Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Édito
par Yovan Menkevick

Si tu #likes la #planète, la #COP21 et que tu es contre le #CO2 : dis merci à Al #Gore (1)

Al Gore restera dans les annales de l'histoire. Cet Américain a eu plus d'influence sur l'ensemble des fonctionnements économiques et politiques qu'un Einstein ou un Churchill, le tout sans prendre aucun risque, en s'enrichissant impunément.

_ Al Gore restera dans les annales de l'histoire. Cet Américain a eu plus d'influence sur l'ensemble des fonctionnements économiques et politiques qu'un Einstein ou un Churchill, le tout sans prendre aucun risque, en s'enrichissant impunément. Les citoyens ne connaissent peut-être pas suffisamment bien le parcours de cet homme politique qui a convaincu les grandes puissances de bouleverser les règles énergétiques et économiques mondiales pour son plus grand bénéfice, et celui de ses associés banksters. Eclairage. _

Al Gore… écolo de la première heure

Al Gore débute sa carrière politique en 1977, comme "Congressman" de l'Etat du Tenessee jusqu'en 85, puis sénateur jusqu'en 93. C'est cette année, 1993, que William Clinton — l'homme aux cigares qui font plaisir — lui proposera le poste de Vice-président des USA. L'attrait d'Al Gore pour l'écologie débute un peu avant, en 1987 avec le rapport Brundtland, commandé par l'ONU et excessivement intéressant : le concept de développement durable y apparaît pour la première fois, et les principe de préservation de l’environnement, de consommation prudente des ressources naturelles, du lien entre pauvreté et protection de l’environnement y sont centraux. Etrangement, il ne restera à peu près rien des grands principes du rapport 10 ans plus tard, lors de la signature du Traité de Kyoto. L'effet de serre causé les gaz du même nom, CO2 en tête, sera le seul...