Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Jacques Duplessy, Antoine Champagne - kitetoa

Les repas au Leroy's Business Club : une très, très, longue série

Certains étaient animés par des invités connus

Ministres ou pas ministres ? M6 a révélé que des repas étaient organisés dans plusieurs salles chics parisiennes. L'un des organisateurs affirme que des ministres dînent dans des restaurants clandestins. En attendant des « conférenciers » vendaient leur sauce pendant des repas au Leroy's Business Club. Révélations.

Alors que la France se reconfine, un diner spécial est organisé au Leroy's Business Club - D.R.

Le « chef » Christophe Leroy a donc visiblement fait la tambouille pour des salles parisiennes chic et chères. L'une des salles est le palais Vivienne, propriété de Pierre-Jean Chalençon. L'autre, le Leroy's Business Club. Avant de se dédire, Pierre-Jean Chalençon expliquait, comme le rappelle CheckNews : « J’ai dîné cette semaine dans deux ou trois restaurants qui sont soi-disant des restaurants clandestins, avec un certain nombre de ministres. Alors ça me fait doucement rigoler… ». Du coup, le hashtag #OnVeutDesNoms a envahi les réseaux sociaux. Des ministres dînent-ils dans des restaurants clandestins ? L'enquête le dira peut-être puisque la Justice est saisie. Au fil des heures, les sites Web pouvant montrer des traces de tous ces repas disparaissent, des flopées de tweets également. Reste des posts Facebook et le site Archive.org pour retrouver les sites débranchés à la va-vite.

En attendant que la Justice se penche sur ces agapes et démêle le fil de cette affaire picrocholine qui n'est que le reflet d'une époque, Reflets s'est penché sur les repas organisés par Christophe Leroy.

Le cuisinier exploitait pour sa part le Leroy's Business Club, « un appartement privé dans un immeuble haussmannien, derrière le George V et le Prince de Galles », selon les termes d'un critique gastronomique. Et au Leroy's Business Club, on organisait depuis plusieurs mois des conférences durant lesquelles des invités s'exprimaient face aux membres d'un club : le Go East Business Club. Reflets a pu consulter une liste non exhaustive de ces réunions au Leroy's Business Club. Le Go East Business Club est propulsé par Michel Soyer, « metteur en Fête des grands événements internationaux » et Elisabeth Visoanska, qui a reçu en 2016 « le prix prestigieux du "Polonais Remarquable dans le Monde" ». Contacté, Michel Soyer nous renvoie vers Christophe Leroy et Pierre-Jean Chalençon déclarant ne pas être un « organisateur » mais « uniquement un fournisseur ». « Je n'ai pas voix au chapitre sur ces problèmes », conclut-il. Pourtant, il est le co-président de l'association Go East Business Club. Difficile donc de soutenir qu'il n'est pas l'organisateur de ces rencontres.

La timeline des confinements et couvre-feux en France

  • Le 17 mars 2020 : la France est confinée jusqu'au 11 mai.
  • 30 octobre au 15 décembre 2020 : deuxième confinement national.
  • 3 avril 2021 : troisième confinement national pour quatre semaines au moins. Il avait démarré le 20 mars pour l'Ile-de-France et 15 autres départements.
  • Les restaurants ont été contraints de fermer leurs portes à deux reprises comme l'indique le déroulé temporel de Wikipedia ci-dessous. La dernière date de fermeture imposée remonte au 29 octobre 2020.
    Les deux fermetures des restaurants pendant la pendémie - Wikipedia
    Les deux fermetures des restaurants pendant la pendémie - Wikipedia

Le 29 octobre 2020, justement, le Go East Business Club convie ses membres à un « British High Tea » parce que « confinement ou couvre-feu, le talent est toujours ardent » C'est Willian Perkins, co-fondateur et directeur Général du Planethon 365 devait faire office de conférencier. Le logo de France Télévision s'est il égaré là où a-t-il une raison de se trouver sur cette invitation ?

Apéritif, cocktail dinatoire, par Christophe Leroy, what else ?
Apéritif, cocktail dinatoire, par Christophe Leroy, what else ?

Les gestes barrière sont bien respectés, comme le montre cette photo postée sur Facebook par Michel Soyer :

On tousse dans son coude s'il vous plaît...
On tousse dans son coude s'il vous plaît...

Le 30 octobre, date du 2ème confinement national, Michel Soyer poste sur son compte Facebook une série de photos du « diner de cons(finés) » organisé la veille.

Le post Facebook des cons(finés)
Le post Facebook des cons(finés)

Le 13 novembre, c'est un déjeuner qui est organisé avec comme invité de marque, Roberto Segre. Il devait disserter des « prochains métiers de l'après Covid » pendant un déjeuner. Il fallait évidemment espérer survivre en prenant le moins de risques possibles pour voir les prochains métiers après la pandémie...

Début décembre, petit diner pour écouter la présidente du cercle des cinéastes France-Chine.

Faudrait pas se faire un film avec un petit virus...
Faudrait pas se faire un film avec un petit virus...

Mais attention, fin décembre, on note une accélération marquée des sauteries, parce que... Noël et réveillon obligent !

Mais que va donc apporter le père Noël dans sa hotte ? Un gros covid ?
Mais que va donc apporter le père Noël dans sa hotte ? Un gros covid ?

En Janvier, le Go East Business Club annonce un nouveau rendez-vous tous les mardis. Et le 26 janvier, c'est Alain Malraux qui devait être le « guest speaker ». Fils adoptif et neveu d’André, Alain restera peut-être dans l'Histoire avec cette participation à un diner réalisé par Christophe Leroy ?

Le 28 janvier, c'est un mini Salon du Livre qui est organisé entre 10h et 18h au Conservatoire Russe de Paris Rachmaninoff.

Une petite dédicace ?
Une petite dédicace ?

Le 9 février, Christophe Leroy se remet aux fourneaux et prépare un déjeuner de folie pour les membres du Go East Business Club durant lequel le guest speaker Brice Paolo de Diesbach devait disserter sur le luxe qui adapte son marketing pour une sortie de crise. C'est beau.

Par ici la sortie de crise ! Venez manger des crêpes...
Par ici la sortie de crise ! Venez manger des crêpes...

Le 13 février, « que l'amour l'emporte » (c'est toujours mieux que d'être emporté par le covid) puisque c'est la Saint Valentin...

A la Saint-Valentin, ne te découvre pas d'un fil (à peu près)
A la Saint-Valentin, ne te découvre pas d'un fil (à peu près)

Le 18 mars, Ulysse Gosset éditorialiste politique étrangère sur BFM TV, régale de ses discours les membres du club réunis pour un déjeuner à 12h30 précises. On retrouvera également trace d'une table réservée à son nom au Palais Vivienne trois jours plus tard.

Ulysse sur son 31 (blague de boomer)
Ulysse sur son 31 (blague de boomer)

Le 26 mars, c'est toujours la période des journalistes. Cette fois, Anne-Elisabeth Moutet (CNEWS, Valeurs Actuelles, notamment), gratifie les heureux participants aux agapes d'une conférence sur le thème : « Les Sussex, une torpille "woke" contre la couronne Britannique ». Mais comment survivre après avoir raté cette conférence ?

Coucou, tu veux voir mon woke ?
Coucou, tu veux voir mon woke ?

Anne-Elisabeth Moutet expliquait le 28 mars sur Facebook comment rendre son masque glam...

Portez un masque et allez déjeuner dans des restaurants chics fermés mais ouverts si vous êtes membre et glamour
Portez un masque et allez déjeuner dans des restaurants chics fermés mais ouverts si vous êtes membre et glamour

1er avril, une petite blague : et si, alors que les services de réanimation explosent, alors que Gérald Darmanin s'illustre par des écrits sur les Juifs sous Napoléon, on organisait une petite sauterie autour de la collection Napoléon 1er de Pierre-Jean Chalençon ?

Léon, mon Léon...
Léon, mon Léon...

Le 8 avril, devait se tenir une conférence de Jean-Pierre Heim, architecte et urbaniste, designer à Shanghaï, New-York, Paris et Grèce sur le « tourisme organique durable qui intègre les sources de la biodiversité, la géographie, la culture, le climat ». Las... Entre temps, M6 a révélé les images des petites sauteries en plein confinement et alors que les restaurants sont fermés. Il est donc probable que cette conférence n'ai pas lieu demain au Leroy's Business Club.

MISE A JOUR Le domicile du chef Michel Leroy a été perquisitionné mercredi 7 avril dans le cadre de l'enquête ouverte par le parquet de Paris pour mise en danger d'autrui et de travail dissimulé. De son côté, la Société des journalistes des JT de M6 a publié un communiqué assurant qu'un membre du gouvernement était bien présent aux dîners au Palais Vivienne et se défend de propager des « calomnies ». « D'autres sources (que Pierre-Jean Chalençon) nous ont confirmé en "off" la présence d'au moins un membre du gouvernement à un de ces dîners », écrit-elle.

2 Commentaires
Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée