Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Édito
par shaman

#Gaza : Les dessous de la trêve

Mercredi 21 novembre - 19 heures GMT. Après 8 jours de bombardements intensifs, le Hamas et Israël réussissent à s'entendre sur un trêve des combats par missiles interposés. Triste résultat des courses : 162 morts côté palestiniens et 5 morts côté israéliens, sans compter les innombrables blessés. Nous aurions aimé pouvoir vous affirmer que cette trêve est le résultat du constat des dirigeants que leurs actions entraînaient un trop grand nombre de victimes civiles.

Mercredi 21 novembre - 19 heures GMT.

Après 8 jours de bombardements intensifs, le Hamas et Israël réussissent à s'entendre sur un trêve des combats par missiles interposés.

Triste résultat des courses : 162 morts côté palestiniens et 5 morts côté israéliens, sans compter les innombrables blessés. Nous aurions aimé pouvoir vous affirmer que cette trêve est le résultat du constat des dirigeants que leurs actions entraînaient un trop grand nombre de victimes civiles. Malheureusement la logique nous incite à penser que ce n'est pas la cas.

Je vous invite à un petit tour d'horizon des raisons qui ont conduit à cette cessations des hostilités.

Suivez le guide ...

Analyse de l'équation militaire

Les hostilités sont déclenchées le mercredi 14 novembre.

Dés le début de l'opération, l'armée israélienne applique une stratégie qu'elle partage avec ses parrains américains : la stratégie de "la première frappe". Les renseignements militaires ont amassé des informations sur les caches de missiles stratégiques du Hamas. La première vague de bombardement devra renvoyer les capacités du Hamas à l'âge de la roquette Qassam.

Cette première frappe va-t-elle être un succès ? C'est ce que pensent les journalistes de Al-Akhbar. Quelques minutes après avoir assassiné le chef de la branche armée du Hamas (un exploit  étant donné le luxe de précautions dont celui-ci s'entourait),...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée