Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking

Monde

OpSyria (acte 1) : Bachar, we own your propaganda

Nous allons commencer par une petite mise en bouche qui ne manquera pas de faire sourire tous nos confrères journalistes à qui le régime syrien refuse l'entrée sur son territoire. Internet a ceci de magique que nous n'avons pas eu besoin de carte de séjour pour visiter les petits dessous de la censure et de la propagande syrienne. On va donc commencer par l'aspect propagande si vous le voulez bien. La Syrie dispose t-elle de l'agence de presse nationale la plus ridicule du monde ?

par bluetouff

#OpSyria : La censure du Net en Syrie mise à nu

Aujourd'hui, Telecomix, Fhimt et Reflets.info ont attentivement étudié l'infrastructure de censure d'Internet mise en place par le régime Syrien. Nous y avons fait de bien belles découvertes. Dans une petite série d'articles à venir, nous vous détaillerons les mécanismes utilisés par le régime syrien pour bloquer des sites ou encore, forcer des connexions non sécurisées sur les réseaux sociaux afin de pouvoir mieux contrôler la population...

par bluetouff

Sémantique journalistique à propos de Londres

Les mots ont un sens. Ceux qui les manient ont donc une grande responsabilité. Ce qui sera écrit et publié par la presse aura un impact certain sur l'opinion publique. Les émeutes de Londres sont un exemple frappant. Unanime hier, la presse (qui reprend souvent des dépêches d'agences telles que) titrait en substance "Grande-Bretagne : premier mort dû aux émeutes". Depuis quand des émeutes tuent-elles des gens ? Avec leurs petits poings musclés ?

par Antoine Champagne - kitetoa

Londres : l'appel aux citoyens vigilants...

C'est notre bon Eric Ciotti qui va être content. On entend d'ici ses comparaisons façon Nicolas Sarkozy : "j'vous l'demande Mâme Chabot, si les Anglais le font, pourquoi la France elle pourrait pas l'faire ? Hein ? J'ai pas été élu pour me croiser les bras moi Mâme Chabot !". Et oui, depuis aujourd'hui, la police londonienne appelle les citoyens à prendre contact avec elle pour identifier une série de supposés voleurs ou auteurs de dégradations pendant les émeutes.

par Antoine Champagne - kitetoa

Supersarko, sauveur du monde : il y a (toujours) du laisser aller… - Bahrain : Shouting in the dark

La crise économique mondiale dont les contours commencent à prendre forme dans les esprits désespérément fermés de nos « politiques » (il était temps) a une conséquence fâcheuse. Elle éclipse les événements en cours en Tunisie, en Egypte, en Libye, en Syrie, à Bahreïn, etc. Pour autant, nous ne sommes jamais à l’abri d’une faramineuse incongruité. Et au milieu du tumulte du jour Reflets vous propose de réfléchir à ce qui vient de se passer au Sud.

par Antoine Champagne - kitetoa

Fukushima mon amour

La propension des dirigeants politiques à ne pas tirer les leçons des événements est déconcertante. Reflets a longuement disserté sur les décisions politico-économiques face à la crise financière qui secoue la planète depuis quelques années. Elles vont dans la mauvaise direction, elles enfoncent les pays qu’elles visent à sauver, elles préparent un avenir terrible. Mais il y a d’autres sujets. Prenons Fukushima.

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

Christine Lagarde Tapie au FMI

C'était hier et pourtant cela semble déjà si lointain. Fin juin, le Fonds monétaire international (FMI) choisissait Christine Lagarde, Ministre Française des finances pour succéder à Dominique Strauss-Khan, empêtré dans une sombre affaire de fesses.

par Antoine Champagne - kitetoa

Nico got his gun

Il y avait eu George Bush et sa conception très personnelle du nouvel « ordre mondial », à base de guerres préventives, de torture, d’enlèvements, d’enfermements à durée indéterminée et sans procès contradictoire, ses tribunaux d’exception… Il y a maintenant Nicolas Sarkozy et ses guéguerres épidermiques. Elles produisent à peu près les mêmes effets.

par Antoine Champagne - kitetoa

L'affaire Drake vue par Duncan Campbell

Thomas Drake, un ex-linguiste de la NSA, était accusé de trahison et risquait 35 ans de prison. Apparemment, quelques jours avant que son procès ne démarre à Baltimore, il a craqué.

par Jet Lambda

CyberDawn : mais qui gère les $#$# de medias sociaux ?

Avant de nous lancer dans cette nouvelle histoire, commençons par nous plaindre un peu. Lorsque Lulzsec s'est dissout, nous avons tous poussé un grand soupir de soulagement... Enfin un peu de temps à consacrer à l'analyse minutieuse des fuites révélées par ces adeptes du sql-fu. Quelle quantité de données! Tant de pistes à suivre! Pour des journalistes, se caler sur "l'agenda hacker" est une expérience quelque peu éprouvante.

par shaman

Ztohoven, ou l'art de se réapproprier l'espace public

Je ne résiste pas à la tentation de vous reparler des trublions de Ztohoven que vous avez pu découvrir hier ici même. Le détournement, ils l'ont dans la peau. Pour la petite histoire, ces artistes multitâches ont commencé leur aventure en s'attaquant à une énorme œuvre d'art qui illumina la ville de Prague fin 2002, un cœur en néon rose de 16m de haut, érigée à la gloire du président Vaclav Havel et réalisé par l'un de ses amis plasticiens, Jiri David.

par Jet Lambda

HADOPI : la France exporte sa riposte graduée aux USA

CNET rapportait la semaine dernière qu'AT&T, Comcast et Verizon, les 3 plus gros fournisseurs d'accès à Internet américains, seraient sur le point d'entériner un accord visant à mettre en place une riposte graduée sur le même modèle que celui de l'HADOPI. Les négociations seraient déjà bien avancées et pourraient aboutir à la signature d'un accord dés les mois prochain. La Maison Blanche elle même jouerait le rôle d'entremetteur entre les fournisseurs d'accès et les ayants-droit.

par bluetouff

Branquignoles les militaires US ? Mais oui...

Aujourd'hui, Reflets, outre le fait de se faire de nouveaux amis en la personne de l'armée américaine, vous donne une clef de lecture de ses articles. Hier, nous avons publié un papier titré "Les militaires américains sont des branquignoles". Une lecture rapide, pour qui ne connait pas Reflets pourrait pousser à imaginer qu'il ne s'agit que d'un titre accrocheur, d'une position partisane. En fait il n'en est rien.

par Antoine Champagne - kitetoa

Les militaires américains sont des branquignoles

Décidément, ils n'en ratent pas une... Souvenez-vous... Il y a quelques temps, Wikileaks diffusait les câbles diplomatiques américains. Les Etats-Unis arrêtaient Bradley Manning et le faisaient apparaître comme le grand méchant loup ayant renseigné le super vilain Julian Assange.     Il était mis au secret et traité comme les Etats-Unis savent si bien le faire depuis qu'ils ont légalisé la torture.

par Antoine Champagne - kitetoa

Procès Drake : la NSA a les oreilles qui sifflent

/ Tiré du ZELIUM n°5 / L’affaire Drake, c'est un peu le premier procès du 11 septembre, presque 10 ans après... Le 13 juin 2011, la cour de district de Baltimore, dans l’Est des États-Unis, a ouvert une audience un peu spéciale. Thomas Drake, 54 ans, est accusé de trahison. Cet « ennemi de l'État » est inculpé pour « divulgation non autorisée », « obstruction à la justice » et « mensonge à agents fédéraux ». Il risque 35 ans de taule.

par Jet Lambda

Opération Aurora post mortem

Peut-être vous souvenez vous de l'opération Aurora. Fin 2009, Google rendait partiellement publique une attaque menée contre ses infrastructures et celles de grosses sociétés américaines en Chine. Presque deux années après le début de cette cyber-escarmouche un peu plus appuyée que les précédentes, on apprend, cette fois de sources chinoises que les preuves numériques fournies par les spécialistes américains ne seraient pas en mesure de l'incriminer.

par bluetouff

CyberDawn : Les États-Unis sur le chemin de la Cyber-Guéguerre

Les États-Unis, première puissance mondiale , la première armée du monde, se serait-elle laissée distancer dans la Cyber-Course vers la Cyber-War ? Quand on possède sept flottes de combat positionnées sur tous les océans du monde, que l'on mène une guerre sur quatre terrains d'intervention en même temps, on est peut-être un peu imbu de soi-même. Du coup, il est difficile d'imaginer être distancé militairement par qui que ce soit. Et, il faut bien le dire, on a aussi la tête occupée ailleurs.

par shaman

Ultrasurf, ou comment le gouvernement Syrien (ne) piège (pas) ses opposants avec un malware

Après l'Égypte ce matin, notre équipe s'est attaquée à la problématique syrienne. Nous avons cherché à comprendre comment le pouvoir de Bachar el Assad s'y prenait pour voler les comptes Facebook, Twitter, ou Gmail de ses opposants, et comment il parvient à les identifier pour les arrêter. Nous avons réussi à mettre en lumière l'un des procédés du gouvernement Syrien afin de piéger ses opposants. C'est l'histoire banale d'un logiciel qui fait le contraire de ce qu'il prétend faire.

par bluetouff

Égypte : le pouvoir égyptien écoutait les conversations Skype des opposants

Le site OnlineWSJ révèle aujourd'hui comment les services intérieurs égyptiens écoutaient les conversations Skype des dissidents. Si vous avez suivi notre petite série d'articles sur le Deep Packet Inspection, vous comprenez aisément que nous, occidentaux, avons de quoi nous sentir assez mal à l'aise avec la vente de certains équipements à des pays dont on sait qu'ils les destinent à l'instauration de la terreur, souvent accompagné de sanglantes répressions.

par bluetouff

#rev11 - Vendredi sanglant en Syrie... Comme tous les jours

Signe précurseur ? Comme l'Egypte en son temps, la Syrie a partiellement coupé Internet. Damas par exemple n'avait plus accès au réseau ce vendredi. Un jour particulièrement tendu puisque le peuple voulait rendre hommage aux enfants martyrs de la révolution syrienne. Ils sont nombreux, semble-t-il, a avoir été tués ou torturés par le régime en place. Pour mémoire, Bachar el Assad a été reçu avec les honneurs par Nicolas Sarkozy lors du 14 juillet 2008...

par Antoine Champagne - kitetoa