Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking

Monde

Les biens des militaires égyptiens cartographiés

Ahmed Saleh est blogueur et activiste égyptien. Il s'est livré à un exercice assez extraordinaire de cartographie, un recensement des biens des militaires égyptiens. Cette initiative, signe d'un changement bien en route en Égypte, est réalisée grâce à la magie du crowd sourcing. Les activistes égyptiens n'ont visiblement pas oublié le rôle joué par l'armée et poussent à une extrême transparence.

par bluetouff

Soudan, du pétrole et des idées de révolte

Le nouvel ami d’Internet s’appelle Omar el Bechir. Pendant une dizaine de jours, des scans de nmap sur une très longue liste d’adresses IP ont confirmé jour après jour que le Soudan manifestait dans l’indifférence générale puisque sans pouvoir communiquer vers l’extérieur. Le 7 juillet, Internet semblait de retour. Mais comment ce pays en est-il arrivé là ?

par Ju

#OpSyria (S05E02) : Opération Bebop Aloola.sy

Alors que Wikileaks continue de distiller au compte gouttes les mails de hauts dignitaires syriens, nous nous sommes nous aussi, intéressés, il y a plusieurs mois de ça, aux applications webmail du régime, plus particulièrement des webmails de la Syrian Computer Society. De nombreux trous de sécurité, issus de mauvaises pratiques d'administration, ont été trouvé.

par bluetouff

#OpSyria (Saison 5) : sur la piste des Fortigates syriens

Le Blue Cabinet de Telecomix, c'est l'observatoire des sociétés de surveillance électronique. Nous vous avions déjà parlé sur Reflets de la présence de Fortigates (appliance Fortinet) en Syrie. Nous soupçonnions cette entreprise d'avoir fourni du matériel utilisé pour du filtrage de contenus à grande échelle sur l'Internet syrien. On pourrait croire que les massacres mettraient un frein à l'exportation de ce genre de solutions par des entreprises occidentales, tout spécifiquement européennes.

par bluetouff

Al-Andalus (le mercredi c'est soufi)

Il fut un temps où le "travail arabe" était représentatif de qualité et de beauté (l'Alhambra de Grenade en Espagne , contruit entre le XIIIe et le XVe siècle, en est un bel exemple, parmi de nombreux autres). Aujourd’hui, pour cet épisode de "Mercredi c'est soufi", nous nous dirigerons vers le Sud. Nous allons passer le Sud de la France, traverser la chaîne des Pyrénées, et poursuivre encore plus au Sud en direction de l'Andalousie.

par shaman

Un juge américain a besoin de 11 pages pour expliquer ce qu'est un tweet

Suite à la lecture d'un  article d'une dépêche AFP publiée sur Libération et Le Monde, nous pouvons avoir maintenant la certitude que la justice américaine vient de pondre la meilleure documentation sur Twitter, un réseau social que nous affectionnons tout particulièrement à la rédaction de Reflets.

par bluetouff

Le mercredi, c'est soufi…

(Houla, qu'est-ce qu'il nous fait là, il a pété les plombs ou quoi ? Le soufisme ? Des trucs religieux, du bazar spirituel sur Reflets ? Non mais ça va pas là, oh ?) On se détend. On se calme. Ces extraits des "Récits des sages d'Orient", d'Idries Shah (éditions Le courrier du livre - collection soufisme vivant) ne sont pas ici pour effectuer un quelconque prosélytisme. Non, mais par contre ils parlent de façon très pertinente de beaucoup de choses qui nous intéressent.

par Yovan Menkevick

La NSA et l'Unité 8200 étaient à l'origine de Stuxnet

Nous avons plusieurs fois ici abordé le sujet de Stuxnet, un virus qui semblait cibler les systèmes de mesure et de controle des centrifugeuses de la centrale nucléaire de Natanz en Iran. L'objectif partiellement atteint du virus était de retarder, si ce n'est saboter le programme nucléaire iranien. Stuxnet avait agité la communauté de la sécurité car sa propagation, semble-t-il accidentelle, a donné lieu à des analyses minutieuses des plus grands experts pour en percer ses secrets.

par bluetouff

L'activisme, du Maghreb au Machrek

Mercredi 6 juin à 19h, Silicon Maniacs et La Cantine accueillent une rencontre ouverte avec douze blogueuses et journalistes du monde arabe. Journalistes dans de grands médias ou simple activistes, comment se sont-elles emparées des nouveaux outils de communication pour faire entendre leur voix ? Du Maroc au Yémen, peu de pays ont échappé aux soulèvements populaires du printemps dernier.

par bluetouff

Manifestations au Québec : la manipulation d'opinion en guise de démocratie ?

(Ce qui est chouette avec les sondages et enquêtes de tout poil, c'est qu'ils permettent de déterminer comment "penser juste". Pour tout dire, le "penser juste" est en fait le "penser majoritaire". Nos démocraties occidentales sont ansi faites, c'est la majorité qui a raison.

par Yovan Menkevick

Piratage de DVD aux USA : papi fait de la résistance

Cette histoire est symptomatique et cruelle pour l'industrie du divertissement, ceux que l'on appelle les "ayant droits" par chez nous. Imaginez qu'un papi de 92 balais, Hyman Strachman, vient de se faire prendre la main dans le sac par les services de répression des fraudes américains : ce super patriote copie les DVD des grand films hollywoodiens depuis 8 ans et les envoie par la poste aux Boy's coincés en Afghanistan ou en Irak.

par Yovan Menkevick

En Espagne, le changement risque de provenir des gens…

(et pas d'un politicien aux allures débonnaires qui promet de faire à la place de tout le monde…) Cette vidéo date d'hier soir, le 12 mai 2012. Le changement viendra peut-être d'Espagne, le pays du chorizo, plutôt que du pays de Flamby, là où "moi président" demande au "peuple" de rester bien calme puisqu'il va "tout faire bien" pour que "tout aille pour le mieux dans le meilleur des mondes". En tout cas, on aimerait voir ça chez nous, isn't it ?

par Yovan Menkevick

Fukushima : le début de la catastrophe, c'est maintenant

La crise économique européenne, les présidentielles en France, il n'en faut pas plus pour que nous en oubliions la catastrophe de Fukushima de mars 2011. Pourtant, la crise est loin d'être terminée, c'est même tout le contraire. TEPCO ajoute à la malchance ses boulettes et le risque d'assister à une catastrophe sanitaire majeure, loin d'être écarté, devient petit à petit une effrayante réalité.

par bluetouff

Néo-luddites de tous les pays...

A l'époque, c'était un certain Jacques Vaucanson qui œuvrait dans leurs dos. Ce "prototype" de l'ingénieur, expert minutieux et dominant, fut nommé "inspecteur des manufactures  de soie" trois ans plus tôt. Il était chargé de s'inspirer des méthodes ancestrales des artisans, de les modéliser par de savantes formules, pour pouvoir les retraduire de manière reproductible. Un ingénieur avant l'heure...

par Jet Lambda

Ethnocentrisme : simplifier le monde, c'est cool…

(Beaucoup de discussions autour de la Syrie, entre autres, mènent à penser que l'analyse du monde qui nous entoure est souvent faite à travers des filtres qui altèrent notre capacité à comprendre ce qu'il s'y passe, au delà d'apparences simplifiées. L'un de ces filtres a un nom et se nomme l'etnocentrisme.

Édito
par Yovan Menkevick

La difficile gestion du conflit syrien par les media

Autant l'admettre tout de suite, je fais partie de ces média qui pensent tous la même chose, ne voient qu'un coté de la situation et se font un exercice de brasse coulée dans la compte de fée qui présente les gentils démocrates contre le méchant Assad. « Les média » n'en sont pas arrivés là par hasard. D'abord il y a eu un engouement massif et général pour ne pas regarder ce qui se passait en Syrie.

par agregoire

Abdallah Senoussi, le "client" d'Amesys arrêté

Abdallah Senoussi a été arrêté la nuit dernière à Nouakchott en Mauritanie. Ancien chef des renseignements militaires Libyens, Abdallah Senoussi était réputé être le deuxième homme le plus dangereux du pays. Condamné par contumace en France pour son rôle dans l'attentat du DC10 qui avait couté la vie à 170 personnes, comme le révélait le reportage de Paul Moreira diffusé cette semaine sur Canal+, il était aussi le client privilégié d'Amesys, le donneur d'ordre, le chef de projet  côté libyen.

par bluetouff

Syrie, une balkanisation en marche ?

(Ou comment le printemps arabe syrien est devenu désormais une guerre civile aux enjeux géo-stratégiques, confessionnels et politiques très complexes. Situation à manipuler avec des pincettes…)   Toute cette sinistre affaire syrienne rappelle les deux guerres des Balkans. Plus particulièrement celle du Kosovo de 1999 et son traitement médiatique pitoyable. Propagande. Le mot est lâché et il n'a été accepté que plusieurs années après, dans l'indifférence générale.

par Yovan Menkevick

Syrie : Exploit revolution for fun and profit

Dès la première stupeur du "Printemps Arabe" passée, les regards experts ont commencé à se tourner vers les différents pays de la région. Alors que l’Égypte prenait le relais de la Tunisie en attirant sur elle tous les projecteurs médiatiques internationaux, les géopolitologues et autres experts de la scène moyen-orientale ont commencé à analyser pays par pays tentant de déterminer qui serait le prochain sur la liste.

Édito
par shaman