Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Édito
par drapher

Djihad et terrorisme : analyser les discours propagandistes

Le leader de l'Etat islamique, Abou Bakr al Baghdadi, affirme, dans une déclaration qui lui est attribuée jeudi, que son "califat" gagne du terrain dans le monde arabe et appelle ses partisans à allumer les "volcans du djihad" dans plusieurs pays, dont l'Arabie saoudite.

Le leader de l'Etat islamique, Abou Bakr al Baghdadi, affirme, dans une déclaration qui lui est attribuée jeudi, que son "califat" gagne du terrain dans le monde arabe et appelle ses partisans à allumer les "volcans du djihad" dans plusieurs pays, dont l'Arabie saoudite. /Capture d'écran du 5 juillet 2014/REUTERS

A l'heure des spots télévisuels gouvernementaux pour prévenir la radicalisation des jeunes Français (c'est-à-dire tenter d'éviter qu'une partie de la jeunesse bascule vers un extrémisme religieux menant au djihadisme), de nombreux signaux laissent entrevoir une forme plus ou moins subtile de propagande au sein de nombreuses sphères de la société. La guerre des propagandes a débuté, et ne pas se préoccuper de ce qu'elle véhicule en termes d'influence des esprits, ce qu'elle modifie dans la société,  est préoccupant. Photographie de la lutte d'influences en cours. Et de ses effets.

Le Califat

Ce qui est appelé ISIS dans le monde anglo-saxon, ou encore "Syrak" par les forces d'interventions américaines, Daech par les responsables politiques...