Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par bluetouff

La boite noire gouvernementale chez les FAI

Le GLINT, une boite noire traqueuse de barbus terroristes idéale pour les FAI, développé par la France pour la Libye de Kadhafi Ils sont devenus fous. Aujourd'hui le Figaro évoque un projet gouvernemental de "boite noire" chez les fournisseurs d'accès. Sans même parler de solution technique, on sent tout de suite que nous sommes en train de franchir la ligne rouge. Détection comportementale sur le Net : il s'agit toujours de faire la traque aux cyberbarbus, c'est pour notre bien.

Le GLINT, une boite noire traqueuse de barbus terroristes idéale pour les FAI, développé par la France pour la Libye de Kadhafi

Ils sont devenus fous. Aujourd'hui le Figaro évoque un projet gouvernemental de "boite noire" chez les fournisseurs d'accès. Sans même parler de solution technique, on sent tout de suite que nous sommes en train de franchir la ligne rouge. Détection comportementale sur le Net : il s'agit toujours de faire la traque aux cyberbarbus, c'est pour notre bien. Et comment on les détecte les comportements ? C'est assez simple, comme le disait le député Myard "il suffit de mettre de gros ordinateurs, les chinois l'ont bien fait" . Ces gros ordinateurs vont probablement opérer sur plusieurs niveaux. Tout commencera par des sondes capables de détecter sur les millions de connexions les connexions "suspectes"...peut être par dictionnaire, ou par des règles bien plus précises, on n'en sait rien, c'est ça le concept de la boite noire, vous n'en saurez rien et un comité Théodule assurera "sa bonne utilisation". Une fois suspectées, on pourra s'attaquer au layer 7, un peu trop gourmand pour du systématique sur l'ensemble de la population... ces connexions seront interceptées, dans l'intégralité de leur flux. Pas un clic n'échappera à la "boite noire", l'intelligence des machines au service de la misère démocratique, vous...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée