Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Aucune
par Antoine Champagne - kitetoa

Alerte canicule : ça chauffe sous les scalps France Insoumise

Quand une militante anti plein de choses perd une occasion de se taire

C'est l'été, il fait chaud. Gare à l'utilisation intempestive des réseaux sociaux, les esprits s'échauffent vite, quitte à proférer quelques imbécilités. Exemple...

Article du Canard

Cette semaine, le Canard publie un portrait de Sophia Chikirou. Chaque semaine, le palmipède dresse un portrait pas toujours amène d'une personnalité en page 7, sous la têtière "Prise de becs". Cette fois, c'est le tour de l'ex bras-droit de Jean-Luc Mélenchon. Crime de lèse-majesté, menteries évidentes, basse vengence, Sophia Chikirou mitraille sur Twitter.

Sophia Chikirou répond au Canard - Capture d'écran - CC
Sophia Chikirou répond au Canard - Capture d'écran - CC

Etant un peu au fait des choses canardesques pour y publier quelques articles depuis plus de vingt ans, je me permets d'apporter une précision. Sophia Chikirou se lance dans une théorie un peu conspirationniste dans la mesure où le "papa de Aude Rossigneux" a quitté le Canard depuis déjà un bon moment.

Echange de tweets - Copie d'écran - CC
Echange de tweets - Copie d'écran - CC

Rembobinons... Pourquoi cette tirade sur le papa d'Aude Rossigneux ? Parce que Aude Rossigneux a été licenciée par le Média, la chaîne dirigée par Sophia Chikirou et très proche (euphémisme) de la France Insoumise. Or, le papa en question a été rédacteur en chef du Canard Enchaîné. CQFD, le Canard publie un portrait de Sophia Chikirou pour venger la fille de son rédac'chef.

Oui, mais non. Le papa a quitté le journal depuis belle lurette.

Sophia Chikirou ne répond bien entendu pas à mon tweet. Mais une militante se charge donner des pistes de réflexions aux gens qui suivent le thread...

Le Canard, ce journal macroniste... - Copie d'écran - CC
Le Canard, ce journal macroniste... - Copie d'écran - CC

Si le Canard ne venge pas...