Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking

Monde

L'option El Salvador

L'ambassadeur Américain en Syrie, Robert Stephen Ford, aurait été en charge du recrutement d'escadrons de la mort pour aller affronter les forces de Bachar El Assad en Syrie. Ces mercenaires seraient, selon le site Opinion Maker, affiliés aux branches Afghannes, Tchétchènes, Iraquiennes et Yemenites d'Al Quaeda.

par bluetouff

Reflets et BlueCoat : une histoire d'amour est née

Cet article va être très court et relativement factuel. Nous ne le commenterons même pas... pour le moment. Nous laissons le loisir aux techniciens de le comprendre. Pour les autres, sachez que Reflets est bien sous surveillance des machines de BlueCoat (qui selon les intéressés n'existent pas) et est fort probablement désormais filtré en Syrie. Barbara ? Tu m'entends ? $ cat |grep 82.137.200. reflets* reflets.log:82.137.200.

par bluetouff

#OpSyria : Why #BlueCoat lied ?

For a few days, Reflets has been looking forward an official denial of the presence of filtering appliances in Syria. Their website  did not mention the torrential articles published after our revelations. Neither in the "Press Release", for a denial, nor, - of course - in the "Blue Coat in the News", while BlueCoat was the object of many articles about the presence of its appliances in Syria... Fair enough. But we could have at least expected a disclaimer, a tricky catchphrase.

par Rédaction

Indignés : révolution constitutionnelle 2.0

Quelle est cette démocratie contenue dans la nouvelle constitution ? La démocratie parlementaire est toujours de mise en Islande avec cette nouvelle constitution, mais elle réduit le nombre de députés, les force à rendre publiques leurs relations avec des intérêts privés, les oblige à une présence d'au moins 50% pour valider un vote. La constitution proposée s'appuie sur les abus de la dernière décennie ayant mené au désastre de 2008.

par Yovan Menkevick

#OpSyria : pourquoi #BlueCoat a menti ?

Depuis quelques jours, Reflets guettait un démenti officiel de BlueCoat sur la présence d'appliances filtrantes en Syrie. Leur site corporate ne mentionnait pas les trombes d'articles parus après nos révélations. Ni dans la rubrique "Press Release", pour un démenti, ni, bien entendu dans la rubrique "Blue Coat in the News" alors que BlueCoat a fait l'objet de pas mal de papiers sur la présence de ses appliances en Syrie... C'est de bonne guerre.

par Rédaction

Deep Packet Inspection : Orange souhaite vous espionner avec votre consentement

Ça pouvait difficilement mieux tomber.

par bluetouff

Insight into Syria: Part 2/3: Economy, Weaponization and Civil War

Following the detailed description of the Syrian security forces, this second part is a continuation of the interview of a Syrian citizen now living in the European Union. The first part showed how developed are the Syrian intelligence services (Mukhabarat), both inside the army and inside the police. They are divided into many branches that watch each other in addition to keeping a constant eye over the civilian population.

par KheOps

Insight into Syria: Part 1/3: Security Forces Organization

A Syrian citizen, now living in the European Union but still having strong contacts with his homeland through friends and relatives, answered to a set of questions about the country's situation. This person's identity is not revealed for obvious reasons. This first - out of three - part will provide the reader with particularly accurate details on how the Syrian so-called security forces are divided, subdivided and kept under the regime's control. There we go.

par KheOps

Pas besoin d'avoir un gouvernement pour prendre des décisions stupides

La Belgique vient de nous démontrer cette semaine qu'on a franchement pas besoin d'avoir un gouvernement pour prendre une décision particulièrement stupide : le blocage de The Pirate Bay. Mais la stupidité de la décision n'a d'égale que la débilité des modalités techniques de cette mise en place, à savoir un bon vieux blocage DNS opéré par les fournisseurs d'accès Internet.

par bluetouff

#OccupyWallStreet : ils sont toujours là...

Il y a eu un tournant dans le message diffusé par le magazine Adbusters. Depuis des années, ce journal réalisé par des pros du secteur expliquait à qui voulait bien le lire que la pub rend con, qu'elle abolit l'esprit critique, qu'elle fait prendre des vessies pour des lanternes. Et puis un jour, Adbusters a commencé à appeler à une révolution des esprits : oui on peut changer le monde. Et oui, il faut le faire. Pendant ce temps, sur le Web... Arrivait un mouvement : Anonymous.

par Antoine Champagne - kitetoa

#OpSyria : Syrian Censorship Logs (Season 3)

OpSyria Saison3, c'est une publication massive des journaux de connexions à des sites censurés en Syrie. Telecomix, FHIMT et Reflets.info les livrons bruts, tels que nous les avons trouvés en libre accès, grâce à une entreprise américaine, Bluecoat.

par bluetouff

Bahreïn : silence assourdissant sur des violations des droits de l'homme

Tiens... Où est passé le tout puissant Nicolas Sarkozy, pourfendeur de tyrans, libérateur des peuples ayant de justes aspirations à plus de Démocratie ? le peuple de Bahreïn est actuellement l'objet d'une répression particulièrement abjecte. Bien sûr il doit y avoir de la torture basique, bien sanglante. Mais il y a aussi celle qui repose sur le Droit. Comment ? Simple.

par Antoine Champagne - kitetoa

#OccupyWallStreet : les Etats-Unis renouent avec les bonnes pratiques de George Bush

Allez, petite séquence de retour en arrière car si les plus vieux se souviennent, les plus jeunes peut-être pas. Il y a quelques années, le monde entier (sauf Villepin, étonnamment) suivait aveuglément George Bush dans ses délires et ceux des faucons qui l'entouraient. L'ancien président américain plongeait le monde dans un sacré chaos et transformait irrémédiablement la démocratie en autre chose.

par Antoine Champagne - kitetoa

Chef, qu'est-ce qu'on fait ? Les Indignés, ce sont des collègues...

Cas de conscience et grattage de tête en perspective pour les policiers, modèle tape-dur, qui ont probablement dû superviser cette manifestation d'Indignés portugais. Les indignés, Nicolas Sarkozy sait accueillir... à coup de gaz lacrymo, tout comme son copain Barack Obama avec les Indignés de Wall Street. Au Portugal, si l'on en croit ce reportage de Euronews en espagnol, les Indignés du jour à Lisbonne, étaient... des policiers... Chef, chef, comment on fait ?

par Antoine Champagne - kitetoa

Damascus, the Monopoly game and the international sanctions

Counterfeiting a devaluated currency that almost nobody wants seems to be a strange idea. But there is someone who must be gaining from this, although it is certainly not the average Syrian banker. Europe is preparing to adopt a new round of sanctions to limit the Syrian regime’s options.

par Ju

Egypte : Ya de l'arnaque dans l'air

La révolution égyptienne ça vous dit quelque chose ? C'était il y a à peine six mois. A cette époque, dans le pays des pyramides et des pharaons, des croisières et de Claude-François, des évènements avaient réussi à capter l'intérêt de nos repus médias nationaux. Vous devez vous souvenir de ces images ? Des meutes de populace armées de pierres s'affrontant, des chameaux fonçant dans la foule, cavaliers sabre au clair. Des images marquantes.

Édito
par shaman

La démocratie parle aux Indignés : tu l'as vue ma grosse bombe lacrymo ?

Reflets a déjà longuement disserté sur la manière dont les pouvoirs démocratiques répondaient aux légitimes interrogations pacifistes des Indignés. Alors qu"ils se pressaient pour être sur la photo avec Stéphane Hessel, alors qu'ils saluaient les aspirations à plus de liberté, plus de démocratie des mouvements du printemps arable, les mêmes politiques ont rapidement envoyé les forces anti émeute "régler" le "problème" des Indignés lorsqu'ils ont débarqué dans leurs villes.

par Antoine Champagne - kitetoa

Damas, le Monopoly et les sanctions

Quelle étrange idée ! Fabriquer une monnaie quasi dévaluée dont personne ne veut. Y aurait-il quelques personnes que cela aiderait ? Il faut dire que pour le banquier syrien moyen, ce n’est pas vraiment la joie. D’abord, l’Europe s’apprête à adopter de nouvelles sanctions visant à asphyxier un peu plus l’Etat Syrien. Outre l’interdiction de nouveaux investissements pétroliers -les anciens ne sont pas menacés-, la Banque centrale de Syrie ne peut plus se fournir en billets et pièces.

par Ju

Troupes françaises au sol en Libye : nouvelles révélations

Mince, voilà qui risque bien d'écorner le mythe que Nicolas Sarkozy essaye à grand peine de construire sur son rôle de sauveur en Libye : une conversation téléphonique entre un commandant militaire de Misrata et le porte parole militaire du Conseil National de Transition (CNT), le colonel Ahmed Bani, laisse entendre qu'il y aurait bien eu des troupes au sol en Libye, en totale contradiction avec le mandat de l'ONU.

par Antoine Champagne - kitetoa

#OpSyria : revue de presse

La publication de l'article décrivant la tentative de prise de contact avec les syriens a engendré des échos dans la presse francophone et internationale, qu'elle soit spécialisée ou non. Petite revue de ces  échos et critique des erreurs qui ont été relevées. Ce bruit médiatique était voulu.

par KheOps