marche

C'est bien entendu tout seul que le parti dont le président de la république ne fait plus partie a décidé de poursuivre un journal. Une première pour ce quinquennat, qu'il faut donc saluer comme il se doit. La Lettre A avait passé en revue les Macron leaks pour en retirer, notamment, des enseignements sur les grands donateurs d'En Marche. Quatre articles avaient été publiés. La république en marche (REM) ne poursuit la Lettre A que pour un seul article. Celui sur les donateurs.

par Antoine Champagne - kitetoa

Les menstruations de la honte

Il n est pas très habituel de lire des choses au sujet de la contraception sur Reflets mais quand contraception cohabite avec sociologie, Reflets semble un bon lieu pour une telle réflexion. Il n'a certainement pas échappé à certains ou certaines d'entre vous que le stérilet hormonal Mirena est sous le feu des projecteurs et pas de la meilleure manière.

par Calypso

Les étranges déclarations de Gérard Collomb sur les victimes de pédophiles

Photo cc Arthur Empereur Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb a une façon très particulière de dédouaner le cardinal Philippe Barbarin. Ce dernier était accusé de ne pas avoir signalé à la justice des actes pédophiles de la part de prêtres. In fine le cardinal n'a pas été poursuivi, les faits étant prescrits.

par Antoine Champagne - kitetoa

A Vittel, le bien commun ne coule pas de source

Photo Harald Bischoff (CC) Franck Perry, premier adjoint (Finances et économie) au maire de Vittel, comparaîtra ce mercredi 26 avril devant le tribunal de grande instance d'Épinal, dans une procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité. Il s'agit d'une affaire d'usage de faux en écriture et d'escroquerie dans le cadre de son activité professionnelle. Le maire LR, Jean-Jacques Gaultier souhaite se faire élire député.

par Antoine Champagne - kitetoa

Aux chiottes les caméras !

“La com’, c’est plus c’que c’était. Sont d’venus cons ces salariés quand même”. Entre pâté et cornichons, ballon de rouge en main, le Directeur de Création nous joue l’air du “c’était mieux avant”. Figure-toi que y’a quelques temps, on allait faire une campagne pour du papier toilette. Alors moi, je propose de mettre des caméras dans les toilettes de l’agence pour voir quel usage font les gens du PQ. Normal. Faut bien se docu(l)menter avant de produire une créa. Non ?” J’écoute, atterré.

par Antoine Champagne - kitetoa

Samuel Laurent et son Décodex : une hystérisation idéologique du journalisme ?

Ce n'est pas en 140 caractères qu'il est possible de faire acte d'analyse et d'échanges constructifs sur un sujet tel que celui de la qualité et du contrôle de l'information. Il est par contre possible de se faire accuser de choses très désagréables en 140 caractères. Comme : faire le jeu de l'extrême droite, ou faire la "publicité d'un site" dans une brève satirique comparative, ou bien encore, de "réfléchir de la même manière que les adeptes de la théorie des reptiliens".

Édito
par drapher

Décodex : quand Le Monde s'habille en Pravda

Certains anti-Decodex y vont un peu fort, c'est vrai. Avec peut-être des idées derrière la tête pour une partie d'entre eux. Mais quand même, c'est drôle, non ? Décodex est un "grande aventure" instiguée par les décodeurs du monde, ces journalistes qui estiment que le fact-checking serait le Saint Graal du métier. Avant de parler du gros machin stalinien du Monde©, parlons du fact-checking.

Édito
par drapher

Philippe Vannier, l'oublié (pour l'instant) du scandale Amesys

On peut le tourner dans tous les sens possibles, lorsqu'une entreprise fait l'objet d'une instruction pour complicité de torture par un pôle dont l'intitulé est "génocide et crimes contre l’humanité, crimes et délits de guerre", cela fait désordre sur le curriculum vitae de son dirigeant. C'est exactement ce qui est arrivé à Amesys et Qosmos, respectivement dirigées par Philippe Vannier et Thibaut Bechetoille. Où en sont ces dossiers ouverts en avril 2014 ?

par Antoine Champagne - kitetoa

Une armée de clics ?

Arrêt sur Images (abonnement) nous l’annonçait le 5 décembre de cette année-là (il y a longtemps), l’armée française a lancé un site pour inciter les  djeunz à la rejoindre. Sous la forme d’une fausse émission de télé-réalité,  modeimmersion.fr nous racontait l’immersion de jeunes dans l’armée. Le site était réalisé en collaboration avec Skyrock, la radio desdits djeunz. Bref, de la com’ pure et dure.

par Antoine Champagne - kitetoa

Cadeau de fin d'année, un casier scolaire pour tous les marmots

Le ministère de l’Éducation nationale (MEN) use de méthodes déloyales pour imposer un nouveau fichier scolaire aux implications plus que sensibles. Le livret scolaire unique numérique (LSUN) est le dernier maillon d'un fichage méticuleux qui remet en selle le débat ouvert il y a 10 ans lors de la sortie fracassante du gros fichier des écoliers, Base élèves 1er degré (BE1D).

par Jet Lambda

Petit précis d'Amesys à l'usage de Bernard Cazeneuve

(Note : faites clic-clic sur les liens pour bien comprendre toutes les implications de cet article) Notre ministre de l'intérieur, Bernard Cazeneuve, est le champion du « pas de failles ». Pas de failles, ni dans la lutte anti-terroriste, ni dans la mise en place du fichier monstre TES.

par Antoine Champagne - kitetoa

BREAKING : des journalistes découvrent que leurs patrons ne sont pas des anges

Vous soutenez I-Télé ? Oui, vous savez, les gentils journalistes en lutte contre le méchant Bolloré qui tente d'imposer Jean-Marc Morandini à l'antenne... Il y a ces temps-ci une épidémie de journalistes qui découvrent que leurs patrons ne sont pas des anges et s'en offusquent publiquement. C'est du moins ce que le bruit médiatique nous laisse percevoir. Le premier gros "boum" s'est fait entendre avec le livre "Le monde libre" d'Aude Lancelin.

par Antoine Champagne - kitetoa