Journal d'investigation en ligne
par Yovan Menkevick

#Climat : saurez-vous résoudre l'énigme de la #NASA des graphiques de #Reykjavik ?

C'est une énigme Internet intéressante, qui mérite que l'on se penche dessus. Cette énigme se situe au niveau des graphiques du GISS (Goddard Institute for Space Studies) de la NASA à propos de la station météo de Reykjavik, en Islande. Figurez-vous que le graphique donnant les variations de températures de cette station météo débute en 1942 et donne ça : Ce graphique peut être consulté ici : http://data.giss.nasa.gov/cgi-bin/gistemp/show_station.cgi?

C'est une énigme Internet intéressante, qui mérite que l'on se penche dessus. Cette énigme se situe au niveau des graphiques du GISS (Goddard Institute for Space Studies)de la NASA à propos de la station météo de Reykjavik, en Islande. Figurez-vous que le graphique donnant les variations de températures de cette station météo débute en 1942 et donne ça :

Ce graphique peut être consulté ici : http://data.giss.nasa.gov/cgi-bin/gistemp/show_station.cgi?id=620040300000&dt=1&ds=14

Rien de bien excitant, si ce n'est qu'on voit que certaines années sont manquantes, et que la moyenne des températures fluctue, mais se met à fortement croître au milieu des années 80 pour monter à des sommets après 2000. Normal, ça chauffe, dit-on à la NASA.

Mais un problème survient si l'on s'amuse à changer l'identifiant de fichier pour aller taper dans d'autres données existantes sur le site de la NASA, mais toujours donnant les relevés de température de Reykjavik. Par exemple, il est possible de voir le premier fichier de données (ID=1), antérieure à celui publié ci-dessus ID= 14). Allons-y :

http://data.giss.nasa.gov/cgi-bin/gistemp/show_station.cgi?id=620040300000&dt=1&ds=1

Ce fichier de données pour la station de Reykjavik mis en graphique est surprenant :

Oups ! Les données manquantes étaient les années 1940 et 41. Et puis l'année de départ n'est plus 1942, mais 1901. Etrange. Surtout que l'on remarque que d'un seul coup, l'interprétation du graphique n'est plus la même : vers 1928 il y avait une moyenne de températures comparables à la fin des années 90, et puis les deux années très hautes ont disparu dans le graphique ID=14, particulièrement 1941. Puisue le graphique ne démarre qu'en 42. Mais elles sont aussi importantes, ces températures, que celles de 2003, et sont consécutives ! 6,29°c pour 1941 et 6,32°c pour 2003. Serait-ce une erreur ? Tapons un id=2 pour aller se connecter à un nouveau fichier de données :

http://data.giss.nasa.gov/cgi-bin/gistemp/show_station.cgi?id=620040300000&dt=1&ds=2

C'est à peu près pareil, mais c'est toujours un cauchemar pour les ingénieurs de la NASA qui cherchent un graphique qui démontre l'augmentation de la température liée à l'activité industrielle et les rejets de CO2 en hausse :

Il n'y a rien en ID 3 à 11, puis une nouvelle tentative en ID 12 donne :

http://data.giss.nasa.gov/cgi-bin/gistemp/show_station.cgi?id=620040300000&dt=1&ds=12

Ca y'est, même si le graphique débute toujours en 1901, il commence à manquer des données gênantes. Et bizarrement ce set de données ne donne plus les années 40 et 41 à plus de 6°.

L'ID 13 ne change pas grand chose mais rapproche du graphique final :

http://data.giss.nasa.gov/cgi-bin/gistemp/show_station.cgi?id=620040300000&dt=1&ds=13

Et pour le plaisir, remettons le dernier graphique :

Et voilà le travail.

Si aujourd'hui, vous recherchez la station de Reykjavik pour connaître l'évolution de ses températures, sur cette page http://data.giss.nasa.gov/cgi-bin/gistemp/find_station.cgi?dt=1&ds=14&name=Reykjavik vous aurez ça, et uniquement ça :

Cette station n'a donc commencé ses relevés, selon la NASA, qu'en 1942, et en plus, ils ont des années à blanc. Ces Islandais ne sont pas très bons, semble-t-il. Pourtant, l'histoire de l'Islande nous apprend, dans un ouvrage intitulé Climate of Iceland, que les relevés continus ont débuté au XIXème siècle.

Peut-être, la station météo de Reykjavik n'est alors pas montée ? C'est vrai, elle ne se monte qu'un peu plus trad. Mais pas en 1942. Non, en 1901 :

17 stations en 1901 en Islande, quand même.

La NASA ne rend pas justice au travail des Islandais, c'est un fait.

Mais l'énigme des différentes versions de jeux de données et la conservation seule d'un jeu de données ne débutant qu'en 1942, avec une station météo référencée comme telle sur le site du GISS laisse songeur. Une énigme. Si les lecteurs de Reflets ont une idée…

0 Commentaires
Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée