Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Antoine Champagne - kitetoa

L'ère des fous

Les huit années de George Bush risquent de nous sembler bien peu de chose, finalement. Huit années de prédation, de destruction systématique des équilibres internationaux, huit années plongeant le monde dans le chaos, nous pension avoir vécu le pire. La légalisation de la torture, les assassinats, les enlèvements, les prisons fantômes, un camp de concentration, tout cela nous avait atterrés. Quel bilan devra-t-on tirer dans quatre ans ?

Les huit années de George Bush risquent de nous sembler bien peu de chose, finalement. Huit années de prédation, de destruction systématique des équilibres internationaux, huit années plongeant le monde dans le chaos, nous pension avoir vécu le pire. La légalisation de la torture, les assassinats, les enlèvements, les prisons fantômes, un camp de concentration, tout cela nous avait atterrés. Quel bilan devra-t-on tirer dans quatre ans ? Donald Trump a remporté les élections dans un processus démocratique. Le voilà aux commandes de l'Etat le plus puissant de la planète et donc, potentiellement le plus destructeur. L'Amérique a élu un fou inculte et obscurantiste à sa tête. Les conséquences de cette décision sont inconnues mais il y a fort à parier qu'elles seront dévastatrices.

D'autant qu'en Russie, l'autre grande puissance, Vladimir Poutine ne vaut pas beaucoup mieux. Mégalomane, désir de toute-puissance, mépris des équilibres internationaux, va-t-en-guerre, il accumule également les signes inquiétants d'une forme de folie.

Que donnera la confrontation de ces deux égos démesurés ? Là aussi le pire est à craindre.

Plus près de nous, nous avons également Recep Tayyip Erdoğan qui se démène pour devenir un dictateur de première catégorie. Ce n'est plus le règne du faux, de l'inversion du sens comme sous George Bush, c'est le règne des fous qui s'installe doucement.

Reste la France dont la population est de plus en plus...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée