Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking

Politique

Marisol, devine qui vient faire le djihad ce soir ?

En France, en 2014, l'information va vite. Très vite. L'info en continu permet presque de mater en "direct live" les morts ou les blessés de n'importe quel fait divers. Enfin, au moins les flaques de sang qui subsistent après le drame. Tout ça sans même avoir à bouger de son canapé (qui commence à être bien défoncé par les heures passées à subir de façon consentie le lavage de cerveau national).

Édito
par Yovan Menkevick

#LQDN va crever : la démocratie citoyenne peut la sauver

Reflets accueillait hier hier Jérémie Zimmermann, le co-fondateur de La Quadrature Du Net. Nous étions en radio, pour une émission consacrée au monde post-Snowden. Nous rappelions alors au micro, l'importance d'effectuer des dons à LQDN, et c'est peu dire : la Quadrature Du Net sera pliée, détruite, dissoute, écrasée, balayée début janvier si nous ne nous mobilisons pas tous pour financer l'association.

Édito
par drapher

Piratage de Sony : la Corée du Nord à l'origine de l'attaque ?

Kim et ses biatches Quel magnifique scénario de blockbuster ! Les hackers nord coréens qui font plier une major américaine japonaise de l'entertainment. L'armée du peuple qui fait front face à l'impérialisme américain japonais pour laver l'honneur souillé, par une production hollywoodienne du dieu vivant Kim Jong Un. La cible, Sony, est déjà connue pour ses systèmes informatiques poreux qui lui avaient valu des piratages à répétition avec des fuites massives de données.

par bluetouff

Désarmer la finance pour sauver la démocratie ?

L'observation attentive de l'évolution des systèmes socio-économiques des pays les plus développés — depuis les trente, et surtout les vingt dernières années — est riche d'enseignement. Le grand défi en cours n'est pas celui de l'emploi ou de la croissance économique, n'en déplaise aux décideurs politiques, mais plutôt le maintien d'un semblant de démocratie dans des sociétés modernes ultra-technologiques et génératrices d'inégalités sans commune mesure.

Édito
par drapher

L'autodestruction

Jusqu'où faut-il remonter pour trouver une politique publique qui bénéficie aux citoyens ? Sans même se cantonner à la France... Le résultat sociétal des décisions prises par les politiques et le secteur privé est, il faut bien s'y résoudre, pathétique. Les inégalités se creusent inlassablement, les citoyens se tuent à essayer de "gagner" leur vie. Gagner sur un plan financier, bien entendu, même s'il serait plus juste de parler de "survie".

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

On a retrouvé les divisions du Parti Socialiste !

Il y a quelques temps, Reflets vous parlait des adhérents du Parti Socialiste. Plus précisément, de la difficulté à obtenir du PS des chiffres précis. Nous évoquions le nombre d'adhérents figurant dans un listing disponible en 2006 sur le site du PS : 133 831 adhérents. Le 30 novembre 2014, au micro d'Europe 1, Jean-Christophe Cambadelis a lâché le morceau : ils ne sont plus que 60 à 70.000 à jour de cotisation. Une assez belle hémorragie de 50% depuis 2006.

par Antoine Champagne - kitetoa

La loi Veil a eu 40 ans : retour sur son histoire

Le 26 novembre de cette année, date anniversaire de l'ouverture des débats de la loi Veil de 1975, ce texte a été revoté de façon symbolique. Une façon d'assoeir cette loi une bonne fois pour toute et de faire taire les rumeurs quand à une probable remise en cause dans le droit fil de ce qui a été tenté en Espagne. Elle a été votée par 147 députés sur 150.

par Delphine Courel

Elections #UMP : et le gagnant est... Bozo le clown !!!

EDIT 2 : Normalement,un scrutin électronique, ça se passe comme ça : [embed]http://reflets.info/wp-content/uploads/Paragon_Web.mp4[/embed] Mais dans la vraie vie, ça se passe comme ça : EDIT 1 : Le vote des primaires de l'UMP a débuté.

par bluetouff

Jean-Jacques Urvoas : Qosmos et Amesys ne sont pas prestataires des services français

Il y a parfois des petits bijoux dans les vidéos de l'Assemblée Nationale. C'est le cas de cette retransmission de la "table ronde sur les libertés et les activités de renseignement" du 13 novembre 2014. Sont présents Jean-Jacques Urvoas et Jean-Michel Delarue. Le premier est président de la commission des lois et  président de la Délégation parlementaire du renseignement.

par Antoine Champagne - kitetoa

Le gouvernement lance un os à ronger : les retraites chapeaux

Il y a quelques temps, la presse découvrait que les banques françaises avaient quasiment toute un pied dans les paradis fiscaux. Ce qui est écrit en toutes lettres sur leurs sites Web depuis des lustres, dans Wikipedia pour chaque page consacrée à une banque, bref, on découvrait que l'eau mouille. Mieux, avec les LuxLeaks, tout le monde feignait de s'étonner que le Luxembourg soit une énorme machine à laver ou à cacher de l'argent. Etonnant pour qui a lu les oeuvres complètes de Denis Robert..

par Antoine Champagne - kitetoa

Histoire politique : tout dépend du point de vue (Fin)

— "Invocation priorité 1, Shiva" L'espace autour de lui commençait à se pixeliser, il fallait qu'il aille vite. Une voix masculine emplit l'espace, douce, au timbre neutre. — "Gardien Shiva, je vous écoute" L'orateur déglutit et lança dans un souffle : — "Rapport terrestre 32, estimation de la population globale" — "3 milliards 250 millions d'être humains répertoriés.

par Yovan Menkevick

Histoire politique : tout dépend du point de vue (3)

— "Les écrans ont envahi toute la sphère humaine au XXIème siècle. C'étaient majoritairement ces écrans qui diffusaient de l'information, appelées télévisions, ou permettaient de se connecter à un réseau numérique mondial avec des machines appelées ordinateurs. Dans tous les cas, l'humanité, dès le début de la deuxième décennies du XXIème siècle, dans sa grand majorité ne pouvait plus se passer des écrans.

par Yovan Menkevick

Histoire politique : tout dépend du point de vue (2)

— "Une dictature est un système politique totalitaire. Le terme dictature n'est peut-être pas le plus approprié pour caractériser les nations occidentales et leur organisation mondiale, l'ONU, mais je préfère l'utiliser par commodité, parce qu'il résume de façon pertinente le fonctionnement politique de cette époque. Le principe de la dictature est avant tout celui d'imposer une idéologie à la majorité. Une façon de voir le monde, de fonctionner en son sein, si vous voulez.

par Yovan Menkevick

Histoire politique : tout dépend du point de vue (1)

La salle de conférence était bondée. Plus de deux mille étudiants, dans un silence quasi religieux,  attendaient que l'orateur prenne la parole. Dehors, la tempête battait son plein, rageuse, empêchant tout être vivant de sortir des bâtiments — mais heureusement parfaitement protégés.

par Yovan Menkevick

Good evening, Paris

  https://www.scribd.com/doc/245823193/Lettre-d-elus-du-Tarn-au-prefet Lire l'article sur Mediapart qui révèle ce document Ainsi que : «A Sivens, un drame était inévitable»   Good evening, London. Allow me first to apologize for this interruption. I do, like many of you, appreciate the comforts of every day routine — the security of the familiar, the tranquility of repetition. I enjoy them as much as any bloke.

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

De la justice et de l'éthique

En 1994 j’observais ce qui allait devenir Internet. J’échangeais des mails avec des gens un peu partout dans le monde. Cela court-circuitait les barrières habituelles. Plus de chargé(e) de la communication, plus de secrétariat. Je basculais d’un monde organisé verticalement dans un monde auto-organisé horizontalement. Mon instinct me disait qu’une vision auto-régulée de la planète et de ses habitants n’était pas impossible dans un avenir plus ou moins proche.

par Antoine Champagne - kitetoa

Parti Socialiste : combien de divisions ?

Le Lab d'Europe 1 nous apprend que le Parti Socialiste enregistre une baisse historique de ses adhérents. Voilà une nouvelle qui n'étonnera pas grand monde, et surtout pas les les lecteurs de Reflets. L'article qui ne donne aucun chiffre sur le nombre d'adhérents renvoie également à un papier du Parisien faisant état d'une série de radiations. Le Parisien ne donne pas non plus le nombre des adhérents. Ce chiffre est-il secret ?

par Antoine Champagne - kitetoa

Hollande : un bilan de mi-mandale tout en nuances

C'est vrai que c'est un exercice très difficile que celui de laisser croire qu'on dirige un pays quand en réalité ce n'est pas le cas. Hollande n'est pas très bon dans cet exercice, il  a même tendance à se prendre les pieds dans le tapis. Et le tapis est souvent bien épais. Entre la courbe qui devait s'inverser, la boite à outil exceptionnel, la reprise qui était là, rien n'a été épargné à pépère qui continue à venir tenter de rassurer sur sa capacité à piloter le bateau.

par Yovan Menkevick

E-Archéologie : les ruines numériques de l'UMP à l'ère post Bygmalion

De temps en temps sur Reflets, nous aimons revenir à postériori sur des dossiers qui nous ont fait pisser quelques pixels... les "cold cases". Ce qu'il y a de bien avec les "cold cases" de l'UMP, c'est qu'il n'y a souvent même pas besoin de les passer au microondes pour les resservir chauds bouillants. Et comme on se sentait un peu l'âme de cyber archéologues la nuit dernière, nous sommes allés déterrer le cold case Bygmalion.

par bluetouff

Comment nos existences ont été industrialisées

Le gouvernement de l'Europe, s'il n'existe pas en tant que tel, est pourtant une réalité. Nos existences sont de plus en plus modelées par des lois, règles, normes,  issues des préconisation de la Commission européenne, validées par le Parlement européen, puis appliquées par les Parlements nationaux. Ce constat, en tant que tel, n'aurait rien de très inquiétant si les effets de ces changements étaient positifs.

par Yovan Menkevick