Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking

Politique

Histoire politique : tout dépend du point de vue (Fin)

— "Invocation priorité 1, Shiva" L'espace autour de lui commençait à se pixeliser, il fallait qu'il aille vite. Une voix masculine emplit l'espace, douce, au timbre neutre. — "Gardien Shiva, je vous écoute" L'orateur déglutit et lança dans un souffle : — "Rapport terrestre 32, estimation de la population globale" — "3 milliards 250 millions d'être humains répertoriés.

par Yovan Menkevick

Histoire politique : tout dépend du point de vue (3)

— "Les écrans ont envahi toute la sphère humaine au XXIème siècle. C'étaient majoritairement ces écrans qui diffusaient de l'information, appelées télévisions, ou permettaient de se connecter à un réseau numérique mondial avec des machines appelées ordinateurs. Dans tous les cas, l'humanité, dès le début de la deuxième décennies du XXIème siècle, dans sa grand majorité ne pouvait plus se passer des écrans.

par Yovan Menkevick

Histoire politique : tout dépend du point de vue (2)

— "Une dictature est un système politique totalitaire. Le terme dictature n'est peut-être pas le plus approprié pour caractériser les nations occidentales et leur organisation mondiale, l'ONU, mais je préfère l'utiliser par commodité, parce qu'il résume de façon pertinente le fonctionnement politique de cette époque. Le principe de la dictature est avant tout celui d'imposer une idéologie à la majorité. Une façon de voir le monde, de fonctionner en son sein, si vous voulez.

par Yovan Menkevick

Histoire politique : tout dépend du point de vue (1)

La salle de conférence était bondée. Plus de deux mille étudiants, dans un silence quasi religieux,  attendaient que l'orateur prenne la parole. Dehors, la tempête battait son plein, rageuse, empêchant tout être vivant de sortir des bâtiments — mais heureusement parfaitement protégés.

par Yovan Menkevick

Good evening, Paris

  https://www.scribd.com/doc/245823193/Lettre-d-elus-du-Tarn-au-prefet Lire l'article sur Mediapart qui révèle ce document Ainsi que : «A Sivens, un drame était inévitable»   Good evening, London. Allow me first to apologize for this interruption. I do, like many of you, appreciate the comforts of every day routine — the security of the familiar, the tranquility of repetition. I enjoy them as much as any bloke.

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

De la justice et de l'éthique

En 1994 j’observais ce qui allait devenir Internet. J’échangeais des mails avec des gens un peu partout dans le monde. Cela court-circuitait les barrières habituelles. Plus de chargé(e) de la communication, plus de secrétariat. Je basculais d’un monde organisé verticalement dans un monde auto-organisé horizontalement. Mon instinct me disait qu’une vision auto-régulée de la planète et de ses habitants n’était pas impossible dans un avenir plus ou moins proche.

par Antoine Champagne - kitetoa

Parti Socialiste : combien de divisions ?

Le Lab d'Europe 1 nous apprend que le Parti Socialiste enregistre une baisse historique de ses adhérents. Voilà une nouvelle qui n'étonnera pas grand monde, et surtout pas les les lecteurs de Reflets. L'article qui ne donne aucun chiffre sur le nombre d'adhérents renvoie également à un papier du Parisien faisant état d'une série de radiations. Le Parisien ne donne pas non plus le nombre des adhérents. Ce chiffre est-il secret ?

par Antoine Champagne - kitetoa

Hollande : un bilan de mi-mandale tout en nuances

C'est vrai que c'est un exercice très difficile que celui de laisser croire qu'on dirige un pays quand en réalité ce n'est pas le cas. Hollande n'est pas très bon dans cet exercice, il  a même tendance à se prendre les pieds dans le tapis. Et le tapis est souvent bien épais. Entre la courbe qui devait s'inverser, la boite à outil exceptionnel, la reprise qui était là, rien n'a été épargné à pépère qui continue à venir tenter de rassurer sur sa capacité à piloter le bateau.

par Yovan Menkevick

E-Archéologie : les ruines numériques de l'UMP à l'ère post Bygmalion

De temps en temps sur Reflets, nous aimons revenir à postériori sur des dossiers qui nous ont fait pisser quelques pixels... les "cold cases". Ce qu'il y a de bien avec les "cold cases" de l'UMP, c'est qu'il n'y a souvent même pas besoin de les passer au microondes pour les resservir chauds bouillants. Et comme on se sentait un peu l'âme de cyber archéologues la nuit dernière, nous sommes allés déterrer le cold case Bygmalion.

par bluetouff

Comment nos existences ont été industrialisées

Le gouvernement de l'Europe, s'il n'existe pas en tant que tel, est pourtant une réalité. Nos existences sont de plus en plus modelées par des lois, règles, normes,  issues des préconisation de la Commission européenne, validées par le Parlement européen, puis appliquées par les Parlements nationaux. Ce constat, en tant que tel, n'aurait rien de très inquiétant si les effets de ces changements étaient positifs.

par Yovan Menkevick

De quel terrorisme jihadiste nous ont parlé les députés et le gouvernement ?

A la lumière du cafouillage impliquant trois djihadistes supposés à leur retour en France, la question mérite d’être posée : à quoi sert une loi dont la mesure phare consiste à retirer le passeport aux apprentis terroristes si le système qui permet de les repérer dans les aéroports ne fonctionne que de manière aléatoire ? Et pourtant… La situation est, parait-il, grave. Très grave. Nous sommes en guerre, l'ennemi est à nos portes, il était temps d'agir sérieusement.

par Antoine Champagne - kitetoa

#HKProtest : comment accéder aux échanges des manifestants depuis n'importe où dans le monde

Quel organe de presse n'a pas vanté cette semaine cette application fantastique Firechat, qui plus est, française, oui monsieur ? Le Monde, Le Monde Informatique, on en passe. Tout le monde au garde-à-vous pour saluer cette app qui permet aux opposants à Hong Kong de "contourner la censure". Une vraie réussite française.

par Antoine Champagne - kitetoa

#FNCM2014 : la nausée culturelle

Aujourd'hui se tenait à Deauville la 3e journée du 69ème Congrès de la Fédération Nationale des Cinémas Français. Cette dernière s'inscrit dans un contexte particulier puisque l'HADOPI a aujourd'hui concentré de virulentes attaques. Mais à l'époque où nous, internautes, nous battions contre un texte de loi absurde et inapplicable (nous en avons aujourd'hui la preuve), nous avions la dignité de ne pas nous attaquer à des personnes.

Édito
par bluetouff

Les intriguantes déclarations de Bernard Cazeneuve sur le Deep Packet Inspection

A part les deux têtes à gauche et à droite du président de séance, la discussion sur l'article neuf du projet de loi pour le renforcement de la lutte contre le terrorisme à donné lieu à quelques incongruités. Notamment en ce qui concerne les explications techniques du ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, à propos des techniques de blocage des sites envisagées. Retenons principalement que le deep packet inspection est cher, intrusif, qu'il perturbe le trafic et qu'il ne sera pas utilisé.

par Antoine Champagne - kitetoa

Nathalie Kosciusko-Morizet est très écolo !

Reuters nous l'apprend cette information essentielle : "'l'ancienne ministre de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet a marqué lundi son désaccord avec Nicolas Sarkozy sur le débat épineux du gaz de schiste, que l'ancien président a relancé lors de son premier meeting de campagne pour la présidence de l'UMP". Qu'on se le dise, NKM est une écolo pur jus. Les trucs qui polluent, ce n'est pas pour elle. Oui. Mais non.

par Antoine Champagne - kitetoa

On est toujours le terroriste ou le barbare d'un autre...

Les membres de l'autoproclamé Etat Islamique sont assurément des barbares. Ils décapitent, harcèlent les femmes et utilisent la terreur comme arme. Soit. Le président de la république, François Hollande a expliqué, comme son premier ministre, qu'il fallait lutter contre ces barbares. La France, avec ses valeurs de tolérance, se doit d'être de ce combat. Soit. La France participe donc à la coalition mise en place par les Etats-Unis pour aller bombarder les barbares.

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

(Edito) Le monde ne va pas très bien : basculement de l'histoire ?

C'est une accélération sans précédent de la donne géopolitique mondiale qui vient de s'opérer en quelques mois, poussée en parallèle par de nouveaux événements économiques très alarmants. Tous les voyants sont au rouge, qu'ils soient militaires, politiques, sociaux ou économiques. Prenons cinq minutes pour réfléchir à "l'état du monde". Economie : la grande escroquerie ? La croissance du PIB européen est nulle ou presque.

par drapher

Un politique, ça trompe énormément…

  Et oui, nos "élites politiques" sont…comment dire…assez tranquilles, sûrs d'eux, et face aux problèmes concrets des citoyens, et bien, on peut penser qu'ils s'en amusent. Ou bien, sont-ce juste des gens qui n'ont rien d'autre à faire que s'amuser ? Bref, à chacun de se faire une idée et interpréter l'attitude de la Ministre de la Justice, ce matin, dans le studio de France Inter lors d'une question d'un auditeur.

par Yovan Menkevick

Drôle de monde où le règne du faux s'est généralisé

Si l'on en croit la presse et l'ex-compagne du président, François Hollande n'a aucun respect pour "les pauvres". Il les appelle les "sans dents". Tous les journalistes qui l'ont côtoyé savent bien que François Hollande est un adepte de l'humour. Mais là... Tout de même. Ne dépasserait-il pas les bornes? Est-ce vrai ? Ou pas ? Valérie Trierweiler a-t-elle inventé cette tirade pour assurer l'efficacité de sa vengeance ? Qui sait ? Et franchement... Quel intérêt tout cela a-t-il ?

par Antoine Champagne - kitetoa

Quand l'AFP fait du journalisme de données sans mise en contexte...

...et que tous les journaux enchaînent le copier/coller. Attention, voici une flopée de liens. Ne les cliquez pas tous, leur contenu est identique. Seul le titre change, probablement sous l'action d'un stagiaire estival. Le Monde : Qui sont les députés les plus assidus à l'Assemblée ?

Édito
par Un Jour Une Idée