Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking

Société

Piratage de TV5 Monde (Acte 3) : grosses boites noires et sentiment de sécurité

Depuis le début de cette affaire, une question nous taraude : comment des pirates ont pu avoir accès à la plateforme de diffusion des programmes pour mettre dans le noir pas moins de 11 chaînes ? Si la compromission initiale n'est pas inintéressante, ce n'est pas elle qui éveille le plus notre curiosité, mais bien ce qui est venu dans un second temps et qui a conduit à la coupure des programmes.

par bluetouff

#PJLRenseignement : le pistolet qui tire dans le pied des politiques

Photo Flickr : https://www.flickr.com/photos/actualitte Comme nous l'évoquions hier, le pistolet à très gros canon et plein de munitions que François Hollande et Manuel Valls sont en train de s'acheter, le projet de Loi sur le renseignement, est aussi une arme défectueuse. Elle finit toujours par tirer dans le pied de ceux qui s'en servent.

par Antoine Champagne - kitetoa

François Hollande et Manuel Valls sur les pas de Zine Ben Ali, Mouammar Kadhafi ou Bachar al-Assad

Ils se compteront sur les doigts d'une main, les députés ou sénateurs qui s'opposeront au projet de Loi sur le renseignement, ce projet qui légalise tout ce qui était réalisé illégalement par les services jusqu'ici, selon les mots des partisans de ce texte. Bien entendu, ce simple aveu devrait faire dresser les cheveux sur la tête de nos parlementaires. Mais non...

par Antoine Champagne - kitetoa

La surveillance de masse induite par la loi sur le renseignement n'empêchera aucun attentat

(très très librement traduit de l'article de Bruce Schneier http://digg.com/2015/why-mass-surveillance-cant-wont-and-never-has-stopped-a-terrorist) Un des arguments les plus entendus de la bouche des défenseurs de cette loi est "si nous ne la votons pas, nous serons responsables du prochain attentat". Autrement dit "vous autres, opposants, vous faites les complices du terrorisme". L'argument porte, comme tous les arguments bassement populistes qui parlent aux tripes plutôt qu'à la cervelle.

par Laurent Chemla

Coups de barre sur la tête : on est foutus

Une fois n'est pas coutume, Reflets vous propose une petite chronique judiciaire à la manière des "Coups de barre" du Canard Enchaîné écrits avec brio par Dominique Simonnot. Lundi 23 mars, comparutions immédiates à Nanterre. Voici un jeune homme qui roulait avec son permis haïtien et qui commet une infraction. "Vous savez que vous risquez la prison pour cela ?" interroge la présidente. "Ah non mais j'ai compris,  je ne le ferai plus !

par Antoine Champagne - kitetoa

#PJLRenseignement : déjà-vu, leçons de l'Histoire et aruspicine

Il y a comme une impression de déjà-vu qui se fait jour avec le projet de loi sur le renseignement que le gouvernement français concocte. Pour une bonne raison : cela s'est déjà produit. Très récemment même. On pourrait croire que les leçons de l'Histoire auraient été tirée par les politiques. Ils ont vu les Etats-Unis appeler à l'union nationale après les attentats de septembre 2001. Ils ont vu les lois liberticides se mettre en place, comme le Patriot Act.

par Antoine Champagne - kitetoa

Censure et surveillance administrative : l'essence de la tyrannie

La tyrannie est toujours multiforme, et l'histoire ancienne ou plus récente est là pour nous le démontrer. Les récentes révélations du Figaro analysées par Reflets, si elles se révèlent exactes, sont un signal excessivement inquiétant de l'état du système politique et social dans lequel nous sommes désormais entrés.

par drapher

Une boite noire pour nous surveiller tous, mais une boite noire de gauche…

©IAN LANGSDON/EPA/MAXPPP Le rêve de Mouammar Kadhafi, celui de Bachar el-Assad, est en train de se matérialiser en France. Ce que Reflets dénonce depuis des années comme un vrai cauchemar, se met en place. Cerise sur le gâteau, c’est un gouvernement de gauche qui lui donne vie. Historiquement, ce qui différencie la gauche de la droite, c’est une valeur : l’humanisme. Déjà bien déglinguée, la voilà enterrée définitivement. Le Parti socialiste ne se remettra jamais de cette décision.

par Antoine Champagne - kitetoa

Deuxième mutation de la démocratie en vue

L'horreur des attentats de 2001 aux Etats-Unis avait déclenché un mouvement de balancier très perturbant (pour une minorité de personnes). Les Américains mauvais patriotes et suspects de toutes sortes de choses qui ne validaient pas les décisions de l'Administration Bush se retrouvaient au coeur de problèmes assez conséquents. Les étrangers qui refusaient les dérives de George Bush étaient classés dans le camps du Mal, probablement suspects de soutenir Al-Qaïda.

par Antoine Champagne - kitetoa

ALERTE : Libération pillé par Google !!! #Oupas

Le comique de répétition, ça marche toujours assez bien. Et le coup de "Google pille la presse", c'est un classique. Reflets avait déjà abordé ce sujet plusieurs fois. La presse, voudrait à la fois que Google la référence au mieux, lui envoie des millions de visiteurs clics et n'utilise pas ses articles pour faire venir des visiteurs sur les sites des journaux et autres radios ou télévisions. Cornélien.

par Antoine Champagne - kitetoa

Qosmos : tel est fou qui croyait prendre ?

Thibaut Bechetoille, PDG de Qosmos © extrait d'une vidéo de Tivipro.tv Le temps est à l'orage pour les patrons. La justice prud'homale vient de donner raison à deux lanceurs d'alertes. Le conseil de Prud'hommes de Paris a condamné UBS pour le harcèlement d'une de ses anciennes salariées, Stéphanie Gibaud, qui avait refusé de détruire des documents pouvant révéler l'existence d'un système d'évasion fiscale.

par Antoine Champagne - kitetoa

Alerte : les drones survolant Paris sont pilotés par des clowns maléfiques !

Si vous ne savez pas que des drones survolent Paris ces jours-ci, c'est que vous vivez dans une grotte en Afghanistan. La presse couvre ce non événement comme s'il s'agissait la dernière frasque de Nabilla l'accession au pouvoir de Marine Le Pen si les politiques avaient trouvé une solution à la crise financière si un OVNI avait atterri place de la Concorde.

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

François, si tu veux parler écologie, commence par t'intéresser à l'agriculture paysanne

François pense que l'écologie c'est réduire les émissions de CO2. Le problème majeur de la planète se trouverait donc résumé à cet effet de serre causé par ce satané gaz. Et tous les fonds (colossaux), toute l'énergie politique (très grande) vont donc se trouver concentrés dans cette unique préoccupation : réduire les émissions de gaz à effet de serre, de CO2, donc. Bien.

Édito
par Yovan Menkevick

Malaise moderne et réductionnisme intellectuel : les clés sont sous le paillasson

Pour l'observateur qui tente de prendre un peu de recul, cette époque est caractérisée par quelques notions fortes, dont l'une est le réductionnisme intellectuel. Petite tentative d'explication du syndrome post-moderne pouvant expliquer en partie le malaise généralisée de nos sociétés déclinantes, abrutissantes et toujours plus technologiques.

Édito
par Yovan Menkevick

Reflets publie Hell's r00ts (ebook)

Reflets.info a décidé de publier une série de livres. Dans les mois qui viennent, vous trouverez dans la rubrique "Ebooks" (en haut à droite du menu général du site) une sélection de livres. Après la publication d'un recueil de nouvelles, le deuxième ebook (au format PDF, ePub, MOBI ou ibook) est un roman, une sorte de techno-thriller publié par Kitetoa en 2000. L'histoire : un groupe mafieux décide de détruire le système capitaliste qui régit la planète pour son plus grand profit.

par Rédaction

Reflets publie 12 cigarettes (et autres nouvelles d'anticipation)

Des nouvelles, plus ou moins longues, mais qui toutes traitent d'un même sujet : le monde du XXIème siècle, la technologie et ses effets sur la vie humaine. 12 cigarettes est un récit étrange se passant dans un lieu que l'on soupçonne être un hôpital psychiatrique et qui pose la question du réel qui nous entoure et des possibilités de l'informatique quantique. Ma vie Google est une dystopie (contre-utopie) décrivant la journée standard d'un homme en 2035 entièrement googlisé…

par Rédaction

Le roi des mouches (1. Hallorave)

Le roi des mouches vous connaissez ? Non ? Alors prenez un peu d’acide, je vais vous en parler… Eric c’est le roi, sa majesté des mouches. Il vit dans le lotissement des sapins bleus, avec sa mère qui vient de divorcer pour la deuxième fois. Un soir d’automne, un chat, une mouche et un squelette se rendent à une rave, complètement défoncés au whisky et aux extas. Ce soir-là, Eric se tape Sal, la copine de Damien.

par Jenna Stinson

Humeur : toi aussi joue avec les valeurs de la République, et deviens un post-charlie

La liberté de Manuel, c'est de lire Charlie Hebdo. Mas si tu n'aimes pas Charlie, et prends la liberté de le faire savoir, fais gaffe : tu risques de te retrouver devant un juge pour apologie du terrorisme. Alors, quand la Ministre de l'Education nationale vient expliquer qu'il faut faire respecter les valeurs de la République, par l'autorité si nécessaire, chacun est en droit de se questionner. Imposer des valeurs ? Par la force ?

Édito
par Yovan Menkevick

En crachant sur leurs tombes

Si la France était Charlie dans les rues dimanche, elle semblait devenue Vichy, ce mardi dans tous les medias. Wolinski, Cabu, Charb et Tignous ne sont pas encore enterrés que déjà se pressent ceux qui ne peuvent même pas attendre pour marcher sur leurs tombes. Au symbole de la liberté d'expression qu'ils ont été, des Cameron, Fillon, Guéant et consors opposent déjà la surveillance généralisée, l'interdiction du chiffrement et l'abandon de nos libertés en échange d'une sécurité promise.

Édito
par Laurent Chemla

Devenus des Charlie, tout à fait sobres, ils...

Photo : PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP L'AFP décide de faire don à Reflets.info de la photo utilisée pour illustrer cet article. Ibrahim Boubacar Keïta, président du Mali, décide de ne plus poursuivre indûment des journalistes. Mahamadou Issoufou, président du Niger, décide de ne plus poursuivre indûment des journalistes ou de harceler des citoyens d'opposition.

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa