Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par bluetouff

Wassenaar, la pseudo dualité des armes électroniques et l'hypocrisie internationale

Dans la masse de données fuitées suite au piratage de la société italienne Hacking Team, un petit document, d'apparence assez anodin, devrait nous fournir une base de réflexion sur l'immense hypocrisie qui entoure l'exportation d'armes électroniques, considérées en droit international comme des technologies "duales".

Dans la masse de données fuitées suite au piratage de la société italienne Hacking Team, un petit document, d'apparence assez anodin, devrait nous fournir une base de réflexion sur l'immense hypocrisie qui entoure l'exportation d'armes électroniques, considérées en droit international comme des technologies "duales".

Ce document est une simple lettre à destination des douanes, spécifiant que le produit exporté par Hacking Team, une arme électronique offensive, est faite dans les règles de l'art, conformément aux traités internationaux en vigueur et aux règlements européens. Le produit vendu est son système d'intrusion, le pays, c'est le Kazakhstan.

Document de Hacking Team pour l'exportation d'un Remote Control System au Kazakhstan

Beaucoup de textes qui au final ne posent aucune restriction, aucune sanction , à l'exportation de ce type de matériels et de logiciels.

Pour une entreprise d'un pays signataire des arrangements de Wassenaar, il suffit donc de mentionner dans sa déclaration que la marchandise ne va pas atterrir en Iran ou en Corée du Nord... enfin ça c'est en théorie.

Signalons au passage qu'exporter des technologie de surveillance du Net en Corée du Nord est en soi une absurdité, attendu que les nords coréens n'accèdent pas à Internet mais à un réseau ultra centralisé où la surveillance a...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée