Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking

Culture

Indécences et pudeurs de la guerre

L’être humain est un animal social, doué de moyens de communication qu’aucune autre espèce vivante ne possède. Pourtant, son histoire est marquée par sa capacité à créer des conflits violents, des génocides ahurissants, des armes de plus en plus meurtrières. Ainsi, tout autour de la planète, des gens meurent, souffrent, pour des causes qui les dépassent.

Édito
par epimae

Quand la lumière et l’eau se rencontrent au coeur d'un objectif photo

En pleine période de JO londoniens, les images de toute sorte fusent tout autour de la planète. Colorées, prises sur le vif, vivantes ou au contraire désespérées, elles nous montrent les exploits ou les contre exploits des Dieux du Stade. Il ne s’agit pas aujourd’hui de raviver les vives polémiques entourant cet évènement mondial mais tout simplement de découvrir un captureur de lumière qui a su transcender les images sportives et ainsi montrer la beauté des corps dans l’effort.

Édito
par epimae

Le café littéraire #1

Bonjour à tous et à toutes. Aujourd'hui, je vous propose quelque chose d'un peu différent de ce que l'on peut trouver sur Reflets même si certaines appartées ont été faites dans le domaine. Aujourd'hui, il sera question de littérature. On a déjà le soufi de Yovan, que j'apprécie tout particulièrement concernant la culture, la musique et la philosophie. Entrez donc si vous le désirez dans "le café littéraire".

par Snow

Soufi du vendredi…soufi qui danse

CONVERSION   La réputation de Khwaja Ahrar avait grandi au point qu'il étaient de plus en plus nombreux à venir grossir les rangs de ses adeptes, souvent contre son gré. Un jour il apprit que quatre individus particulièrement odieux s'étaient mis en route, bien décidés à le rencontrer pour pouvoir dire ensuite qu'ils étaient devenus les disciples du Seigneur des Affranchis. Il se renseigna sur ce que ces gens aimaient et n'aimaient pas.

par Yovan Menkevick

La Blonde, le prof et la racaille

Les séries télévisées se trouvent être très en vogue actuellement. Les sujets sont variés et peuvent passer de drames familiaux, de comédies un peu légères à des thrillers prenants, sans oublier le fantastique, la science fiction ou l’historique. Depuis quelques années, un grand soin est donné à la technique de tournage et aux scénarios. C’est ainsi qu’on a commencé à voir apparaître des séries tournées par de grands réalisateurs de cinéma.

Édito
par epimae

Musik : le plus grand solo de grate de tous les temps (et plus encore…)

Allez encore un peu de provoc' à deux balles, mais quand même, quand même : ce type était un monstre, un colosse de la musique, jamais égalé dans son style (attention ces derniers mots sont un message subliminal). De qui parle-t-on ? D'un batteur moustachu devenu guitariste et chanteur, une sorte de Dali du Rock, mais aussi du jazz, voire de la musique philarmonique à la fin de sa carrière. Un fou-furieux, capable d'aller explorer des recoins musicaux incroyables.

par Yovan Menkevick

Musik : Death Metal from Egypt

Parce qu'il n'est pas bien de vexer les sensibilités musicales (même quand c'est fait exprès pour s'amuser), Reflets vous offre en avant-première cet excellent groupe égyptien de death metal, Scarab. Eh oui, même au pays de Moubarak, de l'armée qui tient tout, des Frères musulmans, la "musique qui tue" a quand même réussi à s'implanter avec cette formation qui ne démérite pas face aux groupes phares du genre.

par Yovan Menkevick

La projection holographique, un défi contre la mort

Tout le monde se souvient des fameuses projections holographiques de la princesse Leïa par le biais du fidèle R2D2 dans Star Wars (1977). Ces images en ont fait rêver plus d’un et, à l’époque, elles semblaient faire partie d’un champ de l’impossible ou tout au moins d’un futur très très lointain, suffisamment éloigné pour qu’on en soit rendu à l’état de squelette desséché avant que quiconque ne soit en mesure de nous délivrer des messages holographiques.

Édito
par epimae

HackMusik : amis batteurs de métal, rangez vos doubles pédales

Il y a les batteurs qui ont plein de pédales pour faire plein de poum-poum-poum très rapides, bien calés sur leurs tabourets avec un gros bandana sur la tronche pour tenter de faire croire qu'ils sont des supers batteurs, hyper rapides. Bon, c'est bien pour eux, ça fait illusion, enfin, pour le public qui ne sait pas vraiment comment ça marche une batterie. Les anglais disent "drums", parce qu'une batterie, des percussions, pour eux c'est du pareil au même.

par Yovan Menkevick

Respect (le mercredi, non, le jeudi…enfin bon, c'est soufi)

Respect El-Amudi laissait le jeune aide-cuisinier recevoir ses invités. A l'hôtellerie, les pots à eau étaient souvent vides. Quand de distingués professeurs venaient le voir, il était rare que le sage s'entretint avec eux de sujets sérieux. Une fois, il fit asperger d'eau boueuse les robes des religieux influents venus lui rendre visite. Ce comportement n'était pas au goût de quelques-uns. Ceux-ci, El-Amudi les renvoyait dès que possible.

par Yovan Menkevick

Calligraphie lumineuse mexicaine

Ecrire avec la lumière… le photographe s’inscrit en tant que scribe de l’élément naturel le plus magique dans notre monde : le rayon lumineux. Chacun a un style d’écriture différent :  réaliste, flou, noir et blanc ou outrageusement coloré… on trouve autant de calligraphies lumineuses qu’il y a de photographes. Ces derniers s’évertuent depuis fort longtemps à capturer la lumière dans leur chambre noire afin d’en faire un poème photographique.

Édito
par epimae

Face of love : (le mercredi c'est soufi)

Nusrat est une légende. Sa musique, sa voix sont un miracle pour une partie du monde. Pour une grande partie du monde. Comme Mickael Jackson :-). Mais à la différence de Michael Jackson, Nusrat Fateh Ali Khan n'a pas mis sa voix et son art au service de Coca-Cola et de Disneyland. Ecoutez tranquillement cette chanson "The Face of love", (Nustrat, en collaboration avec un artiste américain, Eddie Vedder).

par Yovan Menkevick

Le mercredi c'est aussi HackMusik

(Oui, ne restons pas dans des pantoufles trop confortables, des pistes trop conventionnelles pour parler du hacking. Le hacking devient aujourd'hui, de plus en plus, une mode, une sorte de jeu pour ceux "qui veulent en faire partie", et pourtant, et pourtant…

par Yovan Menkevick

S'il a l'air d'un saint, c'est un saint (le mercredi, c'est soufi)

Un homme alla voir l'Imam Zain-ul-Abidin et lui dit : "Je vous reconnais pour mon guide et maître, et vous supplie de me permettre d'apprendre avec vous. — Pourquoi penses-tu que je suis un guide et un maître ? demanda l'Imam. — Toute ma vie j'ai cherché. Je n'ai trouvé personne qui soit aussi réputé que vous pour sa bonté, sa cordialité et sa belle apparence." L'Imam pleura et dit : "Cher ami, qu'elle est fragile la créature humaine, et menacée !

par Yovan Menkevick

Gouvernants et gouvernés : le mercredi c'est soufi…

        On demanda à un derviche : "Qu'est-ce qui est préférable : être gouvernant ou être gouverné ?" — Etre gouverné, dit-il. Le gouverné est constamment informé par le gouvernant qu'il se trompe, que ce soit le cas ou non. Cela lui donne la possibilité de s'amender en s'observant avec attention, car il est vrai que parfois il se trompe. L'administrateur, en revanche, imagine presque toujours avoir raison et juge ses règlements équitables.

par Yovan Menkevick

Le maître paysan (le mercredi c'est soufi)

(Comme nous l'avions annoncé mercredi dernier, le mercredi c'est soufi. Ce n'était pas un troll, non, non, non…)   Alors, ce mercredi, pour parler de ce qui nous réunit, l'information, l'analyse, la connaissance des choses de ce monde, les divergences, la recherche de sens, un court texte soufi intitulé "le maître paysan", toujours tiré de l'ouvrage "récit des sages d'Orient", d'Idries Shah :   LE MAÎTRE PAYSAN Un certain mâtre du plus haut rang était aussi cultivateur.

par Yovan Menkevick

L'anti Hadopi examinée en Suisse

Cet homme là, en plus d'avoir une sacré bonne bouille, a décidé de soumettre au conseil fédéral suisse une proposition de légalisation du partage non-marchand des oeuvres numériques entre individus soumise à une contribution des abonnés à Internet.

par Yovan Menkevick

Les œuvres numériques, la propriété intellectuelle et l'argent

(Dans une époque pas si lointaine que ça, des moines copistes et les représentants de l'Eglise apostolique romaine criaient au scandale : un homme osait les défier en leur retirant le monopole de l'écrit et de sa diffusion. Il venait d'inventer l'imprimerie. Le salaud. Ordure. Pourri.

Édito
par Yovan Menkevick

Quand Yovan Menkevick publie un roman (Imperia)

Depuis des mois, Yovan Menkevick vous donne sur Reflets les clefs de la crise financière mondiale. Le saviez-vous, notre joyeux compère publie également un roman. C'est donc à une opération éhontée de publicité que se livre aujourd'hui Reflets : achetez son livre, vous ne serez pas déçu. Il ne 'agit pas cette fois d'économie, mais de la SF.

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

Papa Kourand

Pour le troisième opus de cette petite saga sur le monde de la musique, Reflets vous propose une bien belle découverte. J'étais hier en vadrouille dans mon quartier. Vers le Canal Saint-Martin. J'ai redécouvert l'Alimentation Générale, dont le bâtiment avait été ravagé par les flammes il y a quelques années.

par bluetouff